Alpen-Initiative

Embargo 11.08 2100 - Un feu pour la préservation de l'espace vital alpin

Altdorf (ots) - C'est au Castello di Mesocco dans le Val Mesolcina que l'Initiative des Alpes et les organisations environnementales locales Moesano vivibile et Leventina vivibile ont allumé, samedi, leur feu traditionnel. Ces trois organisations revendiquent le transfert des marchandises de la route au rail et l'introduction par la Suisse d'une bourse du transit alpin. Un deuxième tunnel routier au Gothard irait à contresens des efforts effectués jusqu'ici et mènerait à une augmentation du trafic de transit poids lourds en provenance de l'espace européen. Cette semaine encore, une expertise juridique a démontré qu'un deuxième tube serait un cadeau empoisonné.

Les feux qui ont brûlé samedi soir dans tout l'arc alpin, font partie de l'action internationale "Feu dans les Alpes". Par cette action, les trois organisations environnementales rappellent que le trafic de transit nuit fortement à l'environnement et menace notre espace vital. Pour cette raison, elles rejettent catégoriquement la construction d'un deuxième tube au Gothard qui, tôt ou tard, mènera à plus de trafic poids lourd sur tous les axes de transit. Cet état de fait a été nouvellement démontré par une expertise juridique publiée dans le NZZ. En cas de percement d'un nouveau tube, l'UE pourrait, en se fondant sur les accords sur les transports terrestres, contester la restriction « artificielle » à deux voies et imposer l'utilisation des quatre voies.

Au Castello di Mesocco, Jon Pult, député grison au Grand Conseil et membre du comité de l'Initiative des Alpes a confié : « La population des régions de montagne a toujours exigé le transfert modal et s'est prononcée contre un deuxième tunnel. Une nouvelle votation n'y changera rien. » Le Tessinois Carlo Lepori, autre membre du comité de l'Initiative des Alpes, pense que l'intention du Conseil fédéral, de percer un second tube, trahit la protection des Alpes et tournera en ridicule la politique du transfert du trafic. Le secrétaire de Leventina vivibile et ingénieur forestier, Sergio Mariotta, donne son avis sur le dossier du Gothard. La présence de Leventina vivibile à Mesocco est un acte de soutien aux opposants d'un nouveau tunnel. Elle exige que tout soit mis en oeuvre pour que le rail soit en mesure de prendre en charge tout le trafic pendant la période d'assainissement.

Contact:

Carlo Lepori, Initiative des Alpes: 079 372 3595
Jon Pult, Initiative des Alpes: 076 508 1633
Sergio Mariotta, Leventina vivibile: 079 579 9026



Weitere Meldungen: Alpen-Initiative

Das könnte Sie auch interessieren: