Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Explosion des primes des caisses-maladie De vraies interventions, pas des emplâtres sur une jambe de bois !

Bern (ots) - Pour la deuxième fois de suite, les primes des caisses-maladie augmentent massivement. Cela alourdira considérablement le budget des ménages concernés et réduira leur pouvoir d'achat, ce qui aura une incidence négative sur la conjoncture. Le Conseil fédéral et la majorité parlementaire doivent compenser cette nouvelle charge en intervenant de manière efficace. L'Union syndicale suisse (USS) demande instamment que les mesures suivantes soient prises : La Confédération et les cantons doivent réduire la charge représentée pour les bas et moyens revenus par ces primes en réduisant ces dernières. Une étude de santésuisse montre que, en ce qui concerne les médicaments, on pourrait économiser 850 millions de francs, sans toucher à leur qualité. Actuellement, ce potentiel n'est pas entièrement mis à profit. S'agenouiller devant la pharma coûte chaque année 450 millions de francs. Ce potentiel d'économies doit être mis à profit sans délai. La Confédération doit faire en sorte que les salaires exagérés des cadres supérieurs des assurances-maladie soient bridés. Car c'est là du pur gaspillage de primes. Contact: Christina Werder (079 341 90 01), secrétaire centrale de l'USS, et Peter Lauener (079 650 12 34), responsable de la communication et porte-parole de l'USS, se tiennent à votre disposition pour tout complément d'information.

Ces informations peuvent également vous intéresser: