Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

De l'importance de voir et d'être vu!

    Bern (ots) - A l'occasion de la 4e Journée nationale de la Lumière du 25 novembre prochain, le TCS lance sa campagne de prévention "voir et être vu" durant tout le mois de novembre. En collaboration avec les polices, les sections cantonales et les centres techniques du TCS, l'opération permet aux automobilistes de tester leur propre vue et de faire contrôler l'éclairage de leur véhicule.

    Bien voir... En 2009, les statistiques des tests de la vue organisés par le TCS ont montré que 14% des usagers de la route (automobilistes, motards et cyclistes) - et même 16% à partir de 50 ans - présentent une vision insuffisante pour la conduite. La qualité de la vision étant intrinsèquement subjective et relative au jugement de chacun, il est difficile d'estimer avec précision l'affaiblissement de ses facultés visuelles. Pour cette raison, le TCS, en collaboration avec les opticiens, remettront aux automobilistes un bon pour un test gratuit de la vue dans le cadre de cette action de prévention.

    Et être vu... Circuler avec les feux de jour enclenchés contribue à améliorer la sécurité routière. Les études menées à l'étranger le démontrent sans équivoque et le TCS recommande depuis des années de rouler phares allumés. En effet, la perception frontale des véhicules est sensiblement améliorée, ce qui facilite l'estimation de la distance et de la vitesse du véhicule approchant. D'ailleurs, la majorité des pays qui nous entourent ont soit introduit une obligation, soit une recommandation dans ce sens (voir la carte européenne en annexe). En Suisse, les chiffres du Bureau de prévention des accidents (bpa) montrent que 53% des véhicules de tourisme circulent déjà aujourd'hui avec les feux enclenchés de jour, contre seulement 11% en 2001.

    Dans certains cantons, les polices et les Patrouilles du TCS procèdent à une campagne de prévention sur les routes durant le mois de novembre. Dans d'autres, les automobilistes peuvent se rendre directement dans l'un des centres techniques du TCS pour faire contrôler leurs véhicules.

    Les conseils et détails de la campagne "voir et être vu" peuvent être consultés sur le site www.tcs.ch sous la rubrique Prévention.

    D'autres informations sont disponibles sur le site internet www.journeelumiere.ch.

    *****

    3 questions à Jean-Marc Thévenaz, chef de la sécurité routière du TCS

    Les automobilistes qui n'allument pas leurs phares de jour avancent souvent l'argument du coût supplémentaire engendré par la consommation d'essence. Qu'en est-t-il exactement? C'est un faux problème car l'utilisation des phares de jour a peu d'influence sur la consommation totale du véhicule. En fait, cette dernière n'augmente que de 0.2 à 2%. Comparativement avec l'utilisation de la climatisation, qui engendre une surconsommation entre 4 et 8% en moyenne - et même jusqu'à 20% pour les petits véhicules -, c'est négligeable. D'autre part, il est bien plus judicieux d'utiliser la technique de conduite Eco-Drive® pour réduire la consommation car le potentiel d'économie est de l'ordre de 15%.

    Ne serait-il pas plus simple de rendre obligatoire l'utilisation des phares de jour? La loi suisse recommande de rouler de jour avec les feux allumés. Le TCS soutient ce principe de la recommandation et s'oppose à une obligation contraignante. De toute façon, cette question se règlera toute seule car une directive européenne impose aux fabricants de construire des véhicules de tourisme, dès février 2011, avec des feux diurnes s'enclenchant automatiquement. A partir d'août 2012, cette obligation sera valable pour tous les véhicules motorisés. On peut donc estimer que, d'ici 7 à 10 ans, pratiquement chaque véhicule à moteur roulera de jour avec les feux allumés. Cependant, le projet de sécurité routière Via Sicura que le Conseil Fédéral a transmis au Parlement, prévoit l'obligation de rouler avec les phares enclenchés. Nous attendons donc la décision finale du Parlement.

    Est-ce que cette pratique ne met pas en danger les motards qui comptent justement sur leurs phares pour améliorer leur visibilité dans le trafic? Il est vrai que les motards ne sont pas autant visibles dans le trafic que les autres usagers. Par ailleurs, il faut également considérer que les motards distinguent mieux les véhicules avec des phares allumés. Mais l'avantage est plus grand notamment pour les enfants et les personnes âgées qui pourront mieux apprécier la distance des véhicules et leur vitesse. En améliorant la visibilité de tous les usagers de la route, la sécurité routière sera donc assurée pour tous.

Contact: Contacts pour les médias Moreno Volpi, porte-parole du TCS, 022 417 27 16, 078 707 71 28, mvolpi@tcs.ch Jean-Marc Thévenaz, chef de la sécurité routière TCS, 022 417 23 80, jthevenaz@tcs.ch

Le TCS est sur Flickr! Nos photos peuvent être téléchargées sous www.flickr.com/photos/touring_club/collections



Plus de communiques: Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Ces informations peuvent également vous intéresser: