Verein "Nein zur 2. Gotthardröhre", "Non au 2e tube au Gothard", "No al raddoppio del Gottardo"

« Le peuple ne veut pas d'un enfer de transit - nous en sommes convaincus »

Berne/Altdorf (ots) - Ce n'est pas la première fois que le 2e tunnel prend la tête dans un sondage. Cependant, c'est toujours le NON qui a gagné les votations. « Nous sommes convaincus que le peuple suisse ne veut pas d'un enfer de transit. Pour nous, seul le résultat des votations du 28 février 2016 compte. Nous sommes prêts pour la dernière ligne droite », affirme Jon Pult, coprésident de l'association « NON au 2e tunnel au Gothard » et président de l'Initiative des Alpes.

Personne ne croit que seules deux des quatre voies du Gothard ne seront utilisées par la suite. Ce qui signifie que le 2e tunnel ouvrira tout grand les vannes au trafic poids lourd international avec pour conséquences : plus de danger sur les routes, plus d'embouteillages partout. La Suisse deviendra un enfer de transit. Avec la NLFA, la Suisse ouvre la voie du futur : le trafic de marchandises à travers les Alpes doit se faire par le rail.

«L'affirmation que le Tessin sera isolé n'est que pure polémique. Il est démontré qu'un assainissement peut se faire lors de fermetures hivernales et nocturnes. Un chargement sur le rail performant assurera constamment la liaison du Tessin avec le reste de la Suisse », affirme Carlo Lepori, représentant de la coalition tessinoise « Sud-Nord ».

Un 2e tunnel au Gothard sape le transfert du trafic marchandises au rail, mine la protection des Alpes et expose la Suisse au chantage de l'UE. En outre, les caisses de la Confédération sont à moitié vides et elle économise dans tous les domaines. « Aujourd'hui déjà, la Confédération n'a pas assez d'argent pour les projets les plus urgents qui ont été annoncés par les cantons. Chaque promesse affirmant qu'un projet n'est pas mis en danger par les coûts énormes du 2e tunnel est présomptueuse », dit Caroline Beglinger, coprésidente de l'association « Non au 2e tunnel au Gothard » et codirectrice de l'ATE.

Contact:


- F / A : Caroline Beglinger, coprésidente de l'association « Non au
2e tunnel au Gothard » et co-directrice de Association Transport et
Environnement ATE, 079 310 11 86

- A / I / romanche : Jon Pult, coprésident de l'association « Non au
2e tunnel au Gothard » et président de l'Initiative des Alpes, 076
508 16 33

- F : Lisa Mazzone, membre du comité de l'association « Non au 2e
tunnel au Gothard », conseillère nationale, Genève, 077 404 16 08
- F / A / I : Carlo Lepori, membre du comité de l'association « Non
au 2e tunnel au Gothard » et du comité de la coalition « Sud-Nord »,
079 372 35 95



Plus de communiques: Verein "Nein zur 2. Gotthardröhre", "Non au 2e tube au Gothard", "No al raddoppio del Gottardo"

Ces informations peuvent également vous intéresser: