Allianz Suisse

Cette saison, les intempéries ont été localisées, et parfois violentes, selon Allianz Suisse

Wallisellen (ots) -

   - Jusqu'à présent, la charge des sinistres liés à des événements 
     naturels s'élève à 54 millions de francs environ. 
   - La saison des intempéries a été la plus intense des quatre 
     dernières années, même si elle s'inscrit dans la moyenne à long 
     terme. 
   - Les cantons du Tessin, de Berne et d'Argovie ont été 
     particulièrement touchés. 
   - La grêle et les inondations ont causé les dégâts les plus 
     importants. 
   - En 2017, Allianz Suisse a organisé un nombre record de 13 
     drive-in grêle. 

Grêlons de la taille d'une balle de tennis, précipitations extrêmes, ...: cette année, les intempéries ont frappé de nombreuses régions de Suisse et parfois laissé derrière elles des paysages dévastés ainsi que des routes et des caves inondées. Fin octobre, Allianz Suisse avait déjà enregistré à elle seule près de 17 500 sinistres, dont la charge totale s'établit à quelque 54 millions de francs - un montant record sur les quatre dernières années. Les cantons du Tessin, de Berne et d'Argovie ont été particulièrement touchés.

L'été 2017 s'est souvent montré alternativement sous son meilleur jour et sous son mauvais jour, les périodes de canicule et leur atmosphère étouffante étant régulièrement entrecoupées d'orages parfois violents. Ces conditions météorologiques extrêmes se reflètent également dans la statistique des sinistres d'Allianz Suisse: cette dernière a enregistré près de 17 500 sinistres, un niveau inégalé depuis quatre ans. À long terme cependant, la moyenne n'est pas dépassée, car le nombre de dommages comptabilisés ces dernières années était relativement faible.

Événements les plus coûteux

Il convient de noter que les intempéries de 2017 étaient en général très localisées, mais parfois extrêmement violentes. L'orage survenu le 8 juillet dans le Mittelland a provoqué le plus de dégâts: à certains endroits, les précipitations ont dépassé 100 litres au mètre carré, et de graves inondations ont causé d'importants dommages, principalement à Zofingen. Globalement, cet événement a coûté à Allianz Suisse près de 8,0 millions de francs, dont près des trois quarts dans la région de Zofingue. La tempête de grêle du 6 août, dont les dommages s'élèvent à environ 7,1 millions de francs, arrive en deuxième position. Les principaux dégâts ont été recensés au Tessin (près de 6,0 millions de francs). Plus loin derrière, l'averse de grêle de Thoune occupe la troisième place du classement (charge des sinistres d'environ 5,3 millions de francs).

Si l'on considère tous les dommages dus aux intempéries en 2017, les régions les plus touchées ont été le Tessin (charge des sinistres de 10,5 millions de francs), le canton de Berne (près de 7,3 millions) et l'Argovie (près de 7,0 millions). Les cantons d'Appenzell Rhodes-Intérieures (près de CHF 8600.-), de Nidwald (CHF 34 000.-) et de Glaris (CHF 55 000.-) ont en revanche été les plus épargnés. On constate de nouveau que la grêle est à l'origine des dommages les plus onéreux (près de 29 millions de francs), alors que ceux liés aux inondations s'établissent à 13 millions de francs environ.

Nombre record de drive-in grêle

Les averses de grêle affectant surtout les véhicules, Allianz Suisse organise des drive-in grêle en cas d'événements notables pour que les clients puissent présenter leur automobile à des experts dûment formés. Au total, 13 drive-in grêle ont été mis en place durant la saison 2017 des intempéries - un record! Ce chiffre reflète lui aussi la violence localisée de ces dernières. «En outre, nos drive-in grêle et nos experts ont travaillé pratiquement sans relâche entre début juin et fin septembre», précise Markus Deplazes, responsable Sinistres d'Allianz Suisse. Ces derniers mois, les experts d'Allianz ont examiné près de 4000 véhicules. À la mi-juin, un scanner grêle a été utilisé à cette occasion pour la première fois à Spiez. Grâce à sa technologie ultramoderne, il accélère et facilite considérablement le traitement des sinistres pour les clients: il leur fournit en effet en quelques minutes un aperçu précis des dommages subis par leur véhicule et une estimation du montant correspondant. «Nos clients ont été conquis, et la durée de l'expertise a pu être réduite de moitié. Nous étudions actuellement la possibilité de recourir à ces scanners à l'avenir, mais la technologie est indéniablement prometteuse», ajoute Markus Deplazes, convaincu.

Contact:

Hans-Peter Nehmer
téléphone: 058 358 88 01; e-mail: hanspeter.nehmer@allianz.ch

Bernd de Wall
téléphone: 058 358 84 14; e-mail: hanspeter.nehmer@allianz.ch



Weitere Meldungen: Allianz Suisse

Das könnte Sie auch interessieren: