Tous Actualités
Suivre
Abonner VIER PFOTEN - Stiftung für Tierschutz

VIER PFOTEN - Stiftung für Tierschutz

A Genève, QUATRE PATTES réunit des experts pour discuter de la prévention de la prochaine pandémie

A Genève, QUATRE PATTES réunit des experts pour discuter de la prévention de la prochaine pandémie
  • Informations
  • Download

Un document

Des organisations de protection des animaux, des États Membres et des experts appellent à une approche «One Health»

Plus de 20 États Membres des Nations unies ont participé à la table ronde de haut niveau sur la prévention de la prochaine pandémie organisée par QUATRE PATTES à Genève

Genève, le 13 juillet 2022QUATRE PATTES, l'organisation mondiale de protection des animaux, a organisé une table ronde politique de haut niveau qui a réuni plus de 20 pays et des experts renommés du monde entier pour discuter des éléments les plus importants qui doivent être inclus dans un futur instrument international sur le renforcement de la prévention, de la préparation et de la réponse aux pandémies. Les ambassadeurs auprès des Nations unies à Genève et les intervenants sont parvenus à un consensus sur le fait qu'une approche «One Health» holistique est essentielle pour prévenir les futures pandémies.

QUATRE PATTES a ouvert la voie pour identifier les moyens d'aller de l'avant, notamment en publiant une étude « Future Study on Pandemic Prevention» qui a donné des résultats très clairs et inquiétants. Des experts internationaux issus de disciplines telles que la virologie, la médecine humaine et vétérinaire et la recherche sur le climat ont participé à l'étude. Ils ont dressé un tableau préoccupant pour l'avenir, montrant que les zoonoses sont un symptôme de la grave crise entre les humains, les animaux et l'environnement, et que la mesure dans laquelle la souffrance animale contribue aux épidémies, avec des conséquences dramatiques sur la santé, la société et l'économie, a été fortement sous-estimée.

L'étude a été publiée quelques semaines avant la décision de l'Assemblée mondiale de la santé (AMS) de l'année dernière de «donner le coup d'envoi d'un processus mondial» pour rédiger et négocier une convention, un accord ou un autre instrument international dans le cadre de la Constitution de l'Organisation mondiale de la santé afin de renforcer la prévention, la préparation et la réponse aux pandémies.

600'000 signatures en faveur de la protection des animaux

QUATRE PATTES, ainsi que la Fondation Born Free, Compassion in World Farming International et Proyecto Animales Latino América ont profité de cet événement de haut niveau pour remettre aux gouvernements une pétition avec près de 600’000 signatures qui demande que le bien-être animal soit une priorité mondiale pour les États Membres des Nations Unies dans leurs efforts de prévention des pandémies lors des prochaines négociations de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) sur l'instrument relatif à la prévention, la préparation et la réponse aux pandémies.

Thomas C. Mettenleiter, coprésident du groupe d'experts de haut niveau sur l'approche «One Health» (OHHLEP), a déclaré : «J'ai été ravi de participer à cette table ronde de premier ordre organisée par QUATRE PATTES, où j'ai parlé de la nécessité essentielle d'intégrer l'approche One Health, qui reconnaît le lien intrinsèque entre la santé humaine, animale et de l'écosystème, afin de briser la pensée cloisonnée et anthropocentrique pour permettre une approche holistique, interdisciplinaire et intersectorielle afin de prévenir les futures pandémies.»

Nina Jamal, experte en prévention des pandémies de QUATRE PATTES, a déclaré : «La réponse du public a été extraordinaire. En vivant le COVID-19, ils ont vu qu'il y a un besoin urgent de coopération internationale en matière de politique sanitaire mondiale pour éliminer les facteurs de risque et ils comprennent que le bien-être animal doit être au cœur même des efforts des décideurs.

Lors de la table ronde, nous avons constaté qu'il était clairement nécessaire de donner la priorité à une approche holistique «One Health» dans l'instrument de lutte contre la pandémie de l'OMS afin de prévenir la prochaine pandémie. Le bien-être des animaux joue un rôle crucial pour la survie de l'homme. Des études scientifiques montrent que 75 % des maladies infectieuses sont des zoonoses, c'est-à-dire qu'elles sont d'origine animale. Nous devons changer de paradigme dans la façon dont nous traitons les animaux à l'avenir. Notre système de soins de santé, mais aussi les systèmes alimentaires et agricoles mondiaux, doivent évoluer de toute urgence face à ce défi ».

C'est maintenant aux États Membres d'écouter, de travailler ensemble et de nous aider à prévenir les pandémies afin de réduire les impacts des crises sanitaires et environnementales qui, à leur tour, empêcheront les crises de se produire en premier lieu.»

Contexte

La liste complète des intervenants et leur biographie est disponible (en anglais) ici : https://www.four-paws.org/get-involved/pandemics-and-animal-welfare/what-substantive-elements-must-be-included-in-a-pandemic-instrument

La pétition a également été promue par Asia for Animals Coalition, Greek Animal Welfare Fund et Lady Freethinker.

En décembre dernier, lors d'une session spéciale de l'Assemblée mondiale de la santé (AMS), il a été convenu d'élaborer et de mettre en place un instrument international sur la prévention, la préparation et la réponse aux pandémies. Cet accord est maintenant en cours de négociation entre les États membres de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

L'Afrique du Sud, le Brésil, l'Égypte, le Japon, les Pays-Bas et la Thaïlande forment le bureau de l'organe intergouvernemental de négociation de l'OMS chargé de rédiger et de négocier une convention, un accord ou un autre instrument international de l'OMS sur la prévention, la préparation et l'intervention en cas de pandémie.

L'organe intergouvernemental de négociation tiendra sa prochaine réunion dans la semaine du 18 juillet 2022, afin de discuter des progrès réalisés sur un projet de travail. Il présentera ensuite un rapport d'étape à la 76ème Assemblée mondiale de la santé en 2023, dans le but d'adopter l'instrument en 2024.

Le site One Health High Level Expert Panel (OHHLEP) a défini l'approche One Health comme « une approche intégrée et unificatrice qui vise à équilibrer et optimiser durablement la santé des personnes, des animaux et des écosystèmes. Elle reconnaît que la santé des humains, des animaux domestiques et sauvages, des plantes et de l'environnement au sens large (y compris les écosystèmes) est étroitement liée et interdépendante. »

QUATRE PATTES 2021 : Future Study on Pandemic Prevention

Au sujet de QUATRE PATTES
QUATRE PATTES est l’organisation mondiale de protection des animaux sous influence humaine directe, qui révèle leurs souffrances, sauve les animaux en détresse et les protège. Fondée en 1988 à Vienne par Heli Dungler et des amis, l'organisation plaide pour un monde où les humaines traitent les animaux avec respect, compassion et compréhension. Les campagnes et projets durables se concentrent sur les chiens et chats errants ainsi que sur les animaux de compagnie, les animaux de rente et les animaux sauvages – tels que les ours, les grands félins et les orangs-outans – vivant dans de mauvaises conditions de détention ainsi que dans les zones de catastrophe et de conflit. Avec des bureaux en Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Bulgarie, France, Kosovo, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suisse, Thaïlande, Ukraine, USA et Vietnam ainsi que des refuges pour animaux en détresse dans onze pays, QUATRE PATTES fournit une aide rapide et des solutions durables. QUATRE PATTES est en outre un partenaire d'Arosa Terre des Ours, le premier refuge en Suisse qui offre aux ours sauvés de mauvaises conditions de détention un environnement adapté à l’espèce.
 www.quatre-pattes.ch

----------

  Photos et vidéos

Une sélection de photos est disponible ici.

Du matériel vidéo est à télécharger ici.

Copyright: voire métadonnées

L'utilisation des photos et des vidéos est gratuite. Elles ne peuvent être utilisées que pour les rapports portant sur ce communiqué de presse. Pour ce rapport uniquement, une licence simple (non exclusive, non transférable) et incessible est accordée. Une réutilisation future des photos et des vidéos n'est autorisée qu'avec l'accord écrit préalable de QUATRE PATTES.

Vidéos: le diffuseur est tenu d'utiliser le copyright lors de la diffusion. La référence au droit d'auteur peut être faite soit en insérant le logo original, soit en insérant l'inscription «VIER PFOTEN», soit en informant verbalement le spectateur que le propriétaire du matériel est «VIER PFOTEN».

Le droit autrichien est appliqué sans ses normes de référence, le lieu de compétence juridictionnelle est Vienne.

Contact Médias 
Sylvie Jetzer
Communication Suisse
QUATRE PATTES
Enzianweg 4
8048 Zurich
043 311 80 90 sylvie.jetzer@vier-pfoten.org
www.quatre-pattes.ch
Plus de actualités: VIER PFOTEN - Stiftung für Tierschutz
Plus de actualités: VIER PFOTEN - Stiftung für Tierschutz