Caritas Schweiz / Caritas Suisse

Réfugiés et personnes déplacées de Libye: Faire la preuve de notre tradition humanitaire

Luzern (ots) - Caritas Suisse a débloqué une somme de 200 000 francs pour l'aide d'urgence des réfugiés et personnes déplacées dans la région du Maghreb. Les migrants originaires d'Égypte, d'Afrique noire (Tchad, Niger) et d'Asie (Bangladesh, Philippines) sont les plus vulnérables. La Confédération devrait, elle aussi, apporter une aide humanitaire aux pays qui accueillent ces réfugiés, la Tunisie et l'Égypte, et offrir un soutien économique et technique à la construction de structures démocratiques.

Selon les estimations de Caritas, il n'est pas exclu que les pays de l'Union européenne et la Suisse doivent recevoir ces prochains temps un certain nombre de réfugiés provenant des régions du Maghreb. Caritas soutient donc les efforts du Département fédéral de justice et police qui analyse le plus exactement possible les scénarios envisageables, cherche des solutions adaptées et prend les mesures nécessaires.

Durant la guerre des Balkans, la Suisse a eu à faire à une situation comparable qu'elle a su mener à bien et, en offrant temporairement sa protection à des groupes de réfugiés, elle a prouvé que sa tradition humanitaire de pays d'accueil n'était pas usurpée.

Cela sera le cas dans la situation actuelle également dans le cas où le nombre de personnes fuyant la région du Maghreb devait augmenter. La Confédération, les cantons et la société civile assumeront alors ensemble ce nouveau défi.

Kontakt:

Odilo Noti, Chef du Secteur Communication, Caritas Suisse, tél. 079
686 87 43



Plus de communiques: Caritas Schweiz / Caritas Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: