Parlamentarische Gruppe Inlandbanken

Intergroupe parlementaire Banques à vocation nationale fondé

Berne (ots) - Les parlementaires fédéraux souhaitent entendre davantage la voix des banques tournées vers le marché national dans les débats politiques. C'est pourquoi ils ont créé aujourd'hui à Berne un intergroupe parlementaire «Banques à vocation nationale». Outre des représentants de ces banques, de nombreux parlementaires assistaient à cet événement. La responsabilité de la co-présidence du groupe revient au conseiller aux Etats Pirmin Bischof et au conseiller national Thomas Maier. Les vice-présidents sont le conseiller aux Etats Luc Recordon et les conseillers nationaux Bruno Pezzatti et Jean-François Rime.

L'intergroupe parlementaire s'emploiera à ce que les intérêts des banques orientées sur le marché intérieur soient davantage pris en compte dans le domaine de la réglementation du marché financier. Le groupe échangera donc régulièrement sur des sujets politiques concernant les banques à vocation nationale et organisera des discussions sur des thèmes d'actualité concernant la place financière.

Une vague de réglementation écrasante pour les banques à vocation nationale

Depuis la crise financière de 2007/2008, le secteur bancaire est écrasé par une vague de réglementation mondiale sans précédent. Or, plus les banques nationales sont petites et concentrées sur des coeurs de marchés locaux et régionaux en Suisse, plus cette réglementation essentiellement orientée vers l'international pèse lourdement sur elles. La diversité essentielle à la place financière suisse est ainsi menacée et, avec elle, les services bancaires de base au niveau local et régional.

L'intergroupe parlementaire Banques à vocation nationale est convaincu que les intérêts légitimes et économiquement importants des banques à vocation nationale méritent d'être davantage pris en considération dans la politique et au parlement, également dans l'intérêt des clients et des PME en Suisse, qui bénéficient des services et de la proximité de leurs banques à vocation nationale.

Les banques à vocation nationale saluent la création du groupe parlementaire

Les banques cantonales, la Banque Migros, le groupe Raiffeisen et la holding des banques régionales saluent la création du groupe parlementaire des banques à vocation nationale. La réglementation orientée vers l'étranger impose à ces banques des exigences qui sont démesurées par rapport à leur modèle commercial et leur degré de risque et pèsent de façon disproportionnée sur leurs capacités et leurs coûts. Les banques à vocation nationale ne peuvent pas compenser les coûts liés à la réglementation par une activité lucrative de banque privée transfrontière ou des stratégies complètes à l'étranger.

Elles souhaitent par ailleurs que les responsables politiques prennent davantage conscience que la place financière suisse repose sur deux piliers de même valeur: les banques à vocation nationale et les banques orientées à l'international. Dans l'intérêt de la diversité de la place bancaire suisse, une réglementation adaptée aux besoins, proportionnée et équilibrée est donc indispensable. Le droit du marché financier helvétique doit être modernisé là où des déficits systémiques, un échec du marché ou des désavantages concurrentiels existent.

Le secrétariat du groupe parlementaire des banques à vocation nationale sera tenu en partenariat par la banque Raiffeisen Suisse et l'Union des Banques Cantonales Suisses.

Contact:

Conseiller aux Etats Dr. Pirmin Bischof
Co-président du groupe parlementaire des banques à vocation nationale
Téléphone 079 656 54 20
pirmin.bischof@parl.ch

Conseiller national Thomas Maier
Co-président du groupe parlementaire des banques à vocation nationale
Téléphone 078 652 06 50
thomas.maier@parl.ch

Dr. Thomas Hodel
Vice-directeur de l'Union des Banques Cantonales Suisses
Téléphone 079 504 65 75
th.hodel@vskb.ch

Dr. Hilmar Gernet
Membre de la direction, directeur du service Politique et
société, Raiffeisen Suisse
Téléphone 079 750 77 29
hilmar.gernet@raiffeisen.ch



Ces informations peuvent également vous intéresser: