Migros-Genossenschafts-Bund Direktion Kultur und Soziales

Le Pour-cent culturel Migros alloue ses contributions de soutien 2017 à la culture numérique
50 000 francs pour six projets de culture numérique

L'installation de réalité virtuelle «iMultiply» de Maria Guta. Texte complémentaire par ots et sur www.presseportal.ch/fr/nr/100009795 / L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Publication sous indication de source: "obs/Migros-Genossenschafts-Bund Direktion Kultur und Soziales"

Zürich (ots) - En novembre 2017, le Pour-cent culturel Migros verse pour la onzième fois des contributions de soutien dans le domaine de la culture numérique d'un montant total de 50 000 francs. Le jury de cinq personnes a récompensé six des 47 travaux présentés. Les projets soutenus montrent que les frontières entre le monde réel et le monde virtuel deviennent de plus en plus floues. Ont été primés entre autres une installation de réalité virtuelle jouant avec l'identité, un robot industriel lanceur de drapeau et une plateforme de géolocalisation basée sur le crowdsourcing.

Pour l'édition 2017 des contributions de soutien à la culture numérique, le jury de cinq personnes a examiné 47 projets. Les contributions d'un montant total de 50 000 francs ont été réparties entre six projets:

12 000 francs pour «iMultiply» 
Maria Guta, Neuchâtel (NE) 
«iMultiply» est une installation de réalité virtuelle: les 
participants découvrent une réflexion satirique sur l'identité et la 
représentation de soi dans notre monde dominé par l'image. L'artiste 
Maria Guta explore les possibilités d'egos alternatifs et de réalités
parallèles. 
10 000 francs pour «morgen-rot - un robot industriel lanceur de 
drapeau» 
Flo Kaufman, Soleure (SO) 
La façon dont Flo Kaufmann enregistre et encode la culture des 
lanceurs de drapeau est profondément personnelle, enracinée dans des 
années de bricolage électronique, et une subversion affûtée de ses 
incursions dans le domaine ethnologique. Son lanceur de drapeau 
«morgen-rot» représente à la fois une tradition transformée en 
mécanique abstraite et une danse swing nostalgique sur des flux de 
données contemporains. 
8500 francs pour «smapshot» 
Timothée Produit (Institut insit, HEIG-VD), Yverdon-Les-Bains (VD) 
Avec «smapshot», des bénévoles peuvent aider à replacer des photos 
historiques de paysages suisses au bon endroit sur une carte. Grâce à
leur connaissance des lieux, les participants redonnent vie à 
d'anciennes archives photographiques et les mettent en valeur pour de
nouvelles utilisations. 
8000 francs pour «.SVR» 
Marc Dubois, Laura Perrenoud, David Colombini (fragmentin), Grandvaux
(VD) 
L'installation en plein air «.SVR» propose l'utilisation audacieuse 
d'un casque de réalité virtuelle dans un contexte peu habituel pour 
ce dernier, la nature. Elle propose au visiteur une visualisation des
phénomènes atmosphériques qui l'entoure au travers d'un mélange 
d'univers virtuel et de ressenti physique. Le collectif fragmentin 
présente ici une expérience qui se veut englobante plutôt 
qu'immersive. 
8000 francs pour «Whole Waste Catalog» 
Raphael Perret, Zurich 
«Whole Waste Catalog» s'appuie sur le «Whole Earth Catalog» des 
années 70. L'application pour smartphone s'adressant à des 
travailleurs qui vivent du recyclage des déchets électroniques en 
Inde en leur fournissant des informations sur les dangers de cette 
activité constitue l'essentiel du projet. L'artiste met ainsi 
l'accent sur la responsabilité des consommateurs occidentaux 
d'appareils électroniques. 
3500 francs pour «scriBit» 
Anna Comiotto, Berne 
«scriBit» combine des annonces numériques créées à la main et des 
peintures rupestres. Dans les montagnes, le courant et les lignes de 
code génèrent des oeuvres éphémères, les frontières entre la nature 
et la technologie disparaissent. 

Le jury était composé de: Kathrin Passig, auteure d'ouvrages spécialisés et fondatrice du blog «Techniktagebuch»; Adrian Demleitner, programmeur et initiateur du festival ckster à Berne, chercheur à l'IXDM à Bâle; Alain Bellet, professeur associé à l'ECAL, École cantonale d'art de Lausanne; Nicholas Schärer, professeur à la Haute école d'arts de Zurich; Luc Meier, chef de projet à l'Artlab de l'EPFL.

La mise au concours des contributions de soutien à la culture numérique 2018 aura lieu au printemps 2018.

Engagement du Pour-cent culturel Migros en faveur de la culture numérique

L'engagement du Pour-cent culturel Migros en faveur de la culture numérique et de l'art médiatique remonte à 1998. En font partie la plateforme pour la culture numérique et l'art médiatique «Digital Brainstorming» et «bugnplay.ch», le concours Jeux vidéo, code, robotique & multimédia pour les jeunes de 8 à 20 ans. Le projet «Contributions de soutien à la culture numérique» du Pour-cent culturel Migros existe depuis 2007.

Le Pour-cent culturel Migros est un engagement volontaire de Migros, inscrit dans ses statuts, en faveur de la culture, de la société, de la formation, des loisirs et de l'économie. www.pour-cent-culturel-migros.ch

Contact:

Barbara Salm, Responsable Communication, Direction des affaires
culturelles et sociales, Fédération des coopératives Migros, Zurich,
téléphone 044 277 20 79, barbara.salm@mgb.ch



Weitere Meldungen: Migros-Genossenschafts-Bund Direktion Kultur und Soziales

Das könnte Sie auch interessieren: