Comité NON à la tromperie sur la vignette

Votations fédérales 24.11.2013 : La vignette à 100 francs est une tromperie

Berne (ots) - Pour le comité «Non à la tromperie sur la vignette », il n'y a toujours pas d'argument valable pour l'augmentation du prix de la vignette après la conférence de presse d'aujourd'hui du Conseil fédéral. Une fois de plus, le Conseil fédéral et les Cantons font miroiter aux citoyennes et citoyens ce qui pourrait être construit avec une augmentation massive du prix, sans donner des réponses claires sur les projets routiers qui seront effectivement réalisés.

Compte tenu des 3,8 milliards de francs de fonds routiers qui sont encore détenus par la Confédération, la décision de lier l'arrêté sur le réseau avec l'augmentation du prix de la vignette n'est pas objectivement justifiée. Le Conseiller national Felix Müri a déclaré: « Le lien n'est pas approprié. C'est pourquoi je tiens à résoudre cet amalgame par le biais de l'initiative parlementaire que j'ai présentée. L'arrêté sur le réseau peut être mis en vigueur sans augmenter le prix de la vignette".

Selon les arguments des promoteurs sur le terrain de la vignette à 100 francs, cette augmentation permettrait soudainement de financer tous les projets d'infrastructure. C'est une tromperie. Les cantons seront déchargés de 100 millions de francs, sans que l'automobiliste ne sache comment cet argent sera utilisé. Il s'agit d'une hausse d'impôt masquée.

Il est simplement planifié d'utiliser 200 millions de francs par an pour l'aménagement des liaisons routières transférées à la Confédération. Concrètement, les seuls projets qui peuvent être réalisés aujourd'hui sont les contournements de Näfels, Le Locle et La Chaux-de-Fonds. Pour ce faire, le gouvernement fédéral prévoit de dépenser 1,2 milliard de francs. L'usage de ces tronçons n'est pas soumis à l'obligation de payer la vignette. Pas un franc tiré de l'augmentation de la vignette ne sera investi pour les réelles zones à problèmes représentant plus de 20.000 heures d'embouteillages, tels que le contournement de Morges et le tronçon autoroutier de Glattal.

Selon le Comité contre la tromperie sur la vignette, seule une solution durable permet d'atteindre ces objectifs. Il s'agit de la création d'un fonds routier ancré dans la constitution, alimenté par le produit des redevances et taxes versées par les automobilistes. Ainsi, les conditions seront remplies pour implémenter un financement à long terme des aménagements routiers nationaux. Sans un tel fonds, il n'y a pas à l'avenir de transparence concernant l'utilisation des fonds de la route.

Contact:

Comité NON à la tromperie sur la vignette
Case postale 6974
3001 Berne
Tél +41 31 371 10 83
Mobile +41 79 581 14 23
info@tromperie-vignette.ch
www.tromperie-vignette.ch



Plus de communiques: Comité NON à la tromperie sur la vignette

Ces informations peuvent également vous intéresser: