Skinside GmbH

L'effet réparateur du collagène, une substance qui peut inverser le cours du temps

Günsberg (ots) - Une toute récente étude clinique confirme que les rides de la peau peuvent être sensiblement réduites avec la consommation orale de peptides bioactives spécifiques de collagène. Une vraie alternative aux interventions esthétiques et aux injections de Botox. C'est aussi une opportunité pour une jeune entreprise suisse.

En consommant chaque jour 2,5 g de peptides bioactives spécifiques de collagène (par exemple dans une boisson), et après déjà quatre semaines, une réduction des rides de 20% peut être obtenue. Cette étude démontre aussi que cet effet se constate même huit semaines après la fin de la cure . Cent quarante-quatre femmes âgées de 44 à 65 ans, réparties en deux groupes, ont participé à l'étude scientifique conduite en double aveugle, le placebo ayant été administré au deuxième groupe. Durant le déroulement de l'étude, l'utilisation d'autres produits cosmétiques était prohibée.

"C'est une vraie révolution dans le domaine de la cosmétique, qui va modifier l'approche par rapport aux soins de beauté cosmétiques traditionnels, parce qu'un lien indubitable se crée entre nutrition et cosmétique, ce qu'on regroupe sous le terme "nutricosmétique". C'est l'avis de Pierre Schwaller, ingénieur diplômé en sciences alimentaires de l'Ecole polytechnique de Zürich (EPF-Z), docteur sciences et consultant indépendant pour des entreprises alimentaires renommées.

Le collagène est une substance endogène située dans les couches inférieures de la peau (le derme) et qui diminue avec l'âge. La diminution de ce collagène contribue fortement à l'apparition des rides.

Le collagène testé dans cette étude (des peptides bioactives de collagène) a une formulation particulière qui lui permet de reconstituer la structure dermique , contribuant ainsi à diminuer les rides et à améliorer l'apparence générale de la peau. Les mesures effectuées sur les sujets montrent une augmentation impressionnante du pro-collagène de type I de près de 65% comparée au groupe de contrôle placebo.

David contre Goliath? Une jeune entreprise suisse (www.skinside.ch ) a tout misé sur la spécificité de ce collagène spécifique et s'introduit au niveau national et international avec une gamme de produits innovants. Un marché qui sera fort convoité par les multinationales de la cosmétique.

Proksch E.a - Schunck M.b - Zague V.d - Segger D.c - Degwert J.c - Oesser S.b : Oral Intake of Specific Bioactive Collagen Peptides Reduces Skin Wrinkles and Increases Dermal Matrix Synthesis. Skin Pharmacol Physiol 2014;27:113-119

Résumé de l'étude: http://www.karger.ch/Article/Abstract/355523

Contact:

Dr Pierre Schwaller, Ing. dipl. EPF-Z
T +41(0)79 355 44 85
pierre.schwaller@skinside.ch



Ces informations peuvent également vous intéresser: