IG Schweizer Kartenanbieter

Les femmes, plus prudentes que les hommes

Les femmes, plus prudentes que les hommes
Le paiement sans contact est tout aussi simple et sûr que rapide. Texte complémentaire par OTS et sur www.presseportal.ch/fr/pm/100054786 / L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Publication sous indication de source: "OTS.photo/IG Schweizer Kartenanbieter/cashless"

Zurich (ots) - Les femmes sont plus réticentes que les hommes à remettre leur carte de crédit entre des mains étrangères. Près d'un tiers des hommes ont, au moins une fois, oublié ou laissé dans le terminal leur carte de crédit après avoir payé. Alors que seule une femme sur dix est dans ce cas. Les Alémaniques ont moins tendance à l'oubli (19.9%) que les Romands (25.7%). C'est vis-à-vis des taxis, des stations-service et des restaurants que la défiance est la plus marquée. Les femmes en particulier apprécient de ne plus avoir à confier leur carte à un tiers lors du paiement sans contact.

Le nombre de cartes de crédit en Suisse va croissant (plus de 6.3 mio). L'enquête fait ressortir le fait que parmi les utilisateurs fréquents (plus de 10x par mois), les hommes ont beaucoup plus souvent recours au paiement par carte (23.1%) que les femmes (12.3%). C'est dans la tranche des 40-49 ans que la carte est le plus utilisée, et dans celle des 18-29 ans qu'elle l'est le moins. Les Suisses alémaniques se sentent nettement moins à l'aise avec le paiement par carte de crédit que les Suisses romands. Une nette majorité des détenteurs de carte, en l'occurrence les deux tiers, trouve important, en voyage à l'étranger, de pouvoir conserver sa carte en main pour payer. Ce malaise concerne plus des deux tiers des Alémaniques pour seulement la moitié des Romands. Lorsqu'il s'agit de payer en Suisse, cette crainte est significativement moindre (35.2%), se répartissant pour 39.2% chez les Alémaniques et 23.8% chez les Romands. La défiance concerne majoritairement les taxis, les stations-service et les restaurants. *)

Le paiement sans contact en nette progression

Depuis l'introduction de nouveaux terminaux de paiement et des nouvelles cartes avec fonction sans contact, il y a presque un an, se dessinent maintenant les premiers retours d'expérience. Près de la moitié des titulaires de carte qui connaissent la présence de la fonction sans contact de leur carte la trouvent pertinente et l'utilisent - surtout pour les petits montants. Les Suisses alémaniques apprécient avant tout le fait de ne plus devoir se défaire de leur carte, tandis qu'en Romandie, c'est d'abord la rapidité de l'acte de paiement qui convainc. A l'échelle nationale, le paiement sans contact est principalement utilisé dans les magasins d'alimentation (49.8%), puis dans les distributeurs automatiques de tickets (39.4%) de transport en commun ou de parking, au kiosque (38.7%), dans les grands magasins (37.9%) et à la station-service (33.5%).

*** Fin du texte ***

L'enquête a été mandatée par la Communauté suisse des prestataires de cartes bancaires - cashless.ch - (500 personnes actives sur le Web, âgées de 14 à 65 ans, originaires de Suisse alémanique et de Suisse romande, ont été interrogées par Marketagent.com).

De plus amples informations sur le paiement sans espèces sont disponibles sur: www.cashless.ch

*) Le manque de confiance concerne majoritairement les taxis (Alémaniques: 39.2% / Romands: 21%), les stations-service (Alémaniques: 32.2% / Romands: 12.4%) et les restaurants (Alémaniques: 26.6% / Romands: 14.3%).

Contact:

Communauté suisse des prestataires de cartes bancaires
medien@cashless.ch



Ces informations peuvent également vous intéresser: