L'Oréal Suisse SA

Encouragement des carrières scientifiques féminines en Suisse
Deux chercheuses de talent reçoivent une bourse "For Women in Science"

Dr. Olesya Panasenko, Université de Genève, Faculté de Médecine, Département de Microbiologie et Médecine Moléculaire, boursière nationale "For Women in Science" 2013 / Texte complémentaire par ots et sur www.presseportal.ch. L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite.... plus

Berne/Genève (ots) - Pour la troisième fois, deux chercheuses reçoivent une Bourse L'Oréal Suisse "For Women in Science" destinée à les soutenir dans leur projet de recherche. Lancé en 2008 en coopération avec la Commission suisse pour l'UNESCO et les Académies suisses des sciences, ce programme d'encouragement contribue à faciliter les carrières féminines scientifiques en Suisse.

Les chercheuses distinguées en 2013 sont:

Dr. Olesya PANASENKO (Université de Genève, Faculté de Médecine, Département de Microbiologie et Médecine Moléculaire) pour la réalisation de son projet de recherche intitulé "L'assemblage du protéasome et son interconnexion avec l'agrégation de protéines spécifique aux maladies neurodégénératives", qui se concentre sur les mécanismes moléculaires de l'assemblage et la stabilité du protéasome et de son rôle dans l'agrégation des protéines dans les maladies d'Alzheimer et de Huntington.

Dr. Laura RODRIGUEZ LORENZO (Institut Adolphe Merkle, Université de Fribourg) pour la réalisation de son projet de recherche intitulé "Diffusion Raman exaltée de surface (SERS) - Imagerie de fond et détection ultrasensible de biomarqueurs et échantillons biologiques", qui permet la détection indirecte de nombreux biomarqueurs notamment dans les fluides biologiques après formation du complexe antigène-anticorps.

Dans le prolongement du programme d'encouragement international "For Women in Science", les trois partenaires se donnent pour mission de faciliter la carrière de chercheuses prometteuses. Car aujourd'hui encore, la carrière scientifique d'une femme avec ses nombreuses étapes reste parsemée d'obstacles. Selon l'Office fédéral de la statistique (OFS) (1), "En Europe, exception faite de neuf pays, la part des femmes ayant obtenu un doctorat en 2010 est inférieure à 50%. En Suisse, ce taux s'élève à 42%, ce qui en fait un des taux les plus bas d'Europe (moyenne européenne: 46%). Ce pourcentage diminue encore au fur et à mesure que l'on gravit les échelons de la carrière scientifique. Dans les hautes écoles suisses, en 2010, les femmes représentent 26% des professeurs ayant une activité de recherche (grade A). La moyenne européenne est de 20%." D'autre part, les femmes restent largement sous-représentées aux postes stratégiques. Toujours selon l'OFS, "En Suisse, les institutions actives dans le domaine scientifique sont majoritairement dirigées par des hommes. Ainsi, en 2010, les femmes représentent 21% des membres des Conseils de recherche; 16% des institutions du secteur de l'enseignement supérieur sont dirigées par des femmes (la moyenne européenne se situe respectivement à 36% et 15,5%)."

La nécessité d'encourager les carrières féminines scientifiques dès le plus jeune âge par la création de modèles aspirationnels, la promotion du mentoring et le soutien financier s'impose par conséquent aussi en Suisse. C'est précisément ce but que vise le programme de bourses "For Women in Science". Ce dernier s'adresse à des post-doctorantes hautement qualifiées, travaillant en Suisse dans le domaine de la médecine, de la biologie, de la chimie ou de l'ingénierie biomédicale et requérant temporairement un soutien financier pour la poursuite de leur travail de recherche. Tous les deux ans, une à deux post-doctorantes prometteuses sont ainsi soutenues pour une durée de 12 à 24 mois et un montant variant entre Fr. 80'000 et Fr. 160'000 sert à couvrir les frais d'entretien de la chercheuse.

Pour plus d'informations: loreal.academies-suisses.ch et www.unesco.ch

Pour la coopération internationale: www.forwomeninscience.com

Résumé des projets de recherche, photos de presse et interviews des boursières sont disponibles sur demande auprès de Danielle Bryner.

(1) Office fédéral de la statistique OFS, Communiqué de presse «En Suisse, les femmes restent peu présentes dans les milieux de la science et de la technologie.», 11.04.2013

http://www.presseportal.ch/go2/femmes_science_OFS

Contact:

L'Oréal Suisse SA
Danielle BRYNER
Directrice communication corporate & RSE
Tél. 058 105 11 42
dbryner@ch.loreal.com
www.loreal.com

Commission suisse pour l'UNESCO
Karin PARC
Chargée de communication
Tél. 031 325 14 53
karin.parc@eda.admin.ch
www.unesco.ch

Académies suisses des sciences
Nadja BIRBAUMER
Collaboratrice scientifique
Tél. 031 313 14 47
nadja.birbaumer@sagw.ch
www.academies-suisses.ch


Fichiers multimédias
2 fichiers

Plus de communiques: L'Oréal Suisse SA

Ces informations peuvent également vous intéresser: