Formation Universitaire à Distance, Suisse

Hautes études à distance : le Valais pionnier en Suisse

Hautes études à distance : le Valais pionnier en Suisse
Les directeurs et présidents des institutions de formation à distance (Formation universitaire à distance et Fernfachhochschule) entourant la championne olympique Patrizia Kummer et le Conseiller d'Etat Oskar Freysinger, ce matin à Brigue. Photo de Pedro Rodrigues, 3930 Visp / Texte complémentaire par OTS et sur ...
Télécharger la brochure

Brigue (ots) - Il y a plus de vingt ans, en véritables pionnières, deux institutions valaisannes fondaient les hautes études à distance en Suisse: la Formation universitaire à distance et la Fernfachhochschule Schweiz (haute école spécialisée à distance). Aujourd'hui, les deux institutions dressent le bilan de leurs activités en lançant la revue « Les études à distance en Suisse ». « Grâce aux études à distance, j'ai pu me former parallèlement à ma carrière sportive » explique Patrizia Kummer, championne olympique de snowboard et ancienne étudiante à distance.

La Formation universitaire à distance (FS-CH) et la Fernfachhochschule Schweiz (haute école spécialisée à distance - FFHS), deux institutions valaisannes, sont les pionnières des études à distance en Suisse : en 1991 déjà, elles lançaient les premières filières. Aujourd'hui, elles comptent 2500 étudiants répartis dans toute la Suisse. La revue « Les études à distance en Suisse » dresse le bilan de leurs réalisations. Elle appelle au soutien à long terme d'un tel modèle, et à l'intégration de ce dernier dans le système éducatif suisse. Un appel également lancé par les nombreux diplômés et étudiants ainsi que par les représentants des secteurs économiques, scientifiques et politiques qui témoignent dans la revue. Cette dernière sera diffusée ces prochains jours dans toute la Suisse en français, en allemand et en italien.

Une victoire olympique avec des études à distance

Les diplômés des universités et des hautes écoles sont de plus en plus recherchés. «Aujourd'hui, les besoins en formation permanente, grâce à des systèmes d'études flexibles, ont une importance croissante», ont souligné les présidents des deux institutions lors de leur conférence de presse, à savoir Wilhelm Schnyder, ancien conseiller d'Etat (FS-CH) et Hans Widmer, ancien président de la commission du conseil national pour la science, l'éducation et la culture (FFHS). Les études à distance sont reconnues dans le monde entier comme équivalentes aux études traditionnelles sur le plan de l'enseignement et de la recherche. Avec leurs méthodes pédagogiques axées sur les nouvelles technologies, indépendantes du temps et de l'espace, elles s'adressent à des personnes qui ont un travail, une famille, une carrière sportive ou qui, en raison de circonstances personnelles, ne peuvent suivre des études traditionnelles. Patrizia Kummer, championne olympique 2014 de snowboard, connaît bien les avantages des études à distance: «Je voulais ajouter une deuxième corde à mon arc. Grâce aux études à distance, j'ai pu me former au plus haut niveau parallèlement à ma carrière sportive », explique-t-elle.

Une fonction complémentaire dans l'enseignement du troisième degré

Les études à distance apportent davantage de souplesse et de perméabilité à l'enseignement supérieur. Elles sont proches de la pratique puisque la grande majorité des étudiants à distance ont un travail et peuvent souvent combiner études et expérience professionnelle. Elles s'adressent donc à un groupe précis de personnes, très différent des étudiants des universités et hautes écoles traditionnelles. C'est pourquoi la FS-CH et la FFHS considèrent la nouvelle Loi fédérale sur l'encouragement des hautes écoles et la coordination dans le domaine suisse des hautes écoles (LEHE) comme une chance d'intégrer définitivement les études à distance dans le système éducatif suisse.

Soutien total des pouvoirs publics

Les deux institutions ont pour objectif de garantir le développement des études à distance à long terme, sous l'égide d'un centre de compétences et en collaboration avec la Confédération et les cantons. Oskar Freysinger, conseiller d'Etat, Chef du département de la formation et du sport, souligne en effet que: «Vu l'importance des études à distance pour toute la Suisse, le gouvernement valaisan soutient les objectifs des deux institutions».

Formation universitaire à distance, Suisse (FS-CH): Cet institut reconnu par la Confédération est le leader des études universitaires à distance. Depuis 1992, il offre des Bachelors et des Masters dans les domaines suivants :

communication, droit, économie, informatique, lettres, mathématiques, psychologie, sciences de l'éducation et sciences historiques. Aujourd'hui, près de 1225 personnes y suivent leurs études. Trois centres d'études à Brigue, Sierre et Pfäffikon ZC s'occupent des étudiants et des intéressés. L'institution emploie près de 230 collaborateurs,dont environ 200 professeurs, enseignants auprès des universités suisses et à la FS-CH. www.unidistance.ch

Fernfachhochschule Schweiz (FFHS): Depuis 1998, la haute école spécialisée à distance, reconnue par la Confédération, offre des Bachelors et des Masters en emploi ainsi que des formations continues, dans les domaines suivants: économie, informatique, ingénierie, droit et santé. Elle possède des centres régionaux à Zurich, Bâle et Brigue et emploie 50 collaborateurs ainsi que 260 professeurs (à temps partiel), qui forment aujourd'hui 1234 étudiants (chiffres 2013). Selon le mandat de prestation de la Confédération, la FFHS dispose également de quatre centres de recherche, qui font de la recherche appliquée dans les domaines suivants: web science, management & innovation ou encore e-learning. www.ffhs.ch

Cinq arguments en faveur des études à distance

1. Les études à distance permettent de mieux utiliser le potentiel en ressources humaines de notre pays.

2. Les études à distance assouplissent les systèmes de formation. Elles ne sont pas une concurrence pour les hautes écoles traditionnelles puisque leurs étudiants ne peuvent pas étudier en présence.

3. Les études à distance favorisent l'égalité des chances. Avec leurs méthodes d'enseignement indépendantes du temps et de l'espace, elles s'adressent à des personnes qui ont un travail, une famille, une carrière sportive, ou qui, pour des raisons personnelles, ne peuvent suivre des études traditionnelles.

4. Les études à distance allient la théorie à la pratique. Plus du 80% des étudiants à distance ont une activité professionnelle ; ils transfèrent leurs expériences des études au monde du travail et vice-versa. Les entreprises ont reconnu la valeur de la formation à distance depuis longtemps, et apprécient les qualités des étudiants à distance.

5. Les études à distance favorisent la formation tout au long de la vie, un avantage non seulement pour les individus, mais pour l'ensemble de la société. Pour être heureux, il faut souvent pouvoir se former : c'est pourquoi, outre leur valeur sociale et économique, les études à distance ont également une valeur culturelle.

Contact:

Stéphane Pannatier	
Directeur
Formation universitaire à distance
Überlandstrasse 12
CH-3900 Brigue
Tél 027 922 70 50
stephane.pannatier@fernuni.ch

Kurt Grünwald
Directeur
Fernfachhochschule Schweiz
Überlandstrasse 12
CH-3900 Brig
Tél 027 922 39 00
kurt.gruenwald@ffhs.ch


Ces informations peuvent également vous intéresser: