Bundesamt für Energie

BFE: Moyens supplémentaires pour la recherche énergétique: La CORE publie son rapport annuel

      Berne (ots) - La Commission fédérale pour la recherche
énergétique (CORE) propose d'augmenter d'ici à 2007 les dépenses
publiques consacrées à la recherche énergétique, qui passeraient
ainsi de 173 millions - montant actuel - à quelque 210 millions de
francs. Dans son rapport 2002, la CORE relève qu'il est impératif
pour le développement durable de réduire à long terme tant la
consommation d'énergie que la quantité des déchets et l'émission des
gaz d'échappement.

    L'augmentation des dépenses publiques sera réalisée grâce à trois sources de revenus: contributions supplémentaires de la Confédération en faveur de la recherche en général au plan national, soutien accrû des hautes écoles spécialisées par les cantons et promotion plus active des programmes de recherche énergétique de l'Office fédéral de l'énergie (OFEN).

Favoriser les exportations des PME

    Pour les années 2004-2007, la CORE mettra la priorité sur l'utilisation rationnelle de l'énergie et les énergies renouvelables, en accord avec le programme SuisseEnergie qui appuie la commercialisation des résultats de la recherche. D'une part, il faut développer des domaines tels que l'utilisation rationnelle de l'énergie dans les bâtiments et du courant électrique, les piles à combustible, l'énergie solaire, la chaleur ambiante, la biomasse, la recherche socio-économique dans les secteurs économique, social et environnemental; d'autre part, il y a lieu de concentrer les activités sur le sto-c-kage et le transport du courant électrique (sans piles), la fission et la fusion nucléaires. En outre, il conviendra à l'avenir de renforcer l'exportation de technologies durables. A cet égard, l'OFEN offre aux petites et moyennes entreprises (PME), en étroite collaboration avec Business Network Switzerland (Osec), des instruments adaptés à leurs besoins. En vue d'améliorer la planification de la recherche énergétique, la CORE entend faire élaborer des plans de développement technologique et formuler les conditions cadres nécessaires à une évolution vers un approvisionnement énergétique durable.

Des percées malgré une diminution des moyens disponibles

    Selon la CORE, la réduction généralisée des moyens disponibles compromet de plus en plus le maintien de la recherche énergétique à son haut niveau actuel. Toutefois, durant l'année sous revue, le développement de nouvelles technologies énergétiques s'est poursuivi et des percées ont été réalisées, notamment grâce aux tests concluants d'une pompe à chaleur destinée à la réfection de chauffages, à la mise en place, au-dessus d'Odermatt, d'éoliennes perchées à la plus haute altitude du monde, et à l'instauration d'une collaboration entre l'Université de Neuchâtel et Unaxis dans la fabrication de cellules solaires micromorphes.

    Au cours de l'année sous revue, la CORE a expertisé quatre programmes de recherche énergétique de l'OFEN. Si le programme Géothermie révèle un potentiel important pour la Suisse en ce qui concerne la production de chaleur et de courant électrique, il doit cependant mieux mettre en évidence ses points forts. Pour sa part, le programme Piles à combustible fournit de bons résultats, mais doit encore viser une collaboration accrue avec l'industrie. Clairement structurés, bien reliés sur le plan international, les programmes de l'énergie nucléaire fournissent des résultats de la recherche qualitativement bons. En ce qui concerne la fission nucléaire, les exploitants de centrales nucléaires doivent, selon l'avis de la CORE, participer davantage à la recherche en matière de sécurité ; pour ce qui est de la fusion nucléaire, il convient de poursuivre les activités de recherche nationales pour la physique des plasmas et la recherche de matériaux de qualité supérieure. Conférence sur la recherche énergétique en automne

    Au cours de l'année sous revue, la CORE a achevé pour l'essentiel ses travaux liés au Plan directeur de la recherche énergétique de la Confédération 2004 - 2007. Après avoir été consultés, la majorité des organes fédéraux ont donné leur accord. Une fois traité au Parlement, le Plan directeur sera présenté aux responsables de l'économie, de la science et de l'administration, lors de la 7e Conférence fédérale sur la recherche énergétique des 11 et 12 novembre 2003 à Lucerne.

    En 2003, la CORE examinera en outre au moins six programmes de recherche énergétique et introduira des objectifs quantitatifs. Elle mandatera une étude comprenant des objectifs quantifiables et des scénarii à long terme sur les moyens d'atteindre un approvisionnement durable et appréciera les résultats d'une évaluation d'ENET.

    La revue ENET-News publie régulièrement des contributions des membres de la CORE. Le rapport annuel ainsi que des informations sur la CORE et ses activités sont disponibles à l'adresse internet www.suisse-energie.ch, rubrique Thèmes / Recherche.

Berne, le 26 mai 2003                      Office fédéral de l'énergie

Renseignements: Andreas Gut, OFEN, secrétaire de la CORE, tél. 031
322 53 24.



Plus de communiques: Bundesamt für Energie

Ces informations peuvent également vous intéresser: