SBV Schweiz. Baumeisterverband

Société Suisse des Entrepreneurs: Enquête trimestrielle de la SSE: hausse temporaire du chiffre d'affaires grâce au temps doux

Zurich (ots) - Au premier trimestre 2017, les chiffres d'affaires du secteur principal de la construction ont augmenté de sept pour-cent par rapport à la période comparable de 2016. Cette hausse est attribuable surtout au bâtiment. C'est ce qui ressort de la dernière enquête trimestrielle de la Société Suisse des Entrepreneurs (SSE).

Après le bon millésime 2016, de nombreux facteurs indiquent une consolidation de l'activité à un niveau élevé pour l'année en cours. Au premier trimestre 2017, les chiffres d'affaires ont toutefois augmenté de 7.2% pour avoisiner 4 milliards de francs; dans ce cadre, le bâtiment (+10.2%) s'en est mieux tiré que le génie civil (+4.1%). Pendant les trois premiers mois de l'année, les conditions météorologiques jouent toujours un grand rôle, raison pour laquelle la hausse du chiffre d'affaires ne doit pas être surestimée. Cette année, le mois de janvier - où l'activité est de toute façon faible dans la branche - a été glacial sur le Plateau. En février et mars, mois plus importants, les conditions météorologiques étaient favorables aux entreprises de construction, de sorte que le volume très modeste en janvier devrait avoir été largement compensé par la suite.

Consolidation attendue à un niveau élevé

En comparaison annuelle, les commandes ont reculé de 8.1% et les réserves de travail étaient également en baisse. Cela indique que l'augmentation du chiffre d'affaires relevée au premier trimestre a été temporaire et qu'il faut s'attendre à une consolidation à un niveau élevé en cours d'année. Dans l'ensemble, la Société Suisse des Entrepreneurs table pour l'année en cours sur un volume de construction analogue à celui enregistré en 2016.

Risques accrus sur le marché du logement à long terme

Les facteurs fondamentaux de la branche de la construction - surtout le faible niveau des intérêts et la croissance toujours importante de la population malgré le recul de l'immigration nette - demeurent intacts. Ce qui est préoccupant en revanche, c'est que la construction de nouveaux logements est depuis quelques années supérieure à ce que le marché peut absorber. Par conséquent, le taux d'unités vacantes est en hausse, mais ne se situe pas encore à un niveau critique. A moyen et long terme, les risques s'accroîtront sur le marché du logement.

Evaluations détaillées sous ce lien: http://ots.de/13e59

Contact:

Silvan Müggler
Chef Politique économique de la SSE
Tél.: +41/44/258'82'62
E-Mail: smueggler@baumeister.ch



Plus de communiques: SBV Schweiz. Baumeisterverband

Ces informations peuvent également vous intéresser: