Les Arts Gstaad

Etude sur Les Arts Gstaad: Impulsions économiques positives
Prof. Dr. Hansruedi Müller et Dr. Monika Bandi de l'Université de Berne présentent leur rapport final

Gstaad / Berne (ots) - Aujourd'hui, les auteurs de l'étude «Les Arts Gstaad: évaluation du projet et importance sur l'économie régionale» ont présenté à Gstaad leur rapport final aux autorités et aux spécialistes. L'étude, mandatée par la Fondation Les Arts Gstaad, analyse le business plan et les comptes prévisionnels 2011. L'étude présente les bénéfices économiques du Projet Les Arts Gstaad pour la destination Gstaad-Saanenland et la région. Les auteurs dressent le bilan suivant: «Le projet dispose du potentiel d'un nouveau phare avec un rayonnement international. Grâce à cette idée visionnaire, la destination Gstaad sera revalorisée de manière décisive. L'image d'une destination de première classe sera en plus accentuée de manière spectaculaire».

Les Arts Gstaad représentent pour la Suisse, un concept unique en son genre pour des concerts, des expositions d'art et autres événements publics. Le bâtiment culturel sera financé par des privés et construit à proximité immédiate de la gare de Gstaad. Le concept traverse la dernière phase de préparation jusqu'à la demande du permis de construire.

Mandatée à la mi-2011 par la Fondation Les Arts Gstaad auprès de l'Institut de recherche sur les loisirs et le tourisme (FIF) de l'Université de Berne, l'étude met en évidence les bénéfices économiques de Les Arts Gstaad. L'étude présentée au Conseil communal et au groupe de réflexion «Région touristique Gstaad 2020+» (spécialistes du tourisme, politiciens, représentants de l'agriculture, de l'artisanat et de l'hôtellerie ainsi que de nombreuses organisations événementielles de la région) relève les effets économiques positifs et en particulier pour le développement régional et de destination.

«Un enrichissement phénoménal»

Prof. Dr. Hansruedi Müller et Dr. Monika Bandi de l'Université de Berne soulignent devant l'assemblée des conseillers municipaux et des spécialistes qu'il est bon et souhaitable de faire avancer le projet visionnaire. «Le financement d'un tel projet est exigeant, pour Gstaad et la région, cela représente néanmoins un enrichissement phénoménal», explique Monika Bandi. Les auteurs exposent que le projet colle très bien avec le positionnement et l'image de marque de Gstaad comme destination de première classe». Les Arts Gstaad revalorisent la destination «dans une offre intégrale et ainsi son image». Les calculs de la Fondation présentés pour l'exploitation et la commercialisation ont été déterminés correctement. Le financement en trois étapes au moyen d'un fonds d'exploitation est considéré comme «ambitieux, mais cependant très prévoyant», soulignent Müller et Bandi.

Effets d'impulsions de Les Arts Gstaad

Le thème central est l'acquisition d'événements lucratifs. Il est primordial d'aspirer à la réalisation des ébauches évolutives de la Fondation. Selon Müller et Bandi, leur analyse démontre qu'il «est possibles d'atteindre les objectifs». Les buts garantissent que le fond d'exploitation prévu ne sera pas mis en danger dans sa subsistance même. Quelles expériences d'autres centres de cultures suisses similaires peuvent servir d'exemples pour Les Arts Gstaad? Hansruedi Müller précise qu'il est vraiment difficile de répondre à la question de savoir dans quelle mesure l'effet d'impulsion de centre de culture pouvait être démontré. Il peut cependant observer dans des régions touristiques lors de tels projets, une tendance du prolongement de la saison touristique et une augmentation des nuitées dans les catégories d'hôtels de quatre à cinq étoiles. Si l'on souhaite animer l'entre-saison, alors les établissements ouverts, la capacité d'hébergement et les activités s'avèrent aussi importants que l'offre culturelle.

Effets économiques régionaux de Les Arts Gstaad

Dans le domaine du développement régional et des destinations, il est possible d'enregistrer de nets effets positifs. Dr. Monika Bandi nous explique que: «Toute la région peut profiter de Les Arts Gstaad, et ce, non seulement du point de vue touristique. Gstaad peut en profiter en tant que lieu de résidence, de travail et de formation professionnelle».

Bilan de l'étude: «L'attractivité du site sera revalorisée de manière significative». Selon les auteurs, le cinquième exercice permettra de générer un chiffre d'affaires supplémentaire de 13,2 millions de francs suisses ainsi que des dépenses supplémentaires des visiteurs de Les Arts Gstaad de 26,1 millions de francs suisses. Il en résulte ainsi pour toute la région un chiffre d'affaires supplémentaire de 39,3 millions de francs suisses. Cela correspond à pas moins de 202 nouveaux emplois à plein temps. «Ces chiffres à eux seuls montrent combien Les Arts Gstaad seraient précieux pour la localité de Gstaad», confie Müller. L'effet économique régional du projet d'avenir est démontré par la plus-value supplémentaire de 17,8 millions de francs suisses, sans parler des effets d'investissements.

Le redimensionnement augmente l'attractivité

Afin de réaliser les bénéfices décrits, Les Arts Gstaad doivent être pleinement exploités. Les deux auteurs accordent la «plus haute priorité» à la qualité de la salle de concerts. Le redimensionnement effectué dans la phase de projet est donc correct et judicieux. Le projet remanié (cf. communiqué de presse du 3 février 2012; www.lesartsgstaad.com ) prévoit une réduction de la hauteur du bâtiment: le complexe sera abaissé de 4 mètres et la salle de concerts abaissée d'un étage. Le redimensionnement inclut la modification du nombre de places de la salle de concerts de 1400 à 1200, en plus, la salle pourra être limitée à 700 places. «Ce redimensionnement est nécessaire et judicieux. Il soutient de manière décisive les effets positifs de Les Arts Gstaad», explique Hansruedi Müller.

Les Arts Gstaad:

Le centre de culture «Les Arts Gstaad» apporte à la région touristique du Saanenland de nouvelles capacités et une plus grande indépendance par rapport au tourisme de saison. Le centre de culture accueillera des expositions d'oeuvres d'art, des concerts (la salle dotée nouvellement d'un maximum de 1200 places remplacera le chapiteau de concert existant du Festival Menuhin) et d'autres événements publics. En février 2010, le Conseil de fondation et un jury international ont présenté le projet vainqueur du concours architectural de M. Rudy Ricciotti, titulaire du Grand Prix National d'Architecture français de renom. Pendant la période automne/hiver 2011, le projet a été redimensionné et revalorisé en particulier par le nombre de places de la salle de concerts.

L'architecte, originaire du sud de la France, intègre le bâtiment dans la topographie et la structure du village. Il a créé au moyen d'une cubature recouverte de troncs d'arbres, un point de repère visuel marquant. Ricciotti est l'architecte du Pavillon Noir à Aix-en-Provence (F.). Il a également réalisé la rénovation de la salle de concert Nikolaï à Potsdam (D).

Actuellement, Ricciotti construit à Marseille, le Musée national des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée.

www.rudyricciotti.com
www.lesartsgstaad.ch

Résumé de l'étude: www.lesartsgstaad.com
Commande de l'étude: info@lesartsgstaad.com 

Contact:

Prof. Dr. Hansruedi Müller
Institut de recherche sur les loisirs et le tourisme (FIF)
Tél.: +41/31/631'37'11
E-Mail: hansruedi.mueller@fif.unibe.ch

Dr. Monika Bandi
Institut de recherche sur les loisirs et le tourisme (FIF)
Tél.: +41/31/631'37'11
E-Mail: monika.bandi@fif.unibe.ch

J. Markus Kappeler-Steffen
Président du Conseil de Fondation «Les Arts Gstaad»
Tél.: +41/33/744'70'04
Mobile: +41/79/439'74'71


Ces informations peuvent également vous intéresser: