Bürgerliches Komitee gegen zweite Röhre

Depuis novembre dernier, un comité bourgeois contre un deuxième tube au Gothard s'est formé au Tessin
Un comité à l'échelon national s'est constitué à présent

Depuis novembre dernier, un comité bourgeois contre un deuxième tube au Gothard s'est formé au Tessin / Un comité à l'échelon national s'est constitué à présent.. Le comité centre-droit contre le deuxième tunnel au Gothard à la conférence de presse du 08.06.15 à Berne. Texte complémentaire par ots et sur ...

Berne (ots) - Le comité portant le nom « non ! Comité centre-droit contre le 2e tunnel au Gothard » s'est présenté aujourd'hui à l'occasion d'une conférence de presse à Berne. La coprésidence ainsi que les arguments qui selon les points de vue bourgeois plaident en défaveur du projet de loi du Conseil fédéral et du Parlement y ont été dévoilé. Les membres de la coprésidence sont les conseillers aux Etats Konrad Graber (PDC, LU), Thomas Minder (sans parti, SH) et Markus Stadler (PVL, UR), les conseillères nationales Isabelle Chevalley (PVL, VD), Maja Ingold (PEV, ZH) ainsi que Barbara Schmid-Federer (PDC, ZH). Font partie aussi de la coprésidence, deux représentants du PLR tessinois : Moreno Colombo, maire de Chiasso et Claudio Bordogna, ancien conseiller cantonal et directeur de banque. D'autres membres sont recherchés dans les cantons à présent.

Alors que Konrad Graber parle d'un projet de loi non crédible à deux voies dont une seule devrait être mise en exploitation, Thomas Minder, lui, fait remarquer qu'un deuxième tube au Gothard est une agression contre la volonté populaire et voit de nouveaux risques découlant des poids lourds européens. Le représentant tessinois Antoine Turner souligne que la situation routière dans la partie méridionale du canton est aujourd'hui déjà intolérable et qu'un deuxième tube ne ferait qu'empirer la situation. Isabelle Chevalley estime qu'investir une telle somme d'argent sans en attendre une plus-value quelconque est un non-sens de la politique financière. Une solution de transfert et la NLFA assureraient la liaison avec le canton du Tessin. Une glissière centrale escamotable et le transfert du trafic de marchandises sur la NLFA permettraient d'augmenter plus rapidement le facteur sécurité qu'un 2e tube opérationnel dans 20 ans seulement, argumente Maja Ingold. Un deuxième tube en outre compromettrait le succès de la NLFA.

Pour de plus amples informations, les personnes suivantes se tiennent à votre disposition :


Konrad Graber : 079 341 76 77
Thomas Minder : 052 672 23 21
Maja Ingold : 079 339 23 22
Isabelle Chevalley : 0796279230
Antoine Turner : 0792302267

Argumentaire et les documents sous www.non-gothard.ch



Ces informations peuvent également vous intéresser: