PRESSEPORTAL Presseportal Logo
Alle Storys
Folgen
Keine Story von Krebsliga Schweiz mehr verpassen.

30.08.2021 – 13:36

Krebsliga Schweiz

La Ligue contre le cancer exige que les traitements anticancéreux soient garantis en dépit de l’augmentation des cas de Covid-19

De nombreuses personnes atteintes de cancer sont inquiètes de l’afflux constaté ces dernières semaines de patient-e-s Covid-19 aux unités de soins intensifs. Elles craignent que leur traitement soit reporté. La Ligue contre le cancer exige que l’accès aux traitements anticancéreux urgents soit assuré en tout temps. Elle appelle également la population à se vacciner et à continuer d’appliquer les mesures de protection.

Madame, Monsieur,

Les personnes atteintes de cancer doivent avoir accès aux traitements anticancéreux urgents – par exemple l’opération d’une tumeur – en temps de pandémie également. Si cela ne devait plus être le cas en raison de l’augmentation des cas de Covid-19, la Confédération et les cantons devraient prendre des mesures.

À fin 2020 déjà, différentes observations indiquaient que certains traitements de personnes atteintes de cancer étaient reportés. Selon la Société suisse de médecine intensive (SSMI), les unités de soins intensifs enregistrent actuellement à nouveau une forte augmentation de patient-e-s Covid-19 dans un état critique, parmi lesquels une large majorité n’est pas vaccinée. Le vaccin étant le moyen le plus efficace pour prévenir la surcharge des hôpitaux, la Ligue contre le cancer appelle la population suisse à se vacciner dans toute la mesure du possible.

La Ligue contre le cancer conseille également aux personnes touchées par le cancer de se faire vacciner contre le coronavirus après avoir consulté leur oncologue traitant. Des études révèlent une évolution de la maladie plus grave et une probabilité de décès supérieure chez ces patients par rapport aux personnes du groupe témoin qui ont été contaminées par le COVID-19 mais ne sont pas touchées par le cancer. Les patients suivant un traitement immunosuppresseur peuvent également se faire vacciner. Par contre, ils peuvent toutefois moins bien répondre à la vaccination en raison de l’immunosuppression et développer une protection immunitaire insuffisante. En outre, il existe certains cas dans lesquels la vaccination n'est pas indiquée. Il est donc important pour les personnes atteintes d’un cancer que non seulement leurs proches soient vaccinés, mais aussi le plus grand nombre de personnes possible, et que les mesures de protection d’usage continuent d’être correctement appliquées.

Les ligues cantonales et régionales contre le cancer, ainsi que la Ligne InfoCancer de la Ligue suisse contre le cancer, répondent à toute question touchant le thème « Cancer et coronavirus ». Davantage d’informations sont également disponibles sur la FAQ de la Ligue contre le cancer : www.liguecancer.ch/corona

La Ligue contre le cancer est une organisation à but non lucratif oeuvrant depuis 111 ans dans la prévention du cancer, la promotion de la recherche et le soutien des personnes atteintes de cancer et de leurs proches. Elle rassemble 18 ligues cantonales et régionales ainsi que l’organisation faîtière nationale sise à Berne et elle est principalement financée par des dons.

Contact
Stefanie de Borba
Responsable médias
Ligue suisse contre le cancer
media@liguecancer.ch
T +41 31 389 93 31