Alternative Bank Schweiz AG

La Banque Alternative Suisse obtient de bons resultats

La Banque Alternative Suisse obtient de bons resultats
Martin Rohner, président de la direction de la Banque Alternative Suisse / Texte complémentaire par ots et sur www.presseportal.ch/fr/nr/100052181 / L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Publication sous indication de source: "obs/Alternative Bank Schweiz AG/Jean-Christophe Dupasquier"

Olten (ots) - La Banque Alternative Suisse a réalisé un bon exercice 2015, du point de vue économique comme de son impact socio-écologique. Elle a mesuré pour la première fois sa performance en matière de durabilité et a reçu la mention « exemplaire » de la Global Alliance for Banking on Values. Le bénéfice financier de l'exercice s'élève à 1,4 million de francs.

La Banque Alternative Suisse (BAS) a achevé l'année de son 25e anniversaire avec, une nouvelle fois, un bon résultat. Et cela malgré le faible niveau des taux d'intérêt dans l'activité de crédit et les taux négatifs sur les comptes auprès de la Banque nationale. L'orientation socio-écologique de la BAS lui a valu des résultats particulièrement probants sur le plan de la durabilité: elle a reçu la mention « exemplaire » de la Global Alliance for Banking on Values.

La Sustainable Banking Scorecard, nouvelle norme pour l'établissement de rapports sur la durabilité des banques

La Global Alliance for Banking on Values a élaboré une nouvelle norme pour mesurer la performance d'une banque en matière de durabilité: la Sustainable Banking Scorecard. Elle évalue l'effet socio-écologique d'une banque, l'orientation de son activité sur l'économie réelle ainsi que sa résilience financière. La BAS accorde 83 pour cent de ses prêts à des projets et entreprises ayant une valeur ajoutée sociale ou écologique, ce qui a notamment contribué à son bon résultat. Dans l'activité de placement, le bilan est réjouissant sous l'angle de la durabilité aussi. A la fin de l'année, 73 pour cent du volume sous dépôt était consacré à des placements avec un impact particulièrement positif sur l'environnement et la société. Martin Rohner, PDG de la BAS, est satisfait de ces résultats: « Pour nous, un exercice n'est fructueux que si nous avons pu contribuer à résoudre des défis sociétaux. Nous y sommes parvenus en 2015 », relève-t-il. La BAS donne autant d'importance à l'impact positif sur l'environnement et la société qu'au succès économique.

Progression ralentie, résultat positif

La BAS a poursuivi sa progression en 2015, mais plus lentement qu'auparavant. Le total du bilan s'est accru d'un pour cent et atteignait 1,59 milliard de francs à la fin de l'année. La clientèle a augmenté de près de 1'000 personnes, soit bien moins que les années précédentes. Six millions de francs seulement - la banque souhaitait en limiter le montant - sont venus s'ajouter aux avoirs de la clientèle, lesquels totalisaient 1,466 milliard de francs fin 2015. Les prêts à la clientèle ont augmenté de 60 millions et s'élevaient à 1,069 milliard de francs lors du bouclement de l'exercice. Il en résulte un bénéfice net de 1,362 million de francs, obtenu malgré les 736'000 francs d'intérêts négatifs que la BAS a dû payer à la Banque nationale et à d'autres établissements. D'une part, la charge d'intérêt sur tous les comptes a diminué de 1,7 million de francs par rapport à 2014. D'autre part, la BAS a pu dissoudre nets 2,6 millions de provisions constituées pour l'activité de crédit et les comptabiliser comme produit. Les bons résultats ont permis à la banque de renforcer considérablement ses fonds propres: elle affichait fin 2015 un ratio de fonds propres de presque 14 pour cent.

Contact:

Simon Rindlisbacher, porte-parole 
Tél. 062 206 16 93, e-mail medien@abs.ch

Fichiers multimédias
2 fichiers

Ces informations peuvent également vous intéresser: