Eidg. Finanz Departement (EFD)

EFD: Position du Conseil fédéral au sujet du financement de réformes économiques au Guatemala

      Berne (ots) - 05 déc 2003 (DFF) Cet été, le Guatemala a émis une
obligation d'Etat dans le cadre d'un programme du FMI et a chargé
l'UBS de diriger les opérations. Dans la réponse qu'il a donnée à la
conseillère nationale Cécile Bühlmann (PES / LU) qui l'a interpellé
à ce sujet, le Conseil fédéral indique qu'il n'avait pas de raison
de déconseiller à l'UBS, qui est une entreprise privée, de se livrer
à ce genre d'activités dans ce pays d'Amérique centrale.

    La conseillère nationale Cécile Bühlmann a demandé au Conseil fédéral si celui-ci pouvait assumer le fait que l'UBS ait accepté de diriger une émission d'emprunts publics pour le Guatemala dans le cadre d'un programme du FMI, étant donné la situation politique et économique régnant dans ce pays.

    Dans la réponse qu'il a donnée à la conseillère nationale, le Conseil fédéral indique que, de son point de vue, les entreprises privées sont responsables d'évaluer elles-mêmes, dans les limites du droit applicable, les chances et les risques liés à leurs opérations financières. Il précise également que l'emprunt public contracté par le Guatemala se fonde sur un accord de confirmation que ce pays a conclu avec le FMI et que le programme découlant de cet accord incite le Guatemala à davantage de transparence en matière de politique économique. Or, cette dernière est, de l'avis du Conseil fédéral, indispensable pour permettre un développement social équilibré ainsi qu'une croissance durable.

Renseignements: Giorgio Dhima, Adm. fédérale des finances, tél. 031 322 60 48

Département fédéral des finances DFF Communication CH-3003 Berne http://www.dff.admin.ch



Plus de communiques: Eidg. Finanz Departement (EFD)

Ces informations peuvent également vous intéresser: