L'Organisation internationale pour la sécurité des transactions électroniques (OISTE.ORG) reçoit le statut d'ONG auprès de l'ECOSOC des Nations unies et lance la campagne «Droit à disparaître en ligne»

New York (ots) - L'Organisation internationale pour la sécurité des transactions électroniques (OISTE.ORG) s'est vu octroyer un statut consultatif spécial auprès du Comité économique et social (ECOSOC) des Nations unies par le Comité des organisations non gouvernementales lors de sa session ordinaire 2013 à New York.

Créée en 1998 à Genève, Suisse, la Fondation OISTE a pour objectif de favoriser l'utilisation et l'adoption de normes internationales pour des transactions électroniques sécurisées. L'autorité de certification racine OISTE est à présent disponible sur des milliards de navigateurs classiques et mobiles. Garantissant l'interopérabilité mondiale des identités de confiance, elle est en passe de rapidement devenir la base des transactions sécurisées utilisant l'identification numérique des personnes, objets et contenus.

La Fondation OISTE a pour mission et vision la création d'un Internet où les utilisateurs effectuent des transactions et des communications en ligne sous des systèmes de gestion de l'identité numérique qui protègent efficacement contre la fraude et le vol, tout en respectant les droits fondamentaux à la vie privée et à la neutralité. En coopération avec WISeKey, OISTE.ORG a lancé la campagne de sensibilisation internationale «Right to Disappear Online» (Droit à disparaître en ligne) lors du dernier Forum économique mondial de Davos. Cette campagne vise à promouvoir le changement des législations actuelles en matière de protection des données dans le monde entier afin de garantir la protection des données personnelles à tous les niveaux. Nous estimons que ces données, de par leur caractère hautement confidentiel, doivent être rigoureusement protégées, sans quoi il est possible de suivre une personne. Le meilleur moyen d'y parvenir est de conférer la propriété des données personnelles à l'utilisateur et non au fournisseur de services. De la sorte, ces données seront associées à l'identité numérique de l'utilisateur, laquelle protégera la transaction étant donné qu'elle appartient à l'utilisateur final.

Lien pour consulter une vidéo de la CNBC sur la campagne «Right to Disappear Online»: http://video.msnbc.msn.com/cnbc/42655036#42655036

Contact:

OISTE 
Jorge Restrepo
E-Mail: jorge.restrepo@oiste.org
Tél.: +41/22/594'30'00
Web: www.oiste.org