Bundesamt f. Umwelt, Wald und Landschaft

DETEC - Produits chimiques : Conférence des Parties à la Convention de Rotterdam, à Rome

Berne (ots) - Du 27 au 30 septembre 2005 se déroulera à Rome la seconde Conférence des Parties à la Convention de Rotterdam. Elle sera présidée par le Secrétaire d’État Philippe Roch, directeur de l’Office fédéral de l’environnement, des forêts et du paysage (OFEFP). La Convention de Rotterdam règle l’importation et l’exportation des produits chimiques les plus dangereux afin de réduire les risques pour l’environnement et la santé. La conférence traitera de la mise en œuvre de la convention. Il sera question notamment de réunir les trois conventions des Nations Unies réglant les produits chimiques en un seul secrétariat. La Convention de Rotterdam stipule que l’exportation des pesticides et des produits chimiques les plus dangereux n’est plus autorisée sans que le pays importateur n’ait donné d’abord son consentement en connaissance de cause (en anglais Prior Informed Consent / PIC). Le pays exportateur est tenu de fournir au pays importateur toutes les informations nécessaires à cette décision. Actuellement, 41 produits chimiques (des insecticides, des produits phytosanitaires et des produits chimiques industriels) sont soumis à la procédure PIC. Lors de cette conférence, les représentants des Parties discuteront, entre autres, de la possibilité de gérer par un secrétariat unique les trois conventions des Nations Unies réglant les produits chimiques : la Convention de Rotterdam ou Convention PIC, la Convention POP (sur les Polluants Organiques Persistants) et la Convention de Bâle (contrôle des exportations des déchets dangereux), toutes trois basées à Genève. Ceci contribuerait à renforcer la synergie et la cohérence du centre de compétences en matière de produits chimiques et de déchets qui s’est développé à Genève. Cette conférence sera également marquée par le début formel des travaux du comité d’étude des produits chimiques, chargé de recommander à la Conférence des Parties l’inscription de nouveaux produits chimiques sur la liste de la convention. Cet important comité est présidé par Mme Bettina Hitzfeld de l’OFEFP (division Substances, sol et biotechnologie). Heureux hasard des dates, cette conférence conclura les 13 années que M. Roch a passées à la tête de l’OFEFP. M. Roch s’est en effet beaucoup engagé pour la réglementation au niveau international des produits chimiques et des déchets. Pendant son mandat, Genève a accueilli les trois secrétariats permanents des conventions sur les produits chimiques et est devenu un véritable centre de la politique environnementale internationale. Berne, le 22 septembre 2005 ETEC Département fédéral de l’Environnement, des Transports, de l’Energie et de la Communication Service de presse Renseignements: M. Philippe Roch, Secrétaire d’État, directeur de l’OFEFP, portable : 079 277 51 88 M.Georg Karlaganis, chef de la division Substances, sol et biotechnologie, OFEFP, portable : 079 415 99 62 Mme Bettina Hitzfeld, division Substances, sol et biotechnologie, section Produits chimiques industriels, OFEFP, portable : 079 430 57 11 Internet: Convention de Rotterdam sur la procédure de consentement préalable en connaissance de cause applicable à certains produits chimiques et pesticides dangereux : http://www.pic.int Contacts avec la délégation suisse durant la Conférence des Parties à la Convention de Rotterdam (à Rome du 27 au 30 septembre 2005) • M. Philippe Roch, Secrétaire d’État, directeur de l’OFEFP, président de la COP 2, sera présent durant toute la conférence, portable : 079 277 51 88 • M.Georg Karlaganis, chef de la délégation suisse de négociation, sera présent durant toute la conférence, portable : 079 415 99 62 • Mme Bettina Hitzfeld, présidente du comité d’étude des produits chimiques, sera présente durant toute la conférence, portable : 079 430 57 11 • Service de presse de l’OFEFP, tél. 031 322 90 00

Ces informations peuvent également vous intéresser: