Eidg. Departement des Innern (EDI)

DFI: Syndrome Respiratoire aigu sévère (SRAS)

      (ots) - Mesures de protection pour le Salon de l'horlogerie et de la
bijouterie 2003

    Le Salon mondial de l'horlogerie et de la Bijouterie (Bâle 2003) se tiendra du 3 au 10 avril à Bâle et à Zurich avec la participation d'exposants en provenance de zones touchées par le Syndrome Respiratoire Aigu Sévère SRAS. Au cours de cette manifestation, on ne peut pas exclure des contacts permettant une éventuelle transmission du SARS. Pour cette raison, le Conseil fédéral a décidé après consultation des autorités cantonales de Bâle-Ville et de Zurich, et des discussions avec la direction du salon, que les exposants ne pourront pas employer à leur stand des personnes en provenance de Chine, Hong Kong, Singapour et du Vietnam. En accord avec les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), il a été renoncé à d'autres restrictions, notamment à une limitation d'entrée pour les personnes en provenance des régions mentionnées. Suivant l'évolution de la situation, d'autres mesures pourraient être prises.

    Dans l'état actuel des connaissances, le Syndrome Respiratoire Aigu Sévère (SRAS) est transmis avant tout par des contacts étroits, notamment par des contacts familiaux avec un patient atteint de SARS, ou dans le cadre des soins médicaux sans protection. Lors du Salon de l'horlogerie et de la bijouterie, on ne peut pas exclure un risque majoré de transmission de la maladie, notamment si un ou plusieurs participants excrétant le germe entrent en contact étroit avec d'autres personnes, favorisant la transmission par goutelettes.

    Lors de grandes manifestations, comme le Salon de l'horlogerie et de la bijouterie, beaucoup de visiteurs nationaux et internationaux se rencontrent. Parmi ces personnes, certaines sont en provenance des régions où sévissent des flambées de SRAS. En font partie, selon l'OMS, en particulier Singapour; Beijing, Guangdong, Hongkong (SAR), Shanxi (Chine), Hanoi (Vietnam). On ne peut pas exclure que les relations entre exposants et visiteurs permettent des contacts étroits, qui réunissent les conditions de la transmission du SRAS. En vue de réduire les risques supplémentaires éventuels liés à cette manifestation, le Conseil fédéral a décidé aujourd'hui, comme mesure préventive, que les exposants ne pourront pas employer à leur stand des personnes en provenance de Chine, Hong Kong, Singapour et du Vietnam.

    Les visiteurs du salon recevront une information écrite sur le SRAS. Tous les hôtels qui hébergent des visiteurs de la manifestation distribueront également cette information à leurs hôtes. Aux aéroports de Bâle, Genève et Zurich, toutes les personnes en provenance des pays concernés par le SRAS continueront d'être informées et les éventuels cas suspects d'être pris en charge médicalement.

    En Suisse, 7 cas suspects ont été jusqu'à présent annoncés. Toutes ces personnes sont à nouveau rétablies.

DEPARTEMENT FEDERAL DE L'INTERIEUR Service de presse et d'information

Renseignements: Office fédéral de la santé publique, Médias et communication, tél. 031 322 95 05



Plus de communiques: Eidg. Departement des Innern (EDI)

Ces informations peuvent également vous intéresser: