PRESSEPORTAL Presseportal Logo
Alle Storys
Folgen
Keine Story von comparis.ch AG mehr verpassen.

29.04.2021 – 00:30

comparis.ch AG

Communiqué de presse : Coronavirus : les technologues du lait et les fromager·ère·s plus solvables que les informaticien·ne·s

Communiqué de presse : Coronavirus : les technologues du lait et les fromager·ère·s plus solvables que les informaticien·ne·s
  • Bild-Infos
  • Download

Ein Dokument

Communiqué de presse

Analyse Comparis sur la solvabilité

Coronavirus : les technologues du lait et les fromager·ère·s plus solvables que les informaticien·ne·s

Dans le classement des groupes professionnels par score de solvabilité moyen, les métiers de l’agriculture et de la fabrication de produits laitiers arrivent en tête. Les secteurs du montage d’échafaudages, de l’entretien des bâtiments ainsi que des bars détiennent quant à eux les scores de solvabilité les plus bas. C’est ce que révèle une analyse de Comparis réalisée en collaboration avec la société d’information financière sur la clientèle CRIF. « Les effets de la pandémie de coronavirus se manifestent dans ces résultats : la plupart des producteurs de denrées alimentaires et des fournisseurs surmontent bien la crise. À l’inverse, la situation est difficile pour les chauffeuses et chauffeurs de taxi, de même que pour les gérant·e·s et employé·e·s de boîtes de nuit et de bars », constate Michael Kuhn, expert Consumer Finance chez Comparis. Si l’on compare les sexes, on constate que les femmes arrivent largement devant les hommes lorsque les revenus disponibles sont faibles ou moyens.

Zurich, le 29 avril 2021 – Ce ne sont pas les banquier·ère·s, les avocat·e·s ou les informaticien·ne·s qui sont les plus solvables en Suisse, mais les technologues du lait et les fromager·ère·s. Avec en moyenne 554 points sur un maximum de 610 au score de solvabilité CRIF, les secteurs « Fabrication de produits laitiers frais » et « Location de machines et d’appareils agricoles » tiennent la corde. Tels sont les résultats d’une analyse menée par le comparateur sur Internet comparis.ch en collaboration avec la société d’information financière sur la clientèle CRIF.

Les personnes employées dans les secteurs « Captage, traitement et distribution d’eau », « Fabrication d’aliments pour animaux de ferme » et « Fabrication de machines agricoles et forestières » ainsi que le personnel des maisons de retraite, des CFF et d’autres services ferroviaires obtiennent elles aussi un score de solvabilité supérieur à la moyenne. « Les effets des mesures de lutte contre le coronavirus se manifestent dans ce classement : la plupart des producteurs de denrées alimentaires et des fournisseurs surmontent bien la crise. À l’inverse, la situation est difficile pour les chauffeuses et chauffeurs de taxi, de même que pour les gérant·e·s et employé·e·s de boîtes de nuit et de bars », constate Michael Kuhn, expert Consumer Finance chez Comparis.

L’écart de 87 points entre la première et la dernière place du classement montre bien à quel point la capacité de remboursement peut être différente d’un secteur économique à l’autre. Les groupes professionnels « Montage d’échafaudages », « Entretien et réparation de bâtiments » et « Bars » ferment la marche avec 480 points. Cette position traduit une probabilité de défaut de paiement plus importante que pour le personnel du secteur « Fabrication de produits laitiers frais ».

La capacité de remboursement augmente avec le revenu

Les écarts entre les scores de solvabilité sont analysés non seulement en fonction des secteurs, mais aussi en fonction des revenus bruts. Les employé·e·s des deux secteurs obtenant le score de solvabilité le plus élevé, soit 554 points, disposent respectivement d’un revenu mensuel brut moyen de 7530 francs et 6920 francs. Dans les secteurs les plus solvables, le personnel gagne entre 5412 francs et 5848 francs par mois.

Pour les revenus mensuels faibles (jusqu’à 1999 francs), le score de solvabilité s’élève à 399 points, tandis qu’il atteint 551 points pour la classe de revenus la plus élevée (10 000francs ou plus par mois).

« À première vue, on pourrait penser que plus une personne a d’argent dans son portemonnaie, plus sa capacité de remboursement est élevée, explique M. Kuhn. C’est exact si l’on s’en tient à la valeur moyenne. Mais si l’on y regarde de plus près, on constate que même les personnes disposant de revenus élevés ou très élevés ne gèrent pas toujours bien leurs finances et que leur capacité de remboursement peut être mauvaise. »

Les femmes sont plus solvables que les hommes

L’analyse révèle aussi des différences de capacité de remboursement entre les sexes. Jusqu’à un salaire brut mensuel de 8000 francs, les femmes sont en moyenne plus solvables que les hommes. Dans la classe de revenus allant jusqu’à 1999 francs brut par mois, leur score de solvabilité s’élève à 433 points, soit 58 points de plus que le score de solvabilité moyen des hommes (375 points).

L’écart se réduit à mesure que l’on monte dans l’échelle des revenus, mais à partir de 8000 francs de salaire par mois, les tendances s’inversent. « Visiblement, les femmes savent mieux gérer leur argent que les hommes quand le budget est plus serré », commente M. Kuhn.

Le score de solvabilité est déterminant

Le score de solvabilité personnel influe dans de nombreuses situations du quotidien : un bon score permet de bénéficier de meilleures conditions à la souscription d’une assurance, d’un crédit ou d’une hypothèque. À l’inverse, les entreprises interprètent un mauvais score comme un risque élevé de défaut de paiement, ce qui se traduit souvent par des conditions moins avantageuses pour les candidat·e·s au crédit.

Le score de solvabilité peut aussi déterminer l’issue d’une demande d’appartement en location, le plafond du découvert autorisé avec sa carte de crédit ou encore l’affichage de l’option « Paiement sur facture » lors d’un achat en ligne. comparis.ch propose un vérificateur de solvabilité en ligne et gratuit, permettant de faire le point sur sa propre cote de solvabilité. Cet outil a été élaboré en collaboration avec CRIF, son partenaire pour toutes les questions liées à la probité financière.

Méthode

Données de la société d’information financière sur la clientèle CRIF, partenaire de Comparis, au 31.01.2021.

Plus d'informations

Michael Kuhn
Expert Consumer Finance
Téléphone : 044 360 53 91
Courriel : media@comparis.ch
comparis.ch 

À propos de comparis.ch

Avec plus de 100 millions de visites par an, comparis.ch compte parmi les sites Internet les plus consultés de Suisse. L’entreprise compare les tarifs et les prestations des caisses maladie, des assurances, des banques et des opérateurs télécom. Elle présente aussi la plus grande offre en ligne de Suisse pour l’automobile et l’immobilier. Avec ses comparatifs détaillés et ses analyses approfondies, elle contribue à plus de transparence sur le marché. comparis.ch renforce ainsi l’expertise des consommateurs à la prise de décision. Entreprise créée en 1996 par l’économiste Richard Eisler, comparis.ch emploie aujourd’hui quelque 180 collaborateurs à Zurich.