Ligue suisse contre le cancer

Journée nationale des soins palliatifs et Conférence suisse sur le cancer: Les soins palliatifs sont encore insuffisamment développés en Suisse

    Berne (ots) - La cause des soins palliatifs progresse en Suisse. Grâce à cela, les personnes atteintes d'une maladie incurable sont mieux soignées et leurs familles mieux entourées. Mais il reste beaucoup à faire pour garantir l'accès à des soins palliatifs de qualité dans toutes les régions, ont constaté les experts devant les quelque 700 professionnels réunis le 20 novembre à Fribourg à l'occasion de la Journée nationale des soins palliatifs et Conférence suisse sur le cancer.

    Organisée par la Ligue suisse contre le cancer (LSC) et la Société suisse de médecine et de soins palliatifs (SSMSP), la Journée nationale des soins palliatifs et Conférence suisse sur le cancer a pour but de faire le point sur le développement des soins palliatifs en Suisse et de mettre à disposition des professionnels de la santé des instruments concrets leur permettant de promouvoir ce type de soins dans leur région ou dans leur institution.

    Il reste beaucoup à faire, mais...

    En février 2001, la LSC et la SSMSP avaient lancé le Manifeste de Fribourg, préconisant un programme sur cinq ans pour la promotion des soins palliatifs et leur intégration dans le système de santé. Deux ans et demi après, certains progrès ont été réalisés, mais il reste beaucoup à faire pour que ce type de soins soit partout connu, reconnu et accessible en Suisse, estiment les Professeurs Franco Cavalli, Président de la LSC, et Frédéric Stiefel, Président de la SSMSP.

    A l'avenir, il faudra mettre la priorité sur la prise en charge par les assurances maladie et sur la gestion de la qualité. La promotion des soins palliatifs en faveur des personnes âgées, en particulier vivant en EMS, aura pour effet d'améliorer notablement l'accès global à ces soins, soulignent les Présidents des deux organisations.

    ... des progrès ont été réalisés

    Cependant, l'offre s'est améliorée grâce à la création de nouvelles structures, notamment dans le canton de Fribourg. La mise en réseau des institutions et des offres, comme par exemple dans les cantons de Berne ou de St-Gall, a eu des effets positifs.

    Pionnier en la matière, le canton de Vaud a lancé un programme de développement des soins palliatifs prévoyant des équipes mobiles, des antennes téléphoniques, des unités spécialisées en région lausannoise et au CHUV ainsi qu'une chaire de médecine palliative en collaboration avec le canton de Genève.

    700 personnes annoncées

    Quelque 700 médecins, soignants, autres professionnels de la santé, représentants des autorités et journalistes participent à la manifestation du 20 novembre. La Journée nationale des soins palliatifs et Conférence suisse sur le cancer est placée sous le patronat du président de la Confédération Pascal Couchepin et de l'Académie suisse des sciences médicales (ASSM).

    La Journée vise également à faire connaître les soins palliatifs à un large public. Un grand pas avait été fait dans cette direction ce printemps, grâce à la Journée des malades et à l'appel radio-télévisé de Pascal Couchepin. Le Président de la Confédération avait alors souligné la nécessité de développer les soins palliatifs "non pour supprimer l'expérience de la mort qui est liée à notre nature, mais pour la rendre plus humaine". Pour la Journée du 20 novembre, il a adressé un message écrit aux participants.

ots Originaltext: Ligue suisse contre le cancer et SSMSP
Internet: www.newsaktuell.ch/f

Contact:
Ligue suisse contre le cancer (LSC)
Société suisse de médecine et de soins palliatifs (SSMSP)

Claudine Godat
Communication LSC
Tél.         +41/31/389'91'26 ou
Mobile      +41/79/789'04'89
E-Mail:    godat@swisscancer.ch
Internet: http://www.swisscancer.ch



Plus de communiques: Ligue suisse contre le cancer

Ces informations peuvent également vous intéresser: