Helvetas

Pour plus d’équité dans le commerce international

      Zurich (ots) - Une meilleure coordination entre l’économie privée,
la société civile et l’Etat est nécessaire pour un commerce
international plus équitable. C’est le bilan d’une conférence qui
s’est tenue sur la responsabilité sociale des entreprises et la
réduction de la pauvreté. Cette conférence, organisée par Helvetas
sur mandat de la DDC et du seco, a réuni durant deux jours des
intervenants internationaux à Olten.

      La responsabilité sociale des entreprises – Corporate Social
Responsibility (CSR) – ne doit pas seulement permettre d’améliorer
leur image et donner bonne conscience aux consommateurs des pays
industrialisés: elle doit avant tout améliorer les conditions de vie
dans les pays partenaires, tout au long de la chaîne de production.
Dans ce but, il faut que tous les acteurs concernés par les
initiatives de CSR, c’est-à-dire l’économie privée, les ONG et les
autorités, s’engagent ensemble et à long terme. C’est ce qui est
clairement ressorti de la conférence „Corporate Social
Responsibility (CSR) et réduction de la pauvreté – chances et défis
pour les initiatives des multi-stakeholders“. Les initiatives de CSR
doivent tenir compte des réalités et des besoins du Sud et ne
peuvent pas être proposées unilatéralement par le Nord. Le défi
consiste à améliorer la confiance mutuelle entre les acteurs
concernés, à créer des plateformes et des instruments permettant de
renforcer et d’étendre le dialogue. On peut s’attendre à ce que les
idées échangées lors de la conférence aient des effets positifs sur
ce processus.

      La conférence „Corporate Social Responsibility (CSR) et réduction
de la pauvreté“ s’est tenue les mardi et mercredi 16 et 17 septembre
au Centre de Congrès Arte à Olten. Quelque 80 personnalités
représentant l’économie, les ONG et les autorités y ont participé.
La manifestation a été organisée par l’organisation de développement
Helvetas, sur mandat de la Direction du Développement et de la
Coopération DDC et du Secrétariat d’Etat à l’économie seco.

      Des exemples d’initiatives de CSR, comme la réduction du travail
des enfants dans l’industrie textile du Sud, la culture de thé
respectant les critères sociaux dans les pays producteurs ou
l’application des normes du commerce équitable dans la distribution
en Suisse, ont été présentés pendant la conférence. L’accent a été
mis sur les effets concrets et durables au profit des populations
dans les pays en développement, en se basant sur les évaluations du
Nord et sur les expériences du Sud. Des initiatives de CSR ont été
analysées de manière critique. Le programme, auquel ont participé
des représentants de la Confédération, des acteurs économiques
internationaux et des ONG d’Europe et d’Asie, comprenait des
conférences, des workshops et des débats.

Contact: Andreas Friolet Responsable médias d’Helvetas Tel. 01 368 65 23