Swiss Textiles

Conférence de presse annuelle de la Fédération Textile Suisse
Une année commerciale désenchantée pour l'industrie suisse du textile et de l'habillement

Installation de production chez E. Schellenberg Textildruck SA à Fehraltorf / Texte complémentaire par ots et sur www.presseportal.ch. L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Publication sous indication de source: "OTS.photo/Fédération Textile Suisse".
Images Eventbild-Portal

Zurich (ots) - Dans sa conférence de presse du 25 avril 2013, la Fédération Textile Suisse a donné des informations sur l'exercice écoulé. La branche a enregistré un recul notable de ses exportations et, en conséquence, un léger ralentissement de la plus-value. Malgré ce climat difficile, les entreprises textiles suisses s'affirment avec succès sur les marchés de niches et persistent à conserver le site de production suisse.

Le regard rétrospectif que l'industrie suisse du textile et de l'habillement jette sur l'année passée lui en rapporte la difficulté. «L'insécurité dans les pays de l'Union européenne, alliée à la crise de la dette, a durablement marqué notre exercice 2012. L'infléchissement de la dynamique économique, associé au franc suisse fort a envenimé la situation», explique Andreas Sallmann, président de la Fédération Textile Suisse. Cela a provoqué la chute des exportations de 6,3% à 2,8 mrd de francs par rapport à l'année précédente. Les importations ont également enregistré un repli, reculant de 2,7% à 7,39 mrd de francs. Les chiffres du commerce extérieur, à la baisse, se sont répercutés sur la plus-value de notre branche. Celle-ci a diminué de 1,7% à 1,16 mrd de francs. Fin 2012, quelque 13'600 personnes travaillaient encore en Suisse dans l'industrie du textile et de l'habillement. Malgré la difficulté de ce climat, les entreprises textiles s'imposent dans le site de production suisse. Des conditions cadres réjouissantes sont nécessaires aux PME.

«C'est ici que nous produisons»

Souplesse et esprit d'entreprise, intégration dans la filière globale de la plus-value, innovation au moyen de la mise en réseau, des professionnels qualifiés, ainsi qu'une production durable -, c'est grâce à ces forces que les entreprises de l'industrie suisse du textile et de l'habillement ont pu accroitre leur productivité de quelque 50% depuis 2000. Afin qu'une croissance continue soit possible, la Fédération Textile Suisse s'engage en faveur d'un marché libéral du travail. Car des restrictions, comme les plans sociaux, l'initiative sur les salaires minimums ou l'initiative 1:12 sont des handicaps pour les entreprises textiles. Plus avant, la stratégie énergétique 2050 menace la compétitivité internationale de notre branche. Nos PME exportatrices ont d'urgence besoin de la finalisation de l'accord de libre-échange avec l'Inde, la Chine et l'Union douanière russe sans règles d'origine compliquées. C'est la relève qui fait vivre le secteur textile. Aussi faut-il continuer à renforcer le système suisse de la formation professionnelle en alternance, qui a fait ses preuves.

Vous trouverez de plus amples informations et des photos sous

http://www.swisstextiles.ch/cms/front_content.php?idcat=100

Contact:

Fédération Textile Suisse
Monsieur Andreas Sallmann, président
Tél.: +41/71/414'24'44
Mobile: +41/79/357'30'77
E-Mail: andreas.sallmann@tvs.ch

Fédération Textile Suisse
Monsieur Peter Flückiger, directeur
Tél.: +41/44/289'79'31
Mobile: +41/78/852'25'24
E-Mail: peter.flueckiger@tvs.ch



Ces informations peuvent également vous intéresser: