fit-for-travel

Hépatite A - La mort après un repas dans un restaurant fast-food

    Munich (ots) - 240 personnes ont contracté l'hépatite A - une inflammation infectieuse du foie également connue sous le nom "d'hépatite du voyageur" - après avoir fréquenté une chaîne de fast-food mexicaine dans l'état de Pennsylvanie, aux USA. Entre-temps, un homme est décédé des suites de cette maladie. Cette épidémie a été apparemment déclenchée par l'ingestion d'aliments infectés dans un restaurant de Beaver Valley, à environ 40 kilomètres de Pittsburgh, dans l'état de Pennsylvanie - cet établissement faisant partie d'une chaîne de fast-food mexicaine présente dans tout le pays. L'institut américain de surveillance des maladies infectieuses (CDC) n'a pas encore pu identifier la source infectieuse. Les autorités locales partent du principe que près de 5000 personnes ont mangé dans ce restaurant entre la fin octobre et le 2 novembre et ont peut-être contracté l'infection. Le nombre de personnes infectées augmente chaque jour.

    L'hépatite "du voyageur" est hautement infectieuse

    Les virus de l'hépatite A sont transmis par voie fécale-orale. Les personnes infectées éliminent les agents pathogènes par les selles. "L'agent pathogène est très résistant - le virus peut subsister même sur des aliments congelés et rester apte à la propagation pendant de longues périodes", affirme le Prof. Wolfgang Jilg, expert en hépatite à l'Université de Ratisbonne. "Souvent, le simple lavage des mains ne suffit pas - les personnes en contact avec les aliments devant notamment faire preuve d'une prudence particulière", prévient M. Jilg. L'épidémie actuelle faisant rage en Pennsylvanie n'est pas unique ; plusieurs se sont en effet déclarées ces derniers mois dans différents restaurants fast-food aux USA. Lors d'un autre cas qui s'est produit en Géorgie il y a quelques semaines, 250 personnes ont été contaminées par l'agent pathogène de l'hépatite infectieuse. Les recherches effectuées par le CDC ont établi que l'épidémie y avait été déclenchée par des oignons primeurs infectés. Dans ce cas aussi, il avait fallu déplorer un mort - des analyses sont encore en cours pour déterminer si cet homme est bien décédé des suites de l'hépatite A. "Normalement, une hépatite A est relativement bénigne et non mortelle - mais le cours de la maladie peut être sévère, avec de longs séjours à l'hôpital", déclare M. Jilg.

    Prudence avec les aliments non cuits

    "Les virus de l'hépatite A sont détruits par la cuisson - tous les aliments crus, notamment les fruits de mer et les moules, peuvent être infectés. C'est pourquoi il faut être prudent lorsque l'on consomme ces mets", conseille le Prof. Hans-Dieter Nothdurft, de l'Institut de médecine tropicale de Munich. L'hépatite A est surtout répandue dans les pays où l'hygiène est médiocre. "Il est tout de même inhabituel qu'en si peu de temps, plusieurs épidémies se soient déclarées dans différents restaurants situés dans divers états fédéraux étasuniens", affirme M. Nothdurft. Le CDC étudie également s'il existe un lien entre les différents cas ; en l'occurrence, il contrôle non seulement les infections possibles des employés des restaurants, mais aussi les fournisseurs de produits alimentaires des restaurants touchés jusqu'ici. Comme dans le cas du restaurant mexicain, il s'agit d'une chaîne implantée dans tout le pays, d'autres établissements de cette chaîne pourraient être touchés. Il existe un vaccin contre l'hépatite A qui assure une protection efficace contre l'infection.

    Vous trouverez de plus amples informations sur l'hépatite A et sur la vaccination sur le site internet de l'Institut de médecine tropicale, www.fit-for-travel.de

ots Originaltext: fit for travel
Internet: www.newsaktuell.ch/f

Contact:
Sean Monks
Service Internet fit-for-travel
Institut de médecine tropicale de Munich
Tél. +49/89'642482'16



Weitere Meldungen: fit-for-travel

Das könnte Sie auch interessieren: