Verein "Nein zur 2. Gotthardröhre", "Non au 2e tube au Gothard", "No al raddoppio del Gottardo"

2e tunnel au Gothard : Doris Leuthard jette l'argent par les fenêtres

Berne (ots) - Par une action à la gare de Berne ce matin, l'association « Non au 2e tunnel au Gothard » a attiré l'attention sur ce qui incite Doris Leuthard à vouloir dilapider nos deniers pour un 2e tunnel routier au Gothard. Ce 2e tunnel, projeté pour assainir l'ancien, est de loin la variante la plus onéreuse. Ce n'est donc pas étonnant du tout si le lobby de la construction notamment lutte ardemment en faveur de ce projet.

Le tunnel routier au Gothard sera de toute façon assaini même en cas d'un NON le 28 février 2016. La seule question est de savoir si la réfection se fera avec ou sans 2e tunnel. La solution d'assainissement SANS 2e tunnel coûte trois milliards de moins qu'une réfection avec 2e tunnel. Alors que le Gothard devrait être assaini pour plus de 4 milliards de francs, le tunnel de l'Arlberg en Autriche, de longueur similaire, est rénové actuellement pour tout juste 160 millions d'euros.

L'industrie du bâtiment notamment se bat avec acharnement en faveur de la variante de luxe. Elle est fortement représentée dans le Comité pour le 2e tunnel. Par exemple, Franz Steinegger, ancien président du PLR, président du conseil d'administration de l'entreprise de construction de tunnel CSC Impresa Costruzioni SA fait partie du lobby de la construction tout comme Georges Theiler, ancien conseiller aux États PLR (siège dans le conseil d'administration de plusieurs entreprises de construction) ou Filippo Lombardi, chef du groupe PDC, président du fournisseur de bâtiment Spaeter Ticino SA. Son père était le fondateur de l'entreprise Lombardi SA qui a construit le premier tunnel et participe à la conception du 2e. Le rôle joué par l'Union des arts et métiers qui dirige la campagne des pro-tunnels est des plus évidents : l'Association suisse des Graviers et Béton, la Société suisse des entrepreneurs, l'Association Suisse des transports routiers (ASTAG), auto-suisse ou Swissoil entre autres sont regroupées au sein de l'Union des arts et métiers.

« On ne peut nier le fait que chaque franc gaspillé au Gothard fera défaut pour d'autres projets dans d'autres régions suisses » affirme Caroline Beglinger, coprésidente de l'association « Non au 2e tunnel au Gothard » et codirectrice de l'ATE. Selon Doris Leuthard, dès 2018, il manquera chaque année 1,2 milliards dans la caisse fédérale pour achever le réseau des routes nationales, remédier aux goulets d'étranglement, assurer des assainissements nécessaires ou payer des contributions aux régions de montagne et périphériques. « Un 2e tunnel engloutit non seulement l'argent mais amenuise aussi les recettes du rail - et pourtant en juin aura lieu l'inauguration du tunnel ferroviaire de base au Gothard », souligne Jon Pult, coprésident de l'association «NON au 2e tunnel au Gothard ».

Photos download: www.2tunnel-non.ch

Contact:

- Caroline Beglinger coprésidente de l'association « Non au 2e tube 
au Gothard » et codirectrice de l'ATE, 079 310 11 86

- Jon Pult, coprésident de l'association « Non au 2e tunnel au
Gothard » et président de l'Initiative des Alpes, 076 508 16 33

Plus de communiques: Verein "Nein zur 2. Gotthardröhre", "Non au 2e tube au Gothard", "No al raddoppio del Gottardo"

Ces informations peuvent également vous intéresser: