SBV Schweiz. Baumeisterverband

Société Suisse des Entrepreneurs: Pas de boom dans les résidences secondaires

Zurich (ots) - Après le Oui à l'initiative populaire Weber, on avait souvent annoncé qu'il y aurait un boom dans la construction de résidences secondaires. Or, ce n'est pas du tout le cas, car en 2012, l'activité a même été en net recul dans les cantons touristiques tels que les Grisons, le Valais et le Tessin. L'Oberland bernois a été le seul à enregistrer une augmentation. C'est ce qui ressort de la dernière statistique trimestrielle de la Société Suisse des Entrepreneurs (SSE).

Combien de fois n'a-t-on pas annoncé au cours des douze derniers mois, sous forme verbale et écrite, qu'il y aurait un boom dans la construction de résidences secondaires? A tel point que ce boom était déjà presque considéré comme attesté. Mais en réalité, la construction des résidences secondaires était orientée à la baisse dans les régions touristiques, soit depuis l'acceptation de l'initiative Weber le 11 mars 2012 jusqu'à la fin de l'année. Dans le logement, l'activité a reculé de 6% en 2012 dans les Grisons, de 8% dans le Valais et de 25% au Tessin.

Selon une étude de l'institut BAK Basel sur les conséquences économiques du Oui à l'initiative Weber, la part des résidences secondaires au volume global de construction de logements avoisine 50% dans les communes dont la part de résidences secondaires est supérieure à 20%. Etant donné que la plupart des communes des cantons précités affichent plus de 20% de résidences secondaires, un boom dans ce secteur devrait se refléter dans les chiffres globaux.

Mais ceci n'est pas le cas, à l'exception de l'Oberland bernois où l'activité dans tout le secteur du logement s'est accrue de 17%. L'avalanche de recours déposés par les initiants s'est avérée très efficace. Selon leurs statistiques, ils en ont déposé depuis le 11 mars 2012 environ 2000 contre des projets de construction dans les régions touristiques. Il en a donc résulté une diminution des mandats de 21% dans les Grisons, de 15% en Valais et de 24% au Tessin.

Plus d'infos sous:

http://www.presseportal.ch/go2/Plus_d_info_boom

Contact:

Silvan Müggler
Chef Politique économique de la SSE
Tél.: +41/44/258'82'62
E-Mail: smueggler@baumeister.ch

Martin A. Senn
Sous-directeur de la SSE
Chef du Département Politique + Communication
Tél.: +41/44/258'82'60
Mobile: +41/79/301'84'68
E-Mail: msenn@baumeister.ch



Plus de communiques: SBV Schweiz. Baumeisterverband

Ces informations peuvent également vous intéresser: