Caritas Schweiz / Caritas Suisse

Exploitation sexuelle: l'histoire "vraie" de Celina

Tournée du théâtre des jeunes du projet Preda "Once there was a dream", 10-17 juin 2003 Lucerne (ots) - Du 10 au 17 juin, six jeunes Philippins sont sur les planches de diverses scènes de Suisse pour présenter un spectacle hors du commun. Ils ont choisi d'exprimer par le théâtre ce qu'ils ont connu dans leur vie: l'exploitation sexuelle, la prostitution. "Once there was a dream" raconte comment les espoirs de vie meilleure se transforment en enfer à cause des réseaux de prostitution. La tournée, organisée par Caritas Suisse, débute ce mardi 10 juin à Berne, à 19 h 00, à la Münstergemeinde Calvinhaus. Ce que les jeunes acteurs racontent sur scène, plusieurs d'entre eux l'ont vécu. "Once there was a dream" retrace le parcours de Celina, une jeune Philippine qui accepte de suivre une ancienne amie pour aller travailler à l'étranger. Elle espère trouver un emploi bien payé qui aidera toute sa famille. Elle atterrira dans un bordel où elle sera détenue et abusée. Son parcours illustre ce que connaissent aux Philippines de nombreuses jeunes filles qui essaient d'échapper à la pauvreté. Grâce à la fondation Preda, un projet soutenu depuis 10 ans par les parrainages d'enfants de Caritas Suisse, de nombreuses jeunes filles peuvent échapper à l'enfer de ces milieux. Les abuseurs sont également poursuivis en justice. Un témoignage fort La fondation Preda a été créée en 1974 par le Père irlandais Shay Cullen. Par une thérapie originale, une formation, un hébergement temporaire, elle permet de dépasser les dégâts psychiques que causent cette exploitation sexuelle et de réintégrer les jeunes filles victimes de ce trafic dans la société. Le centre héberge et traite jusqu'à 35 enfants par année. "Il faut sensibiliser les populations des pays riches sur ce problème et leur montrer qu'elles ont une responsabilité à combattre ce phénomène", estime Shay Cullen. Une pièce de théâtre permet aussi d'effectuer ce travail. Le témoignage est d'autant plus fort lorsque ce sont les jeunes qui ont connu cet enfer qui transmettent le message. Le texte de la pièce présentée en tournée a été écrit par la troupe elle-même. Depuis de nombreuses années, Shay Cullen est entré en lutte contre les mafias de la prostitution. Malgré les menaces, il continue son combat en dénonçant devant les tribunaux les abuseurs et responsables des trafics et en offrant un soutien direct aux victimes. Il a reçu notamment les prix des villes de Weimar et Ferrara pour son inlassable engagement en faveur des droits de l'homme. Pendant toute la durée de la tournée, il accompagne la troupe et dialogue avec les spectateurs sur ce sujet sensible. Se mobiliser pour protester "Le plus grand scandale, c'est que l'exploitation des enfants ne peut pas avoir lieu sans que les autorités locales en aient connaissance. Les responsables tolèrent ou même encourage ce trafic. Ceux qui sont sensés protéger les enfants sont en fait les premiers abuseurs ", s'insurge Shay Cullen. "Les pays riches doivent se mobiliser pour protester contre ces crimes. Ils peuvent par exemple subordonner leur aide au développement à des changements dans ce domaine, soutenir les réformes judiciaires et les organisations qui travaillent à sauver les enfants ", conclut-il. La tournée passe encore par les villes suivantes: Onex, 11 juin, 20 h 30, salle communale, Zurich, 12 juin, 20 h 30, Aula Kantonsschule Rämibühl Bâle, 13 juin, 19 h 30, Gymnasium Kirschgarten Interlaken, 15 juin, 19 h 30, reformierte Kirche Unterseen Lucerne, 16 juin, 20 h 30, Aula Kantonsschule Alpenquai St-Gall, 17 juin, 20 h 00, flon ots Originaltext: Caritas Schweiz Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Caritas Schweiz Löwenstrasse 3 6002 Luzern E-Mail: info@caritas.ch Internet: http://www.caritas.ch

Plus de communiques: Caritas Schweiz / Caritas Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: