IG Schweizer Kartenanbieter

Une enquête révèle qu'une personne sur quatre est irrité par les frais supplémentaires
Achats en ligne - quels moyens de paiement?

Une enquête révèle qu'une personne sur quatre est irrité par les frais supplémentaires / Achats en ligne - quels moyens de paiement?
Achats en ligne - quels moyens de paiement? Texte complémentaire par ots et sur www.presseportal.ch/fr/nr/100054786 / L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Publication sous indication de source: "obs/IG Schweizer Kartenanbieter/stock"

Zurich (ots) - Plus de la moitié des suisses font un achat en ligne une ou plusieurs fois par mois. En 2015, le commerce en ligne représente un chiffre d'affaires de 7,2 milliards de francs. Le moyen de paiement le plus fréquent de ce type d'achats est la carte de crédit. Les hommes l'utilisent nettement plus souvent (59,9%) que les femmes (42,3%). De plus en plus de personnes sont réticentes quant à la pratique dite du «surcharging» (25,9%), les frais supplémentaires que prélèvent certains commerces en ligne sur les paiements par carte.

Une enquête nationale* menée auprès d'un échantillon représentatif de la population révèle que 54,2% des suisses effectuent un (26,7%) ou plusieurs (27,5%) achats en ligne chaque mois. L'achat en ligne est, à 60,3%, le plus largement utilisé par la tranche d'âge des 40-49 ans. Plus de 80% des personnes interrogées possèdent une ou plusieurs cartes de crédit. Des cartes de plus en plus fréquemment utilisées pour régler les achats en ligne: 55,1 pour cent payent régulièrement par carte de crédit. Mis à part la facture, la proportion d'utilisation des autres moyens de paiement est négligeable.

Le «surcharging» irrite les clients

Alors que réservations de voyages, billets de spectacles divers, logiciels, électronique «grand public» et articles de ménage représentent la majorité des paiements par carte (jusqu'à 75% de l'ensemble des achats), l'achat de vêtements, d'articles de sport et de livres se fait encore très souvent sur facture (jusqu'à 50% de l'ensemble des achats). Au contraire des achats en ligne effectués à l'étranger, faisant systématiquement l'objet d'un règlement par carte. Aussi simple et confortable que soit l'achat en ligne, un client sur quatre s'irrite des frais supplémentaires que certains commerces en ligne continuent de prélever sur les paiements par carte - en particulier les voyagistes et vendeurs d'électronique. Malgré cela, la carte de crédit reste le moyen de paiement privilégié. Plus de 60 pour cent des acheteurs en ligne apprécient notamment la facilité et le confort du règlement par carte; les hommes (67,2%) plus encore que les femmes (58,9%). Autres éléments particulièrement appréciés: le niveau de sécurité élevé et la clarté des indications des paiements effectués figurant sur le relevé mensuel.

La vente en ligne est en pleine expansion

En 2015 en Suisse, les commandes d'articles en ligne pesaient 7.2 milliards de francs - dont 5.3 milliards de francs via des commerces en ligne basés en Suisse. Une enquête réalisée par l'Association Suisse de Vente à Distance (ASVAD) révèle que ces commerces en ligne - par opposition à la plupart de ceux des pays voisins - proposent aussi bien le paiement sur facture (97,1%) que par carte de crédit (91,2%).

*L'enquête représentative de la population a été mandatée par la Communauté suisse des prestataires de carte bancaire.

Plus d'informations sur le thème du paiement sans espèce: www.cashless.ch

Contact:

Communauté suisse des prestataires de cartes bancaires
043 300 56 75
medien@cashless.ch


Ces informations peuvent également vous intéresser: