Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

ISPA - Une nouvelle année commence, c'est une bonne occasion pour arrêter de fumer

    Lausanne (ots) - Si vous avez décidé d'arrêter de fumer cette année, vous feriez bien de vous faire conseiller pour choisir une méthode de désaccoutumance adaptée à votre situation. L'offre est vaste et le moment est particulièrement bien choisi pour arrêter.

    Un tiers de la population fume en Suisse et plus de la moitié de ces fumeuses et fumeurs aimerait bien arrêter, mais l'expérience montre que, même si l'on est déterminé, il n'est pas facile de renoncer aux cigarettes ou autres produits du tabac: la dépendance à la nicotine et la force de l'habitude pèsent lourd. L'occasion d'arrêter n'a pourtant jamais été aussi bonne. En effet, il est interdit de fumer dans les transports publics depuis peu, la fumée est interdite dans de nombreux bâtiments publics et tout cela peut aider à tenir la bonne résolution prise pour cette nouvelle année. Les offres d'aide pour arrêter de fumer ne manquent pas: livres-guides, patch à la nicotine, gommes à mâcher, médicaments, conseils sur Internet, hypnose, acupuncture, même de l'aide par SMS - si on entend arrêter de fumeur, on n'a que l'embarras du choix. Mais quelles sont les stratégies les plus efficaces?

    Il convient de procéder avec méthode

    Du point de vue scientifique, les éléments suivants sont déterminants pour réussir à arrêter de fumer:

    - la motivation de la fumeuse ou du fumeur à arrêter,

    - le choix méticuleux d'une méthode adaptée à la gravité de la dépendance et à l'état de santé,

    - le suivi ultérieur comprenant la prévention de la rechute.

    Beaucoup de fumeuses et de fumeurs essaient d'arrêter par eux-mêmes, en comptant sur leur détermination et en s'appuyant sur des ouvrages qui proposent des conseils. Dans de nombreux cas, cette manière de faire leur réussit, même s'ils doivent souvent s'y reprendre à plusieurs fois. Il leur faut donc faire preuve de persévérance. Des études montrent que le taux de réussite est deux fois plus élevé si les personnes qui souhaitent arrêter suivent un programme structuré.

    Une analyse de la littérature permet de conclure que, parmi les innombrables méthodes de désaccoutumance, trois stratégies s'avèrent particulièrement efficaces: le traitement fondé sur des substituts nicotiniques (gommes à mâcher, patchs, comprimés à sucer, spray nasal ou appareils d'inhalation), les approches psychothérapeutiques s'inspirant de la thérapie cognitive et la prescription de l'antidépresseur bupropion LP, qui atténue les symptômes de manque en agissant sur le système nerveux central. Ces méthodes ont toutes trois permis des taux de succès qui se situent nettement au-dessus de ceux atteints par d'autres moyens. Il n'existe toutefois pas de panacée ou de cure miracle permettant de remplacer l'engagement individuel; dans de nombreux cas, c'est en combinant différentes méthodes (entretiens et substituts nicotiniques par exemple) que l'on parvient au meilleur résultat.

    Pour arrêter, il faut du souffle!

    Mieux vaut déterminer vous-même quelle est la méthode la plus adaptée à votre personnalité et à votre situation. Il vaut la peine de bien se préparer et de se faire conseiller personnellement par un-e spécialiste. De l'aide est proposée par exemple par les centres d'information pour la prévention du tabagisme (CIPRET), les médecins ou les pharmaciens et sur des sites Internet spécialisés tels que www.letitbe.ch ou www.stop-tabac.ch.

    Nota bene: il ne faut pas se laisser décourager parce que d'autres tentatives ont échoué: Beaucoup de personnes qui désirent arrêter de fumer commencent par échouer et font des rechutes. Pour arrêter de fumer, il faut souvent du souffle, mais l'effort est payant, car en arrêtant de fumer, on accroît à tout âge sa qualité de vie et son espérance de vie.

    P.-S. Il est bien plus facile de ne pas commencer à fumer que de s'arrêter! L'ISPA met à disposition une vaste palette de matériel de prévention et d'information sur le tabac à l'intention des jeunes et des adultes. Tous ces documents sont accessibles, en français et en allemand, sur le site Internet de l'ISPA:

    - Flyer d'information "Tabac" à l'intention des ados: www.sfa-ispa.ch/DocUpload/flyer_Tabac_F.pdf

    - Brochure d'information "Tabac" à l'intention des adultes: www.sfa-ispa.ch/DocUpload/id_Tabac_F.pdf

    - Brochure destinée aux parents: "Fumer - en parler avec les ados" www.sfa-ispa.ch/DocUpload/tabac_parents.pdf

    Vous trouverez également ce communiqué de presse sur le site Internet de l'ISPA: http://www.sfa-ispa.ch/index.php?IDtheme=26&IDarticle=1229&IDcat7visi ble=1&langue=F

ots Originaltext: SFA/ISPA
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Corine Kibora
Tél. +41/21/321'29'75
Courriel: ckibora@sfa-ispa.ch



Plus de communiques: Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

Ces informations peuvent également vous intéresser: