Eidg. Departement für Umwelt, Verkehr, Energie und Kommunikation (UVEK)

UVEK/ETEC: Précisions concernant l’étude de l’ATE

      Berne (ots) - L’étude de l’ATE se base sur des hypothèses
dépassées. En effet, elle se fonde sur des prévisions de trafic
tablant sur l’aménagement du réseau des routes nationales exigé par
l’initiative Avanti. Le contre-projet, qui sera mis en votation le 8
février 2004, a pour objectif d’aménager les points névralgiques du
réseau.

    Le trafic sur les routes suisses devrait augmenter entre 15 et 30 pour cent d’ici 2020 que le réseau soit aménagé ou non. Cette croissance annoncée du trafic rend nécessaire le contre-projet, pour éviter que les engorgements au niveau régional ne se répercutent sur l’ensemble du réseau, causant d’importantes nuisances tant pour l’homme que pour l’environnement. L’étude de l’ATE se fonde sur les hypothèses suivantes :

    • Trafic supplémentaire directement imputable aux aménagements : L’augmentation du trafic de l’ordre de 4,4 mentionnée dans l’étude résulte d’une autre étude relative à l’initiative rejetée et envisageant un aménagement global et indifférencié du réseau des routes nationales. Le contre-projet préconise au contraire une suppression des goulets d’étranglement les plus importants du réseau en fixant un ordre strict des priorités.

    • Nombre des aménagements: Etant donné que le contre-projet est fondé sur une approche globale des transports, qu’il prévoit un ordre des priorités et qu’il préconise le développement du rail dans les agglomérations, il ne faut pas envisager aujourd’hui un aménagement de toutes les tronçons de routes nationales examinés par l’ATE (comme par exemple les axes de 2ème et 3ème priorité).

    • Nuisances sonores imputables à ces aménagements : Tous les aménagements nécessaires seront réalisés conformément aux normes légales en matière de bruit (y compris les assainissements éventuels) et n’engendreront aucun dépassement des valeurs limites.

Berne, le 25 novembre 2003

ETEC Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication Service de presse et d’information



Plus de communiques: Eidg. Departement für Umwelt, Verkehr, Energie und Kommunikation (UVEK)

Ces informations peuvent également vous intéresser: