Tous
Abonner
Abonner Jacobs Foundation

08.07.2019 – 09:00

Jacobs Foundation

Professeure de l'Université de Genève reçoit le 2019 Klaus J. Jacobs Research Prize doté d'un million de francs

Zurich (ots)

Daphné Bavelier, professeure à l'Université de Genève, s'intéresse à la façon dont les individus apprennent et s'adaptent aux changements grâce à des aptitudes innées ou acquises. Ses travaux lui ont fait découvrir que la pratique des jeux vidéo d'action stimule différentes facultés cognitives. Le 2019 Klaus J. Jacobs Research Prize, doté d'un million de francs suisses, est décerné à Daphné Bavelier pour ses recherches sur le bénéfice des jeux vidéo d'action pour la plasticité cérébrale et l'apprentissage. Une année sur deux, la Fondation Jacobs, dont le siège est à Zurich, offre un prix à une personnalité scientifique qui se distingue par des travaux ayant un fort impact social. Le 2019 Klaus J. Jacobs Research Prize pour la recherche sera remis lors d'une cérémonie festive à Zurich le 22 novembre 2019.

Recherches explorant un domaine hautement controversé

Dans ce 21e siècle où nous sommes désormais entrés de plein pied, nous observons une évolution concernant les attentes en matière d'éducation des enfants. Pour pouvoir trouver sa place dans un monde hyper-connecté et affronter les exigences d'un marché du travail en perpétuelle métamorphose, il faut être capable d'acquérir sans cesse de nouvelles compétences. On ne peut plus se reposer sur le même métier pendant toute la vie. Les nouvelles technologies sont souvent décriées de nos jours, mais peut-on les utiliser à bon escient comme outil d'apprentissage du 21e siècle ?

En étudiant les stimuli d'apprentissage et la plasticité cérébrale, Daphné Bavelier et son laboratoire de neuroscience cognitive de l'Université de Genève sont parvenus à un résultat surprenant. Jouer à des jeux vidéo d'action, le plus souvent où le joueur est lui-même dans le rôle d'un tireur ou d'un tireur tiers, permet d'améliorer la perception, l'attention et l'orientation spatiale. Les jeunes adultes amateurs de ce genre de jeux ont une meilleure attention que ceux qui jouent à d'autres types de jeu tels que des jeux vidéo de simulations sociales ou de puzzle.

«Ma motivation est de découvrir les mécanismes neuronaux qui permettent d'amplifier la plasticité cérébrale, et par conséquent l'apprentissage», explique la professeure Daphné Bavelier. «Mes recherches montrent qu'un contrôle accru de l'attention est un facteur essentiel des changements de plasticité cérébrale amenés par la pratique des jeux vidéo d'action. Cette découverte est remarquable, car elle montre que les aptitudes dans différentes applications du traitement cérébral peuvent être améliorées au moyen de la pratique des jeux vidéo d'action. Autrement dit, jouer à des jeux vidéo d'action permet non seulement d'accroître le niveau d'habileté dans ces jeux, mais également d'améliorer les performances du cerveau pour d'autres tâches cognitives.»

Optimiser les effets positifs

Les travaux de Daphné Bavelier se sont concentrés sur l'impact positif potentiel de la pratique des jeux vidéo; cependant, il serait erroné de conclure que les conséquences néfastes ou l'utilisation abusive de tels jeux sont inexistantes. La lauréate compte utiliser la récompense obtenue pour étudier de manière différenciée l'impact des jeux vidéo et leurs mécanismes neuronaux sous-jacents dans le cadre d'un programme de recherche élargi sur les bénéfices du jeu pour les méthodes futures d'apprentissage.

À propos de la Fondation Jacobs

La Fondation Jacobs déploie ses activités dans le monde entier pour soutenir le développement de l'enfance et de la jeunesse. Fondée par l'entrepreneur Klaus J. Jacobs en 1989, elle alloue un budget d'environ CHF 40 millions par année pour financer des projets de recherche, des programmes d'action et des instituts scientifiques. Elle s'engage en faveur de l'excellence scientifique et de recherches fondées sur des éléments probants. En investissant 200 millions d'euros pour soutenir l'Université Jacobs de Brême (2006), la Fondation Jacobs a inauguré une nouvelle ère en matière de financement privé.

Contact médias:

Alexandra Güntzer
Head of Communication
alexandra.guentzer@jacobsfoundation.org
T +41 (0)44 388 61 06

Fondation Jacobs
Seefeldquai 17
CH-8034 Zurich
www.jacobsfoundation.org