Lungenliga Schweiz / Ligue pulmonaire Suisse / Lega polmonare svizzera

Embargo: Le Président de la Confédération M. Pascal Couchepin remercie la Ligue pulmonaire pour son travail indispensable

Embargo: jusqu'au 5 septembre 2003, 22 00 h

Célébration du centenaire de la Ligue pulmonaire Suisse

      Berne(ots) - Les cent ans de la Ligue pulmonaire Suisse sont
autant d'années consacrées en faveur d'une saine respiration. C'est
cet engagement particulièrement éloquent que Pascal Couchepin, le
Président de la Confédération, le professeur Thomas Zeltner,
directeur de l'Office fédéral de la santé publique et le professeur
Thierry Rochat, président de la Société suisse de pneumologie, ont
honoré. Même si le contexte politique et économique est devenu plus
ardu, il est souhaitable que la Ligue pulmonaire Suisse continue son
œuvre sociale en faveur des patients.

    Après cent ans d'activité en faveur des patients souffrant de maladies pulmonaires, la Ligue pulmonaire Suisse joue un rôle de tout premier plan dans leur traitement et leur encadrement. Si, au cours des premières cinquante années d'activités de la Ligue pulmonaire Suisse, l'accent avait été particulièrement mis sur la lutte contre la tuberculose et sur l'aide aux victimes de cette grave maladie, de nombreuses tâches  sont venues, depuis lors, se greffer sur les activités de la Ligue. On peut donc dire sans ambages que depuis les années soixante, c'est la lutte contre  les maladies des poumons et des voies respiratoires, telles que l'asthme, les allergies des voies respiratoires et les bronchites chroniques qui constitue  l'essentiel de ses activités actuelles.

    Meilleur traitement en réseau de santé

    La Ligue pulmonaire Suisse complète la tâche des médecins traitants en fournissant aux patients souffrant de maladies des voies respiratoires instructions, traitement, assistance et encadrement lié à la prévention. Dans son exposé, le professeur Thierry a mis l'accent sur l'importance, de nos jours, de disposer d'un vaste réseau de santé pour pouvoir s'occuper des patients de façon optimale. La collaboration active et coordonnée des médecins traitants et de la Ligue pulmonaire Suisse au sein d'un réseau de santé en partenariat améliore grandement la qualité de vie des patients souffrant de maladies pulmonaires. Simultanément, les frais de santé publique peuvent  être réduits, puisque, bien suivis, ces patients ont bien moins besoin de recourir aux services d'urgence.

    Stop au tabagisme et en avant la prévention !

    Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), en Europe occidentale, le tabagisme est la cause majeure des décès des personnes âgées entre 30 et 50 ans. Il importe donc de réduire d'urgence le nombre de fumeurs, mais de nombreux fumeurs  ne parviennent pas, seuls, à cesser de fumer. C'est la raison pour laquelle, ici encore, la Ligue pulmonaire Suisse apporte son soutien. D'après Mme A. Burkhalter, la responsable du programme "Stop au tabagisme " de la Ligue pulmonaire Suisse, ce  travail s'adresse à deux groupes-cibles. Cette année, un concept de formation complémentaire destiné au corps médical a été mis sur pied. De cette façon, par leur intervention active, les médecins pourront mieux encore, conseiller et encadrer tous les fumeurs qui souhaitent renoncer au tabagisme. De l'autre côté, la Ligue pulmonaire Suisse soutient directement les fumeurs dans leur volonté de cesser de fumer en leur donnant des cours à ce sujet.

    Des défis politique et de société

    Même après cent ans d'activités incessantes, la Ligue pulmonaire Suisse se découvre encore de nouveaux défis à relever et de nouveaux domaines  où approfondir son intervention. Ces  derniers sont  bien sûr  toujours liés au  secteur de la santé: vu la recrudescence des maladies des voies respiratoires, c'est désormais le problème de l'arrêt du tabagisme qui occupe le devant de la scène.. Pour Albrecht Rychen, le président de la Ligue pulmonaire Suisse, l'affaire est entendue: "Comme les maladies des voies pulmonaires augmentent sans cesse, on aura toujours plus besoin de nous  en termes de conseil, d'assistance et d'accompagnement des patients ainsi que,  bien sûr, dans la prévention.

    Les changements survenant au sein du monde politique et dans la société mettent aussi de plus en plus la Ligue pulmonaire Suisse à contribution. Le champ tensionnel se situe à mi-chemin entre l'engagement traditionnel de la Ligue pulmonaire Suisse qui s'exprime dans les termes d'"engagement social", de "communauté" et  de "solidarité" et les quelques autres mots-clés qui émergent: "privatisation", "libéralisation" et "auto-responsabilité".

    Se prendre en charge  allège foncièrement les institutions sociales de notre Etat. Mais Albrecht Rychen d'ajouter " Il faut aussi que l'on sache reconnaître que tous ceux qui ne peuvent pas s'aider eux-mêmes ont besoin de notre solidarité ".

    Grâce au vaste soutien de la population, à l'étroite collaboration avec les médecins, et  aux performances de ses membres, la Ligue pulmonaire Suisse devrait pouvoir  poursuivre sa trajectoire et concrétiser sa vision de l'avenir. Elle pourra accomplir toutes ses nombreuses tâches, dans la mesure où elle:

    - accomplit ses prestations sociales avec efficacité
    - vit l'idée de la solidarité et la promeut
    - sait s'adapter aux réformes et autres changements
    - reste transparente aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur
    - allie les actions étatiques et privées
    - et  continue à placer les intérêts de ses patients au centre de
        ses activités.

    A l'origine, la tuberculose

    Le plus gros défi qu'eut à relever la Ligue pulmonaire Suisse voici cent ans fut le fléau de la tuberculose qui, en Suisse, tuait encore, en 1903, 26 personnes sur 10'000 habitants. Grâce aux progrès fulgurants de la médecine et à l'amélioration des conditions d'hygiène, le taux de mortalité finit par diminuer  spectaculairement au bout de quelques décennies.

    Aujourd'hui, on enregistre chaque année, en Suisse, 650 nouveaux cas de tuberculose. C'est dire que l'importance de cette maladie a donc fortement diminué  dans notre pays. Mais ne nous leurrons pas: la tuberculose ne s'arrête pas aux  frontières de notre pays. Bien au contraire, elle progresse à nouveau dans le monde entier et il convient à tout prix de maintenir la résistance à cette maladie et le savoir-faire helvétique à ce sujet dans les limites actuelles. La Ligue pulmonaire Suisse va donc construire d'ici 2005, à la demande de l'Office fédéral de la santé publique, un Centre national de compétences. De cette manière, on pourra garantir une lutte efficace et effective contre la tuberculose dans  notre pays.

    Extension des prestations de service aux maladies pulmonaires chroniques

    Nous l'avons dit, au cours des années soixante et encore davantage dans les années septante, les maladies pulmonaires telles que l'asthme, les allergies des voies respiratoires et les maladies pulmonaires chroniques augmentèrent fortement. Le programme des prestations de service fut donc adapté en conséquence et la Ligue pulmonaire Suisse édifia une offre pour disposer de services-conseils et d'appareils respiratoires.

    Comme  pour toute maladie chronique, nombreux sont les patients qui  ont besoin d'une motivation active et d'un soutien dans leurs problèmes sociaux. La Ligue pulmonaire Suisse promeut donc la compréhension des maladies chroniques et, partant, une meilleure qualité de vie pour ceux  qui souffrent de maladies respiratoires. Ainsi s'engage-t-elle pour que les patients concernés  jouissent d'une qualité de vie optimale sans subir de crises ou de situations d'urgence.

    Plus de 60'000 patients suivis par année

    Plus de 60'000 patients sollicitent chaque année les prestations de service de la Ligue pulmonaire Suisse. Les Ligues cantonales  et divers Centres de prestations de service fournissent aux patients concernés, et aux membres de leurs familles, aide et conseils. Une assistance humaine et un soutien direct régional facilitent grandement le traitement des patients. Inutile de préciser que, de nos jours,  le savoir permettant de  se prendre en charge soi-même pèse toujours  plus lourd dans la balance.

    La Ligue pulmonaire Suisse s'engage aujourd'hui personnellement en faveur des patients, afin qu'ils puissent:

    - apprendre à mieux  gérer la vie quotidienne avec leur maladie
    - mieux suivre leur traitement et l'appliquer correctement
    - se prendre autant que possible en charge eux-mêmes.
        La Ligue pulmonaire Suisse  informe aussi les personnes en bonne
        santé sur la manière de  prendre soin de leurs poumons et de      

        leur voies respiratoires.

    Les offres de la Ligue pulmonaire Suisse comprennent:

    - la fourniture d'appareils respiratoires en vue de la thérapie à
        domicile
    - un service-conseils et des informations
    - un service de conseils sociaux
    - des cours et des programmes d'accompagnement
    - des rencontres entre patients et des vacances accompagnées pour
        les patients souffrant de maladies pulmonaires
    - des thérapies  et cours respiratoires pour les malades et
        personnes en bonne santé

    La Prévention-santé et la prévention tout court sont d'autres points forts de la Ligue pulmonaire Suisse. Elle organise en particulier des cours et des manifestations ayant trait à la détente et au renforcement des voies respiratoires (par exemple, cours de natation, cours respiratoire, walking, réhabilitation pulmonaire) sans oublier, bien sûr, une prévention du tabagisme aussi vaste qu'effective.

    Autres informations destinées aux médias:

    D'autres informations destinées aux médias et consacrées à la Ligue pulmonaire Suisse, à son centenaire et à son histoire, se trouvent sur http://www.lungenliga.ch/100 jahre/index.asp

    Une photo sera envoyée par Photopress via le réseau satellite de Keystone demain à dix heures du matin.

ots Originaltext: Ligue pulmonaire Suisse
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Albrecht Rychen
président de la Ligue pulmonaire Suisse
Tél.      +41/31/378'20'50
E-Mail: arychen@bwzlyss.ch

Corinne Zosso
administratrice de la Ligue pulmonaire Suisse
Tél.      +41/31/378'20'50
E-Mail: c.zosso@lung.ch



Plus de communiques: Lungenliga Schweiz / Ligue pulmonaire Suisse / Lega polmonare svizzera

Ces informations peuvent également vous intéresser: