comparis.ch AG

Comment les jeunes passent-ils leurs vacances d'été ? La réponse avec comparis.ch - Liberté et détente à 1100 francs

Ein Dokument

Zürich (ots) - Remarque : le graphique «attentes de vacances» peut être téléchargé en format pdf sur www.presseportal.ch/fr/pm/100003671.

Le plus souvent, les jeunes adultes suisses restent dans leur pays pour les vacances d'été. La moitié d'entre eux s'octroie un budget allant jusqu'à 1100 CHF, et la durée de séjour s'élève la plupart du temps à deux semaines au maximum. À noter que la recherche d'émotions durant cette période est particulièrement présente. Sport, programmes d'animation ou amours de vacances sont quant à eux relégués au second plan. Tel est le résultat d'un enquête représentative menée par comparis.ch, le comparateur sur Internet, auprès de quelque 1100 jeunes Suisses.

La Suisse est une destination de vacances prisée - notamment par ses jeunes habitants. Plus d'un quart des jeunes adultes ont prévu de rester en Suisse pour les prochaines vacances d'été (27 %). Ainsi, le pays du chocolat est-il de loin la destination préférée de ses jeunes compatriotes. Viennent juste après les pays européens : Italie (18 %), France et Espagne (16 % chacune), puis Allemagne (12 %). Seuls 8 % se rendent aux États-Unis ou au Canada. C'est ce que révèle une enquête représentative menée par comparis.ch, le comparateur sur Internet, auprès de quelque 1100 jeunes Suisses.

Forte demande en émotions À la mi-juin, Suisses allemands et Romands de 18 à 30 ans ont dévoilé, dans le cadre d'un questionnaire en ligne, la manière dont ils allaient passer leurs vacances d'été. comparis.ch a mandaté l'institut d'étude de marché Publitest à cet effet. Les participants se sont également exprimés sur ce qu'ils attendaient de leurs vacances : presque tous ont attribué un degré d'importance élevé à tout ce qui fait naître des émotions (voir graphique). 9 sur 10 souhaitent se sentir libres, se détendre et passer du temps entre amis, avec leur compagne/compagnon ou leur famille. Leur volonté de découvrir, de profiter de la nature ou encore de savourer de bons plats est tout aussi forte.

Les vacances actives sont par contre bien moins recherchées. En effet, moins de 4 personnes sur 10 aspirent à des programmes de divertissement et d'animation à l'hôtel. Le sport est également très peu convoité par les jeunes adultes. Enfin, le sondage démontre que la consommation pure n'est pas un élément auquel ces derniers accordent une importance particulière pendant leurs vacances. Un participant sur deux veut sortir et faire la fête, faire du shopping ou profiter du luxe : il s'agit là de la moitié des jeunes adultes, certes, mais tout de même d'un petit groupe si l'on tient compte des critères ressentis comme très importants. Felix Schneuwly de comparis.ch à cet effet : « Les jeunes adultes n'ont ni envie d'être complètement absorbés par le monde de la consommation ni de bouger sans arrêt. Ils veulent avant tout vivre des expériences et ressentir des émotions ».

Les plus jeunes sont davantage tournés vers l'animation Les aventures amoureuses arrivent tout à la fin du classement des désirs des jeunes adultes (26 %). Toutefois, on constate une différence notable entre hommes et femmes : 36 % des hommes souhaitent flirter pendant leurs vacances - alors que les femmes ne sont que 16 %. 60 % de ces dames préfèrent aller faire du shopping à en tomber, ces Messieurs n'étant que 39 % à apprécier cette activité. Les attentes divergent également en fonction des catégories d'âge. Les 18-24 ans recherchent plus souvent des aventures amoureuses que leurs aînés (32 % contre 19 %) et demandent aussi davantage de programmes de divertissement (41 % contre 31 %).

La répartition linguistique des réponses est elle aussi intéressante : les Suisses romands sont bien plus nombreux que leurs confrères alémaniques à citer l'enrichissement de leur culture générale parmi les aspects importants (66 % contre 24 %). Les Romands (63 %) sont également plus axés sur le bien-être que les Suisses allemands (50 %), ces derniers ayant quant à eux plus fréquemment coché la réponse « profiter d'un peu de luxe » (56 %) que leurs homologues (35 %).

Budget d'environ 1100 CHF Pour réaliser leurs rêves de vacances, la plupart des participants (64 %) prennent jusqu'à deux semaines, les séjours plus longs étant moins prisés. Au niveau du budget, la moitié des jeunes adultes compte dépenser jusqu'à 1100 CHF. À noter que cette somme s'est avérée nettement plus élevée chez les hommes (1200 CHF) que chez les femmes (1000 CHF), et ce en dépit de l'attrait pour le shopping cité plus haut. Vu le salaire d'un apprenti ou la rémunération d'un travail de vacances, ces jeunes touristes dépensent des montants parfois colossaux. Toutefois, ils sont nombreux (39 %) à renoncer à une assurance voyage. 26 % (soit un peu plus d'un quart) bénéficient d'une assurance voyage annuelle, 14 % misent sur la souscription d'une assurance pour les vacances en question uniquement, et 10 % profitent de la couverture conférée par leur carte de crédit, celle-ci prenant effet dès que la carte est utilisée pour payer un voyage (voir également « Les astuces de comparis.ch pour des vacances sans souci », à la page suivante).

Ligne de mire tous points confondus : être ensemble. En effet, 51 % des personnes interrogées prévoient de partir en vacances d'été avec leur partenaire ou leur famille. Il s'agit là de la grande majorité. Les voyages avec un ami (12 %), voire en groupe (19 %), sont également très appréciés. Par contre, avec un rapport de 1/10, les vacances en compagnie de ses parents, de ses frères et soeurs ou d'autres membres de la famille sont bien moins populaires. Enfin, seul 1 jeune Suisse sur 18 voyagera seul.

Les astuces de comparis.ch pour des vacances sans souci

Voyages en voiture Si vous partez en voiture, n'oubliez pas d'emmener votre « carte verte d'assurance » ainsi qu'un formulaire de constat européen d'accident. Dans certains pays, il est également obligatoire d'emporter un gilet de sécurité avec soi et de le revêtir si l'on quitte son véhicule suite à un accident.

Assurance ménage Vérifiez votre couverture d'assurance avant de partir au cas où vous vous feriez voler quelque chose en route. Profitez-en aussi pour vérifier la couverture de l'inventaire de votre logement.

Caisse maladie Si vous tombez malade et que vous devez être soigné(e) en urgence, votre caisse maladie vous remboursera au maximum le double de ce que le même traitement aurait coûté en Suisse. Ainsi, si vous voyagez dans des pays où les soins coûtent cher (États-Unis, Japon, Canada ou Australie, p. ex.), vous feriez bien d'envisager une assurance complémentaire. En cas d'accident, l'assurance accident entre en jeu.

Assurance voyage Bénéficiez-vous déjà d'une couverture (p. ex. via votre assurance maladie complémentaire ou le règlement de vos vacances par carte de crédit) ? En cas de problème à l'étranger, mieux vaut contacter immédiatement son assureur. Les assurances voyage annuelles couvrent des risques que les formules temporaires ne prennent pas en compte (comme les frais de dossier facturés par l'agence de voyage).

Tarifs roaming Téléphoner et surfer sur Internet à l'étranger peut revenir très cher. C'est pourquoi, il convient d'utiliser son portable de manière avisée et, au mieux, de conclure une option spéciale pour l'étranger auprès de son opérateur. Souvent, il vaut la peine d'acheter une carte SIM locale ou d'utiliser la connexion sans fil de son hôtel. Dans tous les cas, il est judicieux de désactiver boîte vocale et synchronisation automatique (e-mails, contacts, rendez-vous, etc.).

Paiements et retraits d'argent Le moyen de paiement le plus avantageux dépend fortement de la situation : il est recommandé d'utiliser une carte Maestro ou Postcard pour les retraits de liquide à l'étranger, une carte de crédit ou des espèces pour les dépenses jusqu'à environ 100 euros et une carte Maestro pour les achats plus conséquents.

Contact:

Felix Schneuwly
Service de presse
Tél. : 044 360 34 00
E-mail : media@comparis.ch
www.comparis.ch/reiseversicherung



Weitere Meldungen: comparis.ch AG

Das könnte Sie auch interessieren: