Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Un trafic fluide et sûr grâce à l'interdiction des « courses entre bahuts » Le TCS exige l'introduction de l'interdiction de dépasser pour les camions aux heures de pointe.

Bern (ots) - Les « courses entre bahuts » bloquent le trafic et causent de dangereux bouchons, c'est pourquoi le TCS exige l'introduction, pour les camions, d'une interdiction de dépasser à certaines heures sur des tronçons autoroutiers devant encore être définis. Il y a déjà longtemps que le TCS juge inacceptables les courses entre bahuts, rappelle le président central Niklaus Lundsgaard-Hansen dans le dernier numéro de Touring - le journal du club du TCS. Sur la route, l'automobiliste fait fréquemment l'expérience de camions s'efforçant péniblement d'en dépasser d'autres à 90 km / h. Ces « courses entre bahuts » sont à l'origine de ralentissements brutaux du trafic sur la voie de dépassement et entravent sérieusement la fluidité du trafic, causant ainsi des situations dangereuses. Dans l'intérêt de la sécurité routière et de la fluidité du trafic, le TCS exige l'introduction de l'interdiction de dépasser pour les camions dans tous les tunnels et sur les tronçons autoroutiers sur lesquels le trafic est dense. Cette interdiction de dépasser devrait être limitée à certaines plages horaires et à des tronçons précis du réseau. Elle pourrait par exemple s'appliquer de 7h00 à 9h00 et de 16h00 à 19h00 ou encore toute la journée, de 7h00 à 19h00, sur les tronçons à forte fréquentation. Les itinéraires les plus directement concernés sont notamment l'autoroute A2 Bâle-Chiasso, la A1 Genève-Yverdon et Berne-Saint-Gall, ainsi que la A3 Bâle-Zurich-Sargans. Une telle interdiction n'est pas nécessaire sur les autoroutes à six voies. Les appels récurrents à renoncer à de tels dépassements n'ayant guère eu d'effets jusqu'ici, des mesures des autorités s'imposent. Les bases légales en vigueur en Suisse permettent à l'Office fédéral des routes de prendre de telles dispositions. Les milieux directement concernés doivent être consultés préalablement. Si nécessaire, le Conseil fédéral pourrait ancrer plus solidement encore l'interdiction de dépasser pour les camions en l'inscrivant dans l'ordonnance sur les règles de la circulation. Le TCS collaborera étroitement avec l'Office fédéral des routes OFROU et l'Association suisse des transports routiers ASTAG en vue de la concrétisation de cette exigence. Contact: Stephan Müller, porte-parole du TCS, 031 380 11 44

Plus de communiques: Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Ces informations peuvent également vous intéresser: