Perex GmbH

Résultats de l'étude «C'est ainsi que la Suisse résilie dans le monde du travail»

Meggen / Luzern (ots) - L'enquête «C'est ainsi que la Suisse résilie dans le monde du travail», effectuée auprès de 597 employeurs et employés au cours du premier trimestre 2017, a mis à jour des résultats surprenants. Environ 50 pour cent de tous les entretiens se déroulent de façon satisfaisante. Mais dans de nombreux cas, la procédure soulève des questions.

En Suisse, les relations de travail peuvent être résiliées à tous moments et sans justification. Pour résilier un contrat de travail conformément à la législation, il suffit de respecter les délais et les exceptions. Cependant le thème de la résiliation des contrats de travail en Suisse et des conséquences qui en résultent est peu souvent abordé. L'entreprise lucernoise spécialisée dans les études de marché et le coaching, NeumannZanetti & Partner à Meggen, a approfondi le sujet. Beatrice Höhn, lic.phil., psychologue FSP et psychologue d'urgence NNPN, est la responsable de la conception de l'étude.

Résultats de l'étude

1. Nombreuses procédures mal ou non structurées

Certes, presque 50% des personnes concernées lors des entretiens de résiliation sont, dans l'ensemble, satisfaits du déroulement de ces entretiens. Cependant, en opposition à cette estimation générale, on constate de nombreuses procédures mal ou non structurées.

2. Entretiens de résiliation trop tardifs

Les entretiens de résiliation sont souvent préparés tardivement et de façon rudimentaire. 13% des responsables renoncent ainsi à une préparation.

3. Pas de motifs ou faux motifs

Les motifs de résiliation restent souvent peu clairs ou sont même dissimulés. Les employeurs avouent, par exemple, que le motif de licenciement le plus courant concerne un travail insuffisant des employés. Ceux-ci cependant confient que, lors des entretiens de licenciement, le motif leur ayant été le plus souvent donné est celui d'une restructuration. 18% des employeurs ayant participé à l'étude confirment ne pas avoir évoqué les véritables motifs du licenciement.

4. Un échange empreint de considération serait important

Dans un entretien de résiliation sur deux, aucune considération n'est montrée envers le collaborateur quittant l'entreprise. En effet, pour beaucoup de cadres responsables, le contrôle des sentiments et des incertitudes est le plus important. Il manque souvent une meilleure compréhension du contexte. Un échange avec plus de considération serait un élément important pour l'acceptation et la mise en place des étapes devant être encore réalisées dans le cadre d'une procédure de résiliation.

5. Seulement la moitié des employeurs mènent des entretiens de départ

Les entretiens de départ sont trop rarement saisis comme chance. Selon les résultats de l'étude, un tel entretien n'a été mené qu'avec seulement 47% des employés ayant démissionné.

6. Nombreuses libérations des obligations immédiatement

45% des employés licenciés ont été libérés immédiatement de leurs obligations. Ce chiffre est extrêmement élevé et laisse supposer plusieurs bonnes raisons.

7. Délivrance douteuse du certificat de travail

Encore un résultat étonnant. 11% des employés qui démissionnent rédigent eux-mêmes la première version de leur certificat de travail!

8. Les responsables hiérarchiques sont le principal motif de résiliation

Sans équivoque, le motif de résiliation le plus fréquemment invoqué lors de la démission d'un employé est la relation avec les responsables hiérarchiques directs.

9. Le style de direction influence les relations du travail

L'étude montre clairement comment les relations du travail dans l'entreprise dépendent de la façon dont les responsables hiérachiques assument leur fonction de dirigeants. Et cela, pas uniquement parce que ce sont eux, aussi, qui choisissent et embauchent tous les nouveaux employés.

Les résultats de l'étude, avec tous les graphiques, sont mis en ligne, gratuitement, à la disposition de toutes les personnes intéressées. Pour plus d'informations: www.nzp.ch.

Contact:

Jörg Neumann
NeumannZanetti & Partner
Tel. 041 379 72 30, jörg@nzp.ch

Esther Sieber
Marketing & Projets
NeumannZanetti & Partner
Tel. 041 379 72 60, esther@nzp.ch



Plus de communiques: Perex GmbH

Ces informations peuvent également vous intéresser: