Kinderkrebs Schweiz

Unissons nos forces dans l'engagement en faveur des enfants atteints d'un cancer

Bâle (ots) - Malgré les progrès considérables réalisés dans le traitement du cancer chez l'enfant, un enfant ou un adolescent meurt en moyenne chaque semaine d'un cancer. Les organisations les plus importantes dans le domaine du cancer chez l'enfant s'unissent afin d'améliorer la situation des enfants concernés et de leur famille: la nouvelle association «Cancer de l'enfant en Suisse» sera lancée à Berne le 15 février 2015, à l'occasion de la journée internationale du cancer de l'enfant, et se mettra au travail.

En Suisse, chaque année 200 enfants de 0 à 14 ans et environ 100 adolescents de 15 à 20 ans développent un cancer. Grâce aux succès majeurs remportés en médecine au cours des dernières décennies, 80 pour cent des enfants et des adolescents jusqu'à l'âge de 20 ans peuvent aujourd'hui être guéris. Mais dans cette classe d'âge, le cancer reste malgré tout la deuxième cause de décès - après les accidents. À cela s'ajoute le fait que plus de deux tiers des enfants et des adolescents qui ont guéri d'un cancer (appelé(e)s «Survivors») souffrent de conséquences tardives, dont la moitié souffrent de conséquences tardives graves dont l'issue peut même être fatale chez certains d'entre eux.

Création de «Cancer de l'enfant en Suisse»

Afin d'améliorer la situation des enfants et des adolescents atteints d'un cancer, des survivants et de leurs proches, dans les domaines du traitement médical, de la prise en charge psychosociale, de la recherche et des soins de suivi, six organisations dans le domaine du cancer chez l'enfant ont créé l'association «Cancer de l'enfant en Suisse» («Kinderkrebs Schweiz»): L'association sera lancée solennellement le 15 février 2015 à Berne, à l'occasion de la journée internationale du cancer de l'enfant. Les fondateurs, et par conséquent les membres actifs de l'association, sont les suivants:

   - ARFEC Association romande des familles d'enfants atteints d'un 
     cancer, www.arfec.org
   - KIND UND KREBS Schweizer Forschungsstiftung (désormais 
     Kinderkrebsforschung Schweiz), www.kindundkrebs.ch
   - Kinderkrebshilfe Schweiz, www.kinderkrebshilfe.ch
   - Registre Suisse du Cancer de l'Enfant RSCE, 
  www.kinderkrebsregister.ch
   - GOPS Groupe d'Oncologie Pédiatrique Suisse, www.spog.ch
   - Fondation pour les enfants atteints de cancer, Regio 
     Basiliensis, www.stiftung-kinderkrebs.ch 

Le professeur Nicolas von der Weid, chef du service d'hématologie et d'oncologie de l'hôpital universitaire pédiatrique des deux Bâle (UKBB) est le président de «Cancer de l'enfant en Suisse». La direction sera assurée par Peter Lack, actuel directeur général de la Fondation pour les enfants atteints de cancer, Regio Basiliensis.

Trois axes: soins de suivi, recherche et entraide

«Le cancer chez l'enfant est fondamentalement différent du cancer chez l'adulte. La recherche sur le cancer des enfants doit être encouragée afin que tous les enfants et les adolescents concernés puissent être guéris. Les soins de suivi aux survivants doivent également être améliorés pour pouvoir détecter et traiter les conséquences tardives le plus tôt possible. Et c'est ce pour quoi nous nous engageons», tels sont les mots du président Nicolas von der Weid. Outre les domaines des soins de suivi et de la recherche, l'association soutient également les organisations d'entraide (déjà existantes). Car face à la maladie, les enfants et leurs proches ont non seulement besoin d'une prise en charge médicale, mais également d'un soutien et d'un accompagnement psychosocial.

«Je suis profondément reconnaissante de la création de Cancer de l'enfant en Suisse. Un cap important a ainsi été franchi dans l'engagement en faveur des enfants atteints d'un cancer et de leur famille. Non seulement la voix de nos enfants et la nôtre, en tant que parents d'enfants atteints, sera ainsi prise en considération, mais dorénavant les organisations les plus importantes dans le domaine du cancer chez l'enfant uniront leurs forces au sein de l'association. Ensemble nous pouvons atteindre des objectifs impossibles à atteindre seuls», déclare Daniela Dommen, présidente de Kinderkrebshilfe Schweiz. Dans une préface, le conseiller fédéral Alain Berset reconnait lui aussi le regroupement des forces dans le domaine du cancer de l'enfant: «Le bon accompagnement et la bonne prise en charge des enfants atteints d'un cancer et de leur famille sont extrêmement importants. C'est à ce niveau qu'intervient l'association Cancer de l'enfant en Suisse récemment créée en voulant renforcer les organisations existantes et unir leurs forces».

Après son lancement, l'association, dont le siège est à Bâle, se mettra au travail et représentera les intérêts des enfants et des adolescents atteints d'un cancer et de leurs proches dans toute la Suisse. Les moyens nécessaires seront mis à la disposition par les organisations existantes, qui continueront elles aussi à travailler dans leurs domaines respectifs.

Lancement de «Cancer de l'enfant en Suisse»: le 15 février 2015, de 10 h 30 à 17 h 30, à Berne

L'association «Cancer de l'enfant en Suisse» sera lancée solennellement le 15 février 2015 à Berne. La manifestation commencera à 10 h 30 à la clinique pédiatrique de l'Inselspital à Berne. Les conférences et le buffet déjeuner seront suivis d'une marche commune en direction de la place fédérale. L'après-midi, quelques mots de bienvenue, un débat et un concert familial avec Linard Bardill attendront les participants. La manifestation est publique et gratuite.

   - Vous trouverez plus d'informations sur la manifestation et sur 
     les intervenants à l'adresse suivante: www.cancerenfant.ch
   - Les journalistes peuvent s'inscrire à cette manifestation par 
     mail: info@kinderkrebs-schweiz.ch 

Contact:

Cancer de l'enfant en Suisse / Kinderkrebs Schweiz
Peter Lack, responsable de projet et directeur général désigné
Malzgasse 28
4052 Bâle
peter.lack@kinderkrebs-schweiz.ch
Tél. mob.: 079 709 18 07



Ces informations peuvent également vous intéresser: