MIGROS BANK

Exercice 2008 couronné de succès pour la Banque Migros

Ein Dokument

    Zürich (ots) - La Banque Migros est parvenue, malgré un environnement très difficile, à accroître ses parts de marché dans son activité de base ainsi que les revenus provenant des affaires de la clientèle. Même en cette période marquée par l'incertitude, les clients reconnaissent à la Banque Migros sa grande fiabilité, comme en témoigne la nette progression de l'afflux d'argent frais, qui atteint CHF 2630 mio. sur l'exercice. Pour la première fois, le total du bilan passe le cap des CHF 30 milliards. L'environnement de marché s'est traduit par une correction de valeur des titres pour propre compte, ce qui a abouti à un repli de 8,5% du produit total d'exploitation. Le bénéfice brut s'est élevé à CHF 234 millions, tandis que le bénéfice annuel atteignait CHF 124 millions.

    Par rapport à l'exercice précédent, le volume hypothécaire a augmenté de 5,7%, soit de CHF 1315 millions, ce qui représente pour la Banque Migros un taux de croissance deux fois plus rapide que celui de l'ensemble du marché. Les autres crédits ont crû de CHF 228 millions, soit de 10,6%. Du côté du passif, les fonds de la clientèle (y compris obligations de caisse) ont enregistré une progression de CHF 2241 millions (10,2%). Ainsi, la Banque Migros a également gagné de nouvelles parts de marché sur ce segment. Quant au total du bilan, en hausse de 6,4%, il s'est établi à CHF 31,0 milliards. Enfin, le produit des opérations d'intérêts a bondi de 1,5%.

    Dans un contexte boursier difficile, les produits des commissions ont légèrement reculé, perdant 4,7% (CHF 4 millions) par rapport à l'exercice 2007, qui avait établi un record en la matière. Les recettes provenant du négoce de devises et de métaux précieux ainsi que des opérations de change avec les clients ont atteint le même niveau que lors de l'exercice précédent.

    Sur l'ensemble des revenus issus des affaires de la clientèle, 53% provenaient du segment de la clientèle privée, 33% du Premium Banking, et 14% de la clientèle Entreprises et commerciale.

    Compte tenu des bouleversements sur les marchés des actions et des obligations, le portefeuille de titres de la Banque Migros, malgré son approche conservatrice (il sert principalement de réserve de liquidités et est constitué à plus de 90% d'obligations de premier ordre), a accusé d'importantes corrections de valeur. Cette situation a abouti à un résultat de négoce négatif (CHF -18 millions), alors qu'il s'établissait aux alentours de CHF 36 millions pour l'exercice précédent.

    La bonne marche des affaires de la clientèle ainsi que l'extension du réseau de succursales ont permis au Groupe d'engager du personnel supplémentaire. Les effectifs en équivalent temps plein ont progressé de 4,6%, à 1262. A la fin de l'année, la Banque Migros employait 96 apprentis.

    Les charges d'exploitation ont augmenté de 5,7%. L'accroissement des charges du personnel (+7,8%) s'explique essentiellement par l'augmentation des effectifs et les résultats des négociations salariales. Quant aux autres charges d'exploitation (+3,2%), leur hausse résulte surtout de la comptabilisation de frais de location plus élevés dans le cadre l'extension du réseau de filiales. Le bénéfice a reculé de 21,2%, pour s'établir à CHF 234 millions.

    En matière de risque des opérations de crédit, la situation est restée favorable sur l'année écoulée et nous n'avons pas eu à constituer de nouvelles provisions. Notre politique conservatrice de gestion du risque a une fois encore porté ses fruits. Par le passé, dans le but de consolider encore ses fonds propres, la Banque Migros alimentait chaque année ses réserves pour risques bancaires généraux. L'an dernier, ce transfert n'a pas connu la même ampleur, puisque le total de ces réserves dépassait largement le milliard de francs suisses, niveau au-delà duquel une nouvelle augmentation n'est plus judicieuse, pour raisons fiscales notamment. De ce fait, le bénéfice net a gagné 22,4%, pour s'inscrire à CHF 124 millions et ce, malgré la baisse du bénéfice brut.

    L'année 2008, très marquée par la crise financière, a montré que les clients continuent, même en période de grande incertitude, d'accorder toute leur confiance à la Banque Migros. Pour preuve, le nombre de nouveaux clients s'est élevé à 66 000, ce qui représente une hausse de 47% par rapport à l'année précédente. Au total, le nombre de nos clients se montait en fin d'année à 760 000. L'afflux net d'argent frais s'établissait à CHF 2630 millions, soit 147% de plus qu'en 2007. Malgré les conditions boursières défavorables, le nombre de dépôts clientèle a connu une progression sensible de 11,0% (10 100).

    La Banque Migros aborde l'exercice 2009 avec un certain optimisme.

    L'extension du réseau de filiales dans toute la Suisse progresse bien. L'année dernière, sept succursales ont été inaugurées: Amriswil, Berne-Brünnen, Langenthal, Nyon, Pfäffikon (SZ), Schwytz et Thalwil. De même, en 2009, d'autres sites viendront s'ajouter, parmi lesquels Brugg, Frauenfeld, Locarno et Zofingen.

    Le projet de migration de la plate-forme informatique, prévue pour fin octobre 2009, se déroule conformément au calendrier. Grâce à cette nouvelle solution informatique, des économies de coûts annuelles de plus de CHF 10 millions devraient être réalisées dès 2010.

    L'an dernier, la Banque Migros a introduit un nouveau système, intitulé M-IDentity, qui permet un accès simplifié et encore plus sécurisé à l'Internet Banking. Outre une grande convivialité, cette toute nouvelle technologie offre actuellement la plus haute protection possible contre le piratage des données sur Internet. La Banque Migros est la première banque de Suisse à mettre ce système à la disposition de l'ensemble de ses clients. Les 130 000 personnes qui ont signé un contrat d'Internet Banking se verront remettre cette solution innovante gratuitement.

    Link chiffres: http://www.presseportal.ch/fr/pm/100003023/migrosbank/?langid=3

Contact: Interlocuteur pour les représentants des médias: Harald Nedwed, Président de la Direction générale Téléphone: 044 229 86 14, e-mail: harald.nedwed@migrosbank.ch



Weitere Meldungen: MIGROS BANK

Das könnte Sie auch interessieren: