Verband der Schweizerischen Gasindustrie VSG

Voitures à gaz naturel/biogaz : aux avant-postes pour les oxydes d'azote

Zurich (ots) - Les résultats des dernières mesures de l'Institut de recherche du domaine des EPF (EMPA) à Dübendorf montrent que les voitures diesel actuelles émettent beaucoup plus d'oxydes d'azote que ce que l'on croyait. En revanche, les voitures à gaz affichent d'excellentes va-leurs dans les courses tests de l'EMPA : sous cet angle, elles sont 60 à 140 fois plus propres que les voitures diesel testées.

Les véhicules diesel font de nouveau les manchettes. La faute aux résultats du dernier test de l'EMPA, qui montre combien d'oxydes d'azote les voitures diesel actuelles émettent vraiment. Les oxydes d'azote sont particulièrement problématiques en relation avec la formation d'ozone durant les mois d'été. Dans les villes, les émissions d'oxydes d'azote dues au trafic dépassent régulièrement les valeurs seuils prescrites.

« Qui souhaite aujourd'hui rouler plus propre que le prescrit la loi peut déjà le faire », écrit l'EMPA dans la dernière édition de son magazine « EMPA Quarterly », en proposant l'achat d'un véhicule à gaz naturel/biogaz. De fait, les voitures à gaz testés présentent d'excellentes valeurs : moins de 10 mg/km pour les oxydes d'azote, contre des valeurs allant jusqu'à 1400 mg/km pour les véhicules diesel certifiés Euro-6. Sous cet angle, les voitures à gaz sont ainsi de 60 à 140 fois plus propres que les véhicules diesel testés. Les valeurs pics d'une voiture à essence testé dans le même cadre étaient supérieures à 50 mg/km.

En Suisse, les voitures à gaz circulent avec une part de biogaz d'au moins 10 %. Elles émettent non seulement moins d'oxydes d'azote que les véhicules traditionnels, mais encore beaucoup moins de CO2 et d'autres particules portant atteinte à l'environnement et à la santé, comme les poussières fines. Le classement EcoMobiListe de l'Association Transports et Environnement (ATE) confirme depuis des années le caractère écologique des véhicules à gaz, qui trustent une nouvelle fois les premières places en 2017.

Contact:

Thomas Hegglin, porte-parole de l'ASIG, 044 288 32 62,
Hegglin@erdgas.ch



Plus de communiques: Verband der Schweizerischen Gasindustrie VSG

Ces informations peuvent également vous intéresser: