Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

A point pour le début de la saison: le TCS teste des porte-skis

A point pour le début de la saison: le TCS teste des porte-skis

Un document

Bern (ots) - Juste à temps pour le début de la saison de ski et avant les vacances de Noël, le TCS a testé six porte-skis. Ces essais ont révélé des différences notables en termes de conception et de maniement.

Le TCS a testé six modèles de porte-skis qui sont tous destinés à être montés sur le toit de la voiture. A côté de cinq systèmes classiques (Yakima Fat Cat 6, Thule Xtender 739, Atera Nova 6, F.LLI Menabo Silver Ice et Fabbri Aluski 6), les experts ont aussi examiné et comparé un système à fixation magnétique (Fabbri Kolumbus Ski & Board). Les critères de test étaient les suivants: conception, maniement et comportement routier. La mention "très recommandé" a été décernée aux produits Yakima Fat Cat 6, Thule Xtender 739 et Atera Nova 6. Les F.LLI Menabo Silver Ice et Fabbri Kolumbus Ski & Board ont obtenu la mention "recommandé", alors que le Fabbri Aluski 6 a dû se contenter d'un "recommandé avec réserves".

La moitié des produits sont "très recommandés"

Dans la discipline de la conception, l'examen portait sur la capacité de transport, la compatibilité avec différentes barres de toit, la qualité de la finition et la protection antivol. Les modèles Yakima et Thule y ont excellé, suivis par les Atera et F.LLI Menabo qui ont aussi de bonnes caractéristiques, à l'exception d'une protection antivol de qualité moyenne. Le Fabbri Kolumbus pèche par des défauts de finition alors que le Fabbri Aluski est moins compatible que ses concurrents et son antivol n'est pas convaincant.

Les essais de maniement concernaient le montage, le chargement des skis et la clarté du mode d'emploi. Là encore, Thule a pris la tête du peloton. Le modèle Fabbri Kolumbus a décroché la meilleure note pour le montage, car il se fixe simplement sur le toit (avec l'aimant et sans porte-charges). En revanche, le chargement de l'équipement de ski est plus difficile. Le F.LLI Menabo est relativement compliqué à fixer sur le porte-charges. Le même constat vaut pour le Fabbri Aluski dont le mode d'emploi est de surcroît trop succinct.

Les essais de comportement routier servaient à examiner la stabilité de la charge lors d'une manoeuvre d'évitement. Le chargement n'a certes jamais été perdu, mais un glissement a été constaté avec le F.LLI Menabo et encore plus nettement avec le Fabbri Kolumbus. Les modèles Yakima, Atera, F.LLI Menabo et Fabbri Kolumbus permettent de rouler à la vitesse maximale permise sur les autoroutes suisses. Le fabricant du Fabbri Aluski limite la vitesse maximale à 100 km/h, celui du Thule même à 80 km/h.

Conseils du TCS

   -	Observer le mode d'emploi. -	Respecter la charge maximale admise
sur le toit (position 55 sur le permis de circulation). -	Utiliser un
porte-charges solide (sauf pour la fixation magnétique). -	 Démonter 
les parties volantes avant le départ. -	Prendre garde au changement 
des dimensions extérieures (longueur, largeur, hauteur) et du 
comportement routier de la voiture. -	Après 50 km de trajet, 
s'arrêter et vérifier toutes les vis et courroies. -	Les porte-skis 
augmentent la consommation de carburant (jusqu'à 1l/100 km). Si le 
porte-ski n'est pas utilisé, il vaut donc mieux le démonter -	A la 
fin de la saison, laver et sécher le porte-skis et le porte-charges 
avant de les stocker. 

Contact:

Yves Gerber, porte-parole du TCS, 058 827 27 16, 079 249 64 83,
yves.gerber@tcs.ch

Les photos du TCS sont sur Flickr -
www.flickr.com/photos/touring_club/collections.
Les vidéos du TCS sont sur Youtube - www.youtube.com/tcs.

www.pressetcs.ch



Plus de communiques: Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Ces informations peuvent également vous intéresser: