DigiMig

Usage radio en Suisse: la radio numérique passe devant les OUC

Neuenburg (ots) - Zurich, le 25 août 2016. La radio numérique continue sa progression: aujourd'hui, 53 % des programmes Radio écoutés en Suisse le sont par le biais du numérique, qui a donc dépassé l'analogique. C'est ce que montre la troisième enquête sur le sujet réalisée au printemps dernier, dont les résultats ont été présentés aujourd'hui à Zurich à l'occasion du SwissRadioDay.

Au printemps dernier, sur 100 minutes d'écoute quotidienne de programmes radio en Suisse, 53 minutes en moyenne l'étaient via le DAB+ ou Internet. Ainsi, l'usage de la radio numérique a augmenté de 8 % en un an: de 45 % au printemps 2015, il est passé à 53 % au printemps 2016.

Combinés, le DAB+ et Internet dépassent les OUC

Les deux modes de réception numérique (DAB+ et Internet) ont chacun progressé de 4 %, tandis que les OUC continuent à perdre du terrain. C'est au travail et à la maison que l'usage du numérique a connu la plus forte hausse. Si l'on écoute de plus en plus la radio numérique en voiture, cet usage ne représente encore que 30 % du temps d'écoute global.

Une hausse toutes générations confondues

Toutes les classes d'âge utilisent la radio numérique. Chez les auditeurs de moins de 55 ans, elle a déjà pris le pas sur les OUC. Les moins de 55 ans passent de plus en plus des OUC à la radio sur Internet, tandis que les 55 ans et plus préfèrent adopter le DAB+. Les deux tiers des moins de 35 ans utilisent déjà la radio numérique, et pour la majorité sur Internet.

Le numérique s'invite dans toute la Suisse

En Suisse alémanique, l'usage de la radio numérique a fait un véritable bond depuis la dernière enquête, réalisée à l'automne 2015. La Suisse latine profite elle aussi de plus en plus des avantages de l'écoute en numérique, et le DAB+ y est de plus en plus présent.

La migration numérique approche

Depuis le printemps 2015, sur mandat du groupe de travail DigiMig, GfK Switzerland réalise tous les six mois une enquête permettant de dresser un état des lieux de l'usage de la radio numérique en Suisse.

Groupe de travail «Migration numérique» (DigiMig)

Au printemps 2013, la branche radio a mis sur pied avec l'Office fédéral de la communication (OFCOM) le groupe de travail «Migration numérique» (GT DigiMig), qui se compose de représentants de l'Association suisse des radios privées (VSP), de l'Union Romande des Radios Régionales (RRR), de l'Union des radios locales non commerciales (UNIKOM), de la SSR, de l'OFCOM, du secteur automobile et d'autres milieux concernés. En Suisse, la radio numérique devrait progressivement remplacer la réception OUC à partir de 2020. Fin 2014, le GT DigiMig présentait au Conseil fédéral un scénario de basculement total vers le numérique. Aujourd'hui déjà, la SSR et la plupart des stations privées émettent leurs programmes radiophoniques en DAB+ en plus des OUC. Et certaines ont même totalement basculé vers le numérique.

Contact:

Informations complémentaires

www.bakom.admin.ch/bakom/fr/page-daccueil/medias-electroniques/diffus
ion-et-technique/diffusionnumerique/
la-branche-de-la-radio-pose-les-jalons-pour-l-abandon-des-ouc.html
- Résumé du rapport final, 15 mesures pour la migration numérique
- Rapport final du groupe de travail «Migration numérique» (DigiMig)

Renseignements:
Jürg Bachmann, directeur DigiMig Operations GmbH
+41 79 600 32 62, juerg.bachmann@privatradios.ch



Plus de communiques: DigiMig

Ces informations peuvent également vous intéresser: