Des recettes pour la santé publique suisse en 2013: Conférence de presse annuelle du Forum Santé pour Tous

un Document

Berne (ots) - Les efforts de réforme de la santé publique suisse prennent une mauvaise direction. La tendance vers plus de régulation étatique entraîne des coûts plus élevés pour les patients, mais pas une meilleure qualité. Durant la conférence de presse annuelle du Forum Santé pour Tous (FST), le Dr Harry Telser, économiste de la santé (Polynomics AG), a détaillé quelques moyens d'éliminer les fausses incitations et de développer les optimisations nécessaires dans le secteur des assurances et dans les hôpitaux. Le FST demande aux élus de supprimer sans retard l'obligation de contracter. La liberté de contracter constitue la base d'un système de santé concurrentiel avec des services de meilleure qualité au juste prix.

Dans la discussion sur la politique de la santé, pourquoi se focaliser sur les dépenses? Une vue plus globale montrerait qu'à des dépenses de santé élevées correspondent de réels avantages. «Se focaliser sur la réduction des coûts risque de masquer une diminution des prestations. La population perd ainsi les avantages sans que les coûts diminuent», a expliqué le Dr Harry Telser pendant la conférence de presse du FTS à Berne. L'économiste a précisé que seule une vue globale au profit de la population peut aider à sortir de cette impasse. «La constatation perpétuelle et répétitive que notre système de santé est trop onéreux, n'apporte rien», nous a confié le Dr Telser. Premièrement, les besoins de la population doivent être pris en compte et, deuxièmement, la qualité doit être améliorée en améliorant l'efficacité.

De fausses incitations parce que la régulation a failli

Le Dr Telser a précisé: actuellement la compensation des risques n'est pas encore réalisée, de fausses incitations ne sont pas encore éliminées et la sélection des risques persiste. L'obligation de contracter empêche les assureurs d'assumer leur rôle conformément à la loi, à savoir développer grâce à la concurrence des modèles innovants avec des primes économiques. Enfin, selon le Dr Telser: «Le rôle multiple des cantons contribue à maintenir des structures inefficaces dans le secteur stationnaire». Il est urgent de corriger cette situation.

La levée de l'obligation de contracter est centrale

La suppression de l'obligation de contracter ne peut plus attendre: pour que le marché de la santé puisse s'exercer en faveur des patients et d'une meilleure qualité, les assureurs doivent pouvoir décider quels médecins ils veulent prendre sous contrat et à l'inverse, les hôpitaux doivent pouvoir agir comme de véritables partenaires lors de la négociation des contrats. «On peut garantir que la concurrence développe son effet positif sur le marché», selon le Dr Telser, «seulement si on élimine les régulations qui lui font obstacle.»

Le Forum Santé pour Tous s'engage pour un système de santé libéral. Le FST veut garantir aux assurés et aux patients dans un marché libre la meilleure qualité à un prix juste. «Actuellement, dans la santé publique, on veut revenir en arrière. Cela entraîne une moindre qualité des traitements à des coûts plus élevés», nous a confié Alex Kuprecht co-président du FGS. Chantal Balet, co-présidente, a précisé: «Nous nous battons contre un retour en arrière dans le système de santé. Nous insistons auprès des élus et des patients afin de montrer que la volonté de l'Etat de tout réguler va non seulement renchérir les prestations, mais en plus les détériorer.»

Le Forum Santé pour Tous a été fondé en 2006. Environ 120 parlementaires, des spécialistes de la santé et des représentants de l'économie se prononcent pour un libre marché de la santé publique. Le Forum offre des informations et donne des impulsions pour une politique de santé innovante et qualitative. Le FST invite à des événements dans toutes les régions de la Suisse.

Le programme du premier trimestre 2013 sous: www.santepourtous.ch

Contact:

Dr Harry Telser
Polynomics AG
Tél.: +41/62/205'15'78

Alex Kuprecht
Co-président, Forum Santé pour Tous FST
Tél.: +41/79/433'74'67

Chantal Balet Emery
Co-présidente, Forum Santé pour Tous FST
Tél.: +41/79/628'56'87