Lungenliga Schweiz / Ligue pulmonaire Suisse / Lega polmonare svizzera

Ligue pulmonaire suisse: Toux matinale - cela pourrait être une maladie pulmonaire, la BPCO

Berne (ots) - Environ 400'000 personnes en Suisse sont atteintes d'une maladie pulmonaire grave, la BPCO. Une toux matinale apparemment bénigne avec des expectorations et une légère dyspnée peuvent être des signes précurseurs d'une maladie chronique à prendre au sérieux. Les personnes gravement atteintes ne survivent que grâce à un apport d'oxygène supplémentaire. Il n'est pas nécessaire d'en arriver là si la BPCO est diagnostiquée suffisamment tôt. La Ligue pulmonaire offre à cet effet un test de risque en ligne et des tests de la fonction pulmonaire.

L'abréviation est encore peu connue mais nombreux sont en revanche ceux qui en connaissent les symptômes: la BPCO (Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive) est une maladie pulmonaire. Les personnes qui en sont atteintes ne toussent souvent que le matin, avec des expectorations, et ressentent au début qu'une légère dyspnée à l'effort physique. Comme les fumeuses et les fumeurs toussent souvent ces symptômes sont initialement considérés comme normaux et l'on renonce à une investigation médicale. Les conséquences à long terme sont souvent dramatiques: lors d'une BPCO, le tissu pulmonaire subit des destructions irrémédiables. Les patients souffrent de dyspnée croissante, ils perdent de la mobilité, leur qualité de vie baisse et ils ont besoin d'oxygène pour soulager leurs troubles respiratoires.

Fumeuses et fumeurs âgés de plus de 45 ans: mesurez maintenant votre fonction pulmonaire

Le diagnostic de la BPCO est relativement simple. Les premiers indices peuvent déjà être fournis par le test de risque en ligne (www.liguepulmonaire.ch/bpco ). En principe, la règle est la suivante: les fumeuses et les fumeurs de plus de 45 ans devraient faire mesurer leur fonction pulmonaire. Le test est simple, rapide et indolore et il est raisonnable de le faire pour toutes les personnes présentant des troubles respiratoires, comme le souligne le Prof. Dr Roland Keller, spécialiste en pneumologie: «Si une diminution de la fonction pulmonaire apparaît lors du test de la fonction pulmonaire, il est possible d'influencer son évolution de façon positive avec un traitement approprié et de maintenir la qualité de vie.» Des tests de la fonction pulmonaire peuvent être faits chez le médecin de famille et même gratuitement, jusqu'au début du mois de décembre, dans de nombreux points de la Ligue pulmonaire en Suisse (lieux et dates sous www.liguepulmonaire.ch/fonctionpulmonaire ).

Offres de la Ligue pulmonaire:

   - Le Médecin en ligne répond encore jusqu'au 29.11. à toutes les 
     questions sur les maladies des voies respiratoires et des 
     poumons: www.liguepulmonaire.ch/medecinenligne

   - Le test de risque en ligne, les dates et lieux des mesures 
     gratuites de la fonction pulmonaire, des cours Stop-tabac, des 
     thérapies du mouvement et le matériel d'information gratuit se 
     trouvent à l'adresse: www.liguepulmonaire.ch/bpco

   - Le matériel d'information et des galeries d'images sur le thème 
     de la BPCO peuvent être téléchargés à l'adresse: 
  www.liguepulmonaire.ch/medias 

Contact:

Ligue pulmonaire suisse
Grégoire Vittoz, porte-parole
Tél. +41 21 623 38 85
gregoire.vittoz@lpvd.ch



Ces informations peuvent également vous intéresser: