Association Suisse des Paralysés ASPr-SVG / Polio.ch

Paralysie infantile, poliomyélite : de nouveau en progression ? / Syndrome post-polio: un problème méconnu !

Paralysie infantile, poliomyélite : de nouveau en progression ? /
Syndrome post-polio: un problème méconnu !
Camp ASPr à Thoune, 1949. Accès à l'eau pour personnes handicapées improvisé / Texte complémentaire par OTS et sur www.presseportal.ch/fr/pm/100056912 / L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Publication sous indication de source: "OTS.photo/Association Suisse des Paralysés ASPr-SVG / Polio.ch/ASPr-SVG"

Fribourg (ots) - L'Association Suisse des Paralysés ASPr-SVG I Polio.ch a été fondée il y a 75 ans, alors que la paralysie infantile pouvait bouleverser complètement la vie d'enfants et d'adultes en l'espace de 24 heures seulement. Même si l'Organisation mondiale de la santé (OMS) met en garde contre une nouvelle diffusion de cette maladie, très contagieuse, la polio reste largement ignorée. Pourtant, quelque 90 000 personnes souffrent du syndrome post-polio en Suisse.

« J'ai contracté la polio alors que je venais d'avoir six ans », se rappelle Erika Gehrig, présidente de la section spécialisée « post-polio » de l'ASPr-SVG I Polio.ch. « J'avais beaucoup de fièvre et d'horribles maux de nuque et de tête. A mon arrivée à l'hôpital, mes habits et ma poupée préférée furent jetés dans un sac sous mes yeux et éliminés. Le matin suivant, j'étais totalement paralysée, je n'arrivais plus à avaler, je pouvais à peine respirer et plus du tout bouger ».

Ce témoignage figure dans la publication que l'ASPr-SVG I Polio.ch édite à l'occasion de son 75è anniversaire. Cette association d'entraide fut fondée en 1939 pour aménager des places de travail et d'habitation, qui manquaient alors en Suisse, pour les personnes atteintes de polio, en plus du souci de développer la camaraderie. L'ASPr-SVG I Polio.ch a ainsi participé à la création de sept institutions, dont le tout premier foyer pour paralysés, ouvert à Vevey en 1951. Dès 1939, elle proposa des activités de loisirs et sportives adaptées aux personnes paralysées.

Syndrome post-polio, méconnu et peu reconnu

L'ASPr-SVG I Polio.ch s'engage pour le corps médical et les autorités connaissent et reconnaissent mieux le syndrome post-polio. L'OMS estime que 20 millions de personnes en sont atteintes, dont 90'000 en Suisse. Ce syndrome apparaît quelque 35 ans après que les personnes ont contracté la poliomyélite. Fatigue, douleurs musculaires et articulaires, faiblesse, problèmes de régulation de la température corporelle et difficultés respiratoires en constituent les symptômes principaux. De nouvelles paralysies, qui ne peuvent s'expliquer autrement, se manifestent. Le syndrome affecte des groupes de muscles qui avaient été très atteints par la maladie dans sa phase aigüe, même s'ils semblaient avoir bien récupéré, mais aussi des muscles qui avaient été épargné par la paralysie infantile. Le syndrome peut aussi se manifester chez des personnes auxquelles le diagnostic de polio n'a jamais été posé.

Cliquez ici pour accéder à des informations supplémentaires
http://ots.ch/WCMt6 

Journée mondiale contre la polio 2014

Comment mieux faire connaître et reconnaître le syndrome post-polio en Suisse? L'ASPr-SVG consacre une table-ronde à cette question, à laquelle participent des représentants des autorités, des associations et organisations et des personnes atteintes du syndrome. La table-ronde, intitulée « La polio en Suisse : hier, aujourd'hui et demain », a lieu le 28 octobre 2014, journée mondiale contre la polio.

Contact:

Mario Corpataux
Responsable de la communication ASPr-SVG I Polio.ch
026 322 94 35, 079 704 51 79
aspr.communication@bluewin.ch
www.aspr-svg.ch


Ces informations peuvent également vous intéresser: