Arbonia AG

Le groupe AFG clôt l'exercice 2014 sur un bénéfice modeste

Ein Dokument

Arbon (ots) -

   -	La restructuration stratégique engagée en 2011 ‒ 
recentrage sur trois grands pôles d'activité ‒ s'achève sur une
réussite avec l'acquisition d'un nouvel actionnaire principal. 
   -	L'évolution du chiffre d'affaires dans les divisions Technique 
du bâtiment et Sécurité du bâtiment est satisfaisante, mais la baisse
des revenus de la division Enveloppe du bâtiment en 2014 pèse sur les
résultats du Groupe. Le Conseil d'administration demandera à la 
prochaine assemblée générale de renoncer au versement d'un dividende 
en raison de ces résultats insatisfaisants. 
   -	Compte tenu de la pression durablement forte sur les 
importations et les coûts, mais aussi de la nouvelle donne sur le 
marché des changes, le Groupe se voit contraint de prendre des 
mesures de restructuration plus rapides et plus radicales dans la 
division Enveloppe du bâtiment: entre 150 et 200 emplois seront 
supprimés chez EgoKiefer dans les 18 mois à venir. 

Arbon, le 3 mars 2015 - AFG enregistre une légère hausse de 1,3% de son chiffre d'affaires à CHF 1017.4 mio en 2014 (exercice précédent: CHF 1004.0 mio). Cependant, après correction des effets de change et des acquisitions, le chiffre est en recul de 2,4% sur un an. Alors que les chiffres d'affaires des deux divisions Technique du bâtiment et Sécurité du bâtiment sont en hausse par rapport à l'année précédente, celui de la division Enveloppe du bâtiment est en baisse. La marge EBIT est en recul à 3,3% (exercice précédent: 6,1%). En chiffres absolus, l'EBIT passe de CHF 61.5 mio à CHF 33,4 mio. Pour la première fois depuis 2001, le Groupe dégage un bénéfice positif de CHF 15.1 mio (contre CHF 49.9 mio l'exercice précédent). Les bénéfices réalisés par les divisions conservées sont cependant décevants à CHF 11.3 mio (exercice précédent: CHF 33.4 mio), de même que le flux de trésorerie disponible, qui a littéralement chuté.

Le bilan reste solide

Le total du bilan au 31 décembre 2014 est en baisse à CHF 969.5 mio (exercice précédent: CHF 1020.8 mio) en raison de la vente d'AFG Küchen AG et du groupe STI. Suite au remboursement de l'U.S. Private Placement, les liquidités ont été réduites à CHF 79.5 mio (exercice précédent CHF 172.5 mio), un montant adéquat pour l'exploitation de l'entreprise. Le ratio de fonds propres est en légère hausse à la date du bilan à 37,4% (exercice précédent: 36,1%).

La restructuration stratégique est achevée

AFG a achevé en décembre dernier l'examen et la restructuration de son portefeuille d'activités engagés à l'été 2011 par la vente du pôle cuisines et du groupe STI. En acquérant l'entreprise italienne Sabiana S.p.A., AFG a élargi sa gamme de produits et son réseau de distribution international dans le segment porteur de la climatisation et ventilation des bâtiments. Simultanément à la vente du groupe STI, AFG a acquis un nouvel actionnaire principal, la société Artemis Beteiligungen I AG, qui appartient au groupe Artemis de Michael Pieper.

Evolution inégale des divisions

La division Technique du bâtiment affiche de bons résultats en 2014. Le chiffre d'affaires corrigé des effets de change et des acquisitions a gagné 2,4% pour passer à CHF 490.2 mio. La marge EBIT s'est néanmoins contractée de 9,4 à 7,8%, en raison notamment de l'évolution de la situation en Russie, qui a provoqué une forte dépréciation du rouble au second semestre 2014.

La division Enveloppe du bâtiment a réalisé un chiffre d'affaires net de CHF 376.0 mio, soit un recul de 8,5% en un an, 9,2% après correction des effets de change et des acquisitions. La marge EBIT a chuté à 1,3% (exercice précédent: 7,5%).

La situation du marché suisse des fenêtres s'est encore détériorée l'année dernière. En raison des difficultés du marché et de la nouvelle donne sur le marché des changes, il est impératif d'accélérer la délocalisation prévue de la production de fenêtres en PVC d'Altstätten (CH) à Pravenec (SK). Les nouveaux taux de change imposent par ailleurs un réexamen du développement des capacités de production de fenêtres en bois et en bois/aluminium dans l'usine EgoKiefer à Altstätten.

Parallèlement à l'optimisation de la surface de production, EgoKiefer s'adapte à tous les niveaux à la détérioration des conditions de marché. L'entreprise entend notamment répondre encore plus précisément aux besoins de la clientèle en réorganisant ses marchés. L'objectif est de renforcer les entreprises spécialisées et de leur offrir une assistance commerciale et technique qui facilitera encore davantage leur croissance. Quant à l'équipement complet de bâtiments, EgoKiefer mise sur ses propres sites dans les agglomérations pour développer cette activité, service et montage compris. EgoKiefer et les entreprises spécialisées entendent ainsi consolider leur bonne position sur le marché suisse.

AFG estime que le renoncement provisoire au développement initialement prévu des capacités au centre de compétences Bois, la délocalisation accélérée de la production et l'ajustement des structures aux conditions de marché plus difficiles aboutiront à la suppression de 150 à 200 emplois chez EgoKiefer au cours des 18 prochains mois. La compression des effectifs sera réalisée dans le cadre des procédures en vigueur. L'entreprise veillera à en limiter autant que possible les conséquences sociales.

La division Sécurité du bâtiment a réalisé un chiffre d'affaires de CHF 149.9 mio en 2014, soit une progression de 2,6% sur un an, 2,7% après correction des effets de change. La marge EBIT passe de 9,4% à 6,1% sur un an. La division Forster Systèmes de profilés a concentré ses efforts sur le démarrage de la commercialisation directe en Allemagne. Dès janvier 2016, Forster distribuera ses produits directement sur les marchés allemand et danois, et non plus par l'intermédiaire de revendeurs spécialisés. La mise en service des deux nouvelles lignes de production chez RWD Schlatter accroît les capacités et améliore la compétence de l'entreprise dans la fabrication de systèmes de portes complexes à l'unité. Le retard pris dans la mise en service des nouvelles installations et la révision de l'offre aux dépens des bâtiments commerciaux et en faveur des édifices résidentiels expliquent pour l'essentiel la détérioration des marges EBIT.

Perspectives

Maintenant que le Groupe AFG a achevé la structuration de son portefeuille d'activités, son profil a gagné en précision. L'actuel programme de redressement hautement prioritaire de la division Enveloppe du bâtiment représente de nouveaux défis cette année pour AFG. C'est la raison pour laquelle la Direction, sous l'égide du CEO William J. Christensen, renonce pour le moment à dévoiler les objectifs pour 2015. Elle présentera ces objectifs pour l'année en cours, de même que ses ambitions à moyen terme, au mois d'août à l'occasion de la publication des résultats du premier semestre.

Retrouvez ce communiqué, des détails sur le rapport d'activité 2014 et des compléments d'information à propos d'AFG sur notre site Internet www.afg.ch. Ou cliquez sur le lien suivant pour accéder directement au rapport d'activité en ligne: www.afg.ch/report2014.

Contact:

William J. Christensen
CEO
T +41 71 447 45 50
william.christensen@afg.ch

Fabienne Zürcher-Rohner
Manager Corporate Communications
T +41 71 447 45 54
fabienne.zuercher-rohner@afg.ch



Weitere Meldungen: Arbonia AG

Das könnte Sie auch interessieren: