MSD Merck Sharp & Dohme AG

Avec l'étude sur le cholestérol IMPROVE-IT, de nouvelles données sur la baisse du taux d'événements cardiovasculaires sont disponibles

Lucerne (ots) - Lors du congrès annuel de l'American Heart Association (AHA), les résultats de l'étude d'envergure sur le cholestérol IMPROVE-IT ont été présentés. Les résultats confirment l'importance d'une baisse supplémentaire du cholestérol chez des patients qui ont un risque élevé d'être victimes à nouveau d'un infarctus du myocarde ou d'un accident vasculaire cérébral.

Lors du congrès de l'American Heart Association (AHA) à Chicago, les résultats de l'étude IMPROVE-IT ont été présentés. 18'144 patients à haut risque avec un syndrome coronarien aigu (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral, angine de poitrine instable) issus de 39 pays ont participé à cette étude conduite sur une période de plus de neuf ans.

La question de savoir si le risque d'un nouvel événement cardiovasculaire chez ces patients pouvait être encore réduit malgré des valeurs du cholestérol déjà basses a été étudiée.

L'étude a comparé un traitement combiné avec une monothérapie conventionnelle : quels bénéfices complémentaires une statine classique (40 mg de simvastatine) a-t-elle lorsqu'elle est combinée avec l'inhibiteur de la protéine Niemann-Pick C1-like-1 (NPC1L1) (10 mg d'ézétimibe) par rapport à une statine classique seule (40 mg de simvastatine)? La statine baisse la production hépatique de cholestérol. Ezétimibe inhibe en plus la résorption du cholestérol dans l'intestin.

Les résultats de l'étude confirment:

- Le traitement combiné baisse plus fortement le cholestérol de manière significative que la monothérapie. Les participants des deux groupes de l'étude avaient une valeur moyenne du cholestérol (LDL-C Low Density Lipo Protein Cholesterol) de 2,5 mmol/l. Sous le traitement combiné, celle-ci a pu être baissée à 1,4 mmol/l respectivement à 1,8 mmol/l sous la monothérapie. La différence entre la monothérapie et le traitement combiné représente une baisse supplémentaire de 24%.

   - Avec le traitement combiné, il y a eu sensiblement moins 
d'infarctus du myocarde et d'accidents vasculaires cérébraux. Avec la
prise concomitante d'ézétimibe avec la statine, le risque 
cardiovasculaire des patients était réduit aussi lorsque la valeur du
cholestérol était déjà basse. 
   - Le traitement combiné n'a montré aucune augmentation des effets 
secondaires en comparaison avec la monothérapie. 

Cette étude de longue durée apporte une importante contribution scientifique aux travaux de recherche. Elle confirme la relation entre une valeur basse du cholestérol et un taux réduit d'événements cardiovasculaires également pour des valeurs encore plus basses du cholestérol.

A propos du contexte de l'étude

Près de 15% de tous les décès en Suisse sont causés par des maladies vasculaires telles que les infarctus du myocarde ou les accidents vasculaires cérébraux.1 Pour la plupart, ces maladies sont la conséquence de l'athérosclérose pour laquelle l'hyperlipidémie joue un rôle clé. La réduction des lipides est donc l'une des pierres angulaires les plus importantes dans la prévention et le traitement des maladies cardiovasculaires.2,3

Malgré une réduction significative du risque cardiovasculaire par un traitement de statine, une grande partie des événements cardiovasculaires ne peuvent pas être évités de sorte qu'un risque résiduel substantiel demeure pour les patients.

Des traitements pharmacologiques complémentaires pour la prévention des maladies coronaires (MC) sont nécessaires, en particulier pour les patients à haut risque avec un syndrome coronarien aigu (SCA).

Ezétimibe inhibe la résorption du cholestérol dans l'intestin. Les statines inhibent la synthèse du cholestérol par le foie. Grâce à la combinaison d'ézétimibe avec une statine, une baisse maximale du cholestérol allant jusqu'à 70% peut être atteinte chez les patients avec une hypercholestérolémie ce qui n'est pas possible avec une monothérapie de statine.

A propos du concept de l'étude

L'étude IMPROVE-IT a été conduite sur plus de neuf ans (octobre 2005 à septembre 2014) et elle compte ainsi parmi les études avec critères finaux d'évaluation les plus longues dans le domaine cardiovasculaire. IMPROVE-IT analyse l'effet d'une réduction supplémentaire de la valeur du LDL-C avec ézétimibe chez des patients ayant un risque très élevé qui, selon les directives actuelles suisses et européennes, sont déjà à l'objectif de 1.8 mmol/l pour le LDL-C avec simvastatine 40. Les valeurs du LDL-C attendues sous simvastatine 40 mg + ézétimibe 10mg sont en-dessous de 1.4 mmol/l, un domaine qui n'avait pas encore été investigué dans les études antérieures avec les statines.

Références

1 Interpharma. Santé publique en Suisse 2014, www.interpharma.ch

2 Groupe de travail Lipides et Athérosclérose (GSLA) de la Société Suisse de Cardiologie (SSC). Prévention de l'athérosclérose 2014, aperçu des recommandations du groupe de travail Lipides et Athérosclérose (GSLA) de la Société Suisse de Cardiologie (SSC) ainsi que de la European Society of Cardiology (ESC) et la European Atherosclerosis Society (EAS), www.agla.ch

3 The Task Force for the management of dyslipidaemias of the European Society of Cardiology (ESC) and the European Atherosclerosis Society (EAS). ESC / EAS Guidelines for the management of dyslipidaemias: Addenda. Eur Herat J 2011; 32(14): 1769 - 1818.

A propos de MSD

MSD est une entreprise de pointe, basée sur la recherche, qui opère et s'engage dans le monde entier pour la santé et le bien-être. MSD est le nom protégé de Merck & Co., Inc., Whitehouse Station, New Jersey. Grâce à ses médicaments délivrés sur ordonnance, ses vaccins, ses produits bio-thérapeutiques, ses produits d'automédication ainsi qu'à ses produits de médecine vétérinaire, MSD propose des solutions de santé complètes et innovantes dans plus de 140 pays. Par ailleurs, MSD s'engage au niveau mondial pour l'amélioration des soins de santé et pour un meilleur accès aux médicaments. Pour cela, MSD s'engage dans des programmes de santé et partenariats d'envergure. La Suisse est un site important pour l'entreprise de la santé. Ce sont plus de 600 collaboratrice et collaborateurs qui travaillent à différents postes dans le groupe au niveau national et international.

MSD Santé Humaine, Suisse

Le domaine de la santé humaine de MSD est responsable pour la distribution en Suisse de médicaments et de biopharmaceutiques délivrés sur ordonnance dans les domaines thérapeutiques suivants: maladies cardio-vasculaires, diabète, maladies auto-immunes, santé féminine, virologie avec notamment le VIH/sida et l'hépatite C, maladies infectieuses, et troubles de la vue. MSD s'engage au niveau local pour une amélioration de la compétence sanitaire. Elle s'engage également pour l'économie de la santé et soutient des projets de recherche médicale en Suisse.

Plus sous: www.msd.ch

© 2014 MSD Merck Sharp & Dohme AG, Werftestrasse 4, 6005 Lucerne. Tous droits réservés

CARD-1136307-0000

Contact média:

MSD Merck Sharp & Dohme AG
Angelika März
Director Policy & Communications
Tel. +41 58 618 35 18 / Mobile 0793780247
media.switzerland@merck.com
www.msd.ch



Plus de communiques: MSD Merck Sharp & Dohme AG

Ces informations peuvent également vous intéresser: